Prendre des photos sans objectif : Le sténopé au service d’un créativité illimitée

stenope-2017

Alors que la plupart des photographes recherchent à obtenir le meilleur boîtier et les meilleures optiques, certains empruntent un chemin totalement différent et utilisent ce qu’il y a de plus simple; un boîtier à sténopé. Cette vidéo soignée suit le photographe Craig Roberts alors qu’il passe une journée à photographier des paysages avec son équipement.

Un boîtier à sténopé de Zero Image

Utilisant un boîtier de Zero Image, nous voyons Craig pendant qu’il passe une journée à capturé des images prises avec son appareil photo.

Les appareils photo à sténopé sont intéressants, car vous pouvez en construire une avec par exemple, une boîte à chaussures, car elles n’utilisent pas d’objectif, seulement un petit trou percé à l’avant pour laisser passer la lumière. Le boîtier de Roberts utilise un petit trou qui est l’équivalent d’objectif 25mm f/138.

La réduction du diamètre de l’ouverture réduit la taille du cercle de l’image projeté sur le plan du film, créant ainsi une image plus nette, mais en réduisant un peu trop le diamètre, vous commencez à voir apparaître la diffraction, réduisant ainsi la netteté.

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une configuration minimale qu’un photographe peut avoir, et c’est surtout une façon très différente de faire de la photo. Dans cette vidéo, Craig nous explique que pour développer ses films, il utilise les services de Peak Imaging, puis les scanne pour avoir une version numérique. Ce qu’il obtient, est de toute beauté et est surtout très différent de ce qu’un appareil numérique peut produire. Voici quelques exemples que Craig a obtenus avec son appareil photo sténopé de Zero Image:

7

5

4

3

1

crédit photo : Craig Roberts

3 commentaires

  1. Que de belles réalisations avec une  » technologie  » d’un autre âge . J’apprécie à sa juste valeur le travail accompli . Bravo .

  2. ça me fait penser aux vinyls quand on est passé aux CD et que certains repassent de nouveaux aux vinyls…
    on dirait effectivement des photos prises il y a un siècle, ça garde un certain charme, mais c’est vraiment particulier…