Comment un défi 365 jours a changé la vie d’un photographe amateur

1

Les fameux défis d’une année que se lancent à eux-mêmes certains photographes, dont le but est de prendre une photo à tous les jours durant un an, sont difficiles à réaliser. Il faut avoir une grande volonté et savoir persister en dépit du manque de temps ou du manque d’inspiration.

Il faut avant tout avoir une idée, prendre la photo, l’éditer et l’afficher dans son journal. Malgré les vacances, les jours de découragement, il y a toujours une photo à faire. Toutes ces choses qui rendent les défis d’une année si difficiles, permettent en fait de progresser. Lorsque quand vous êtes talentueux comme Alex Stoddard, elles peuvent légitimement porter votre talent à un niveau insoupçonné.

Alex Stoddard nous dit :

Vous n’allez jamais progresser si vous faites la même chose tous les jours. Vous avez vraiment besoin de prendre des risques afin d’apprendre quelque chose de nouveau.

Avec le succès retentissant de son défi, il a attiré l’attention de la Galerie Fahey Klein, où son travail se trouve maintenant à côté des œuvres d’Annie Leibovitz et Richard Avedon. Stoddard réside maintenant en Californie, où il continue à créer des photos surréalistes et d’autres oeuvres plus conventionnelles. Plus tôt cette année, il a sorti son premier court-métrage et réalisé un spot publicitaire pour Chanel.

Voici quelques photos provenant du portfolio de Stoddard. Il a eu la gentillesse de partager certaines de ses œuvres anciennes, ainsi qu’une partie de ses œuvres plus récentes. Pour voir d’autres de ces réalisations, vous pouvez visiter son site web, ou sa page Facebook et Instagram.

The-shape-she-makes.

[via]