Le Sony a7R III est l’appareil photo le plus rapide sur le marché pour la prise de vue en mode connecté

sony-a7r-III-2017

De toutes les fonctionnalités que nous avons lues au sujet du Sony a7R III, c’est celle qui sera probablement la plus appréciée par les photographes de studio. Selon cette vidéo du photographe Evan Guttman, l’a7R III, en mode rafale, parvient à transférer des photos RAW de l’appareil vers Capture One en moins d’une seconde via l’USB 3.

Le Sony a7R III en mode « tethering »

Selon Guttman, lorsque l’appareil photo est en mode de prise de vue unique, il ralentit un peu, à environ 1,8 secondes pour une image. Mais cela reste toujours extrêmement impressionnant. Être en mesure d’obtenir ce type de vitesse de transfert avec des fichiers RAW via l’USB n’a toujours été qu’un rêve jusqu’à présent pour les photographes de studio. Pour obtenir ces vitesses, Evan utilise le câble TetherPro USB Type-C de Tether Tools, qui sera bientôt commercialisé. Il n’est pas encore disponible, mais il affirme qu’il devrait l’être d’ici à la fin du mois.

Toujours selon ce photographe, lorsque nous passons du câble USB-C à un câble USB 2.0 normal, la vitesse de transfert revient « un peu plus normal ». L’image est transférée en 5,9 secondes. Mais lorsque nous passons en mode de prise de vue en continu à 10 ips, avec le câble USB Type-C, l’image est bel et bien transférée en 0,8 seconde.

De plus, on notera à propos de ce test la taille du tampon du boîtier. Lors de la prise de vue avec un câble USB de type C, Evan obtient 84 photos en continu avant que le tampon ne se remplisse et que l’appareil photo l’empêche de continuer. Quand il se connecte à un câble USB 2.0, les résultats sont très différents, avec une vitesse de transfert beaucoup plus lente, soit environ 4x celle de l’USB3.1. Pourtant, ce n’est pas mauvais pour une image de 42,4MP, mais cela va ralentir quelque peu le rythme. Et si vous photographiez des photos en rafales, cela signifie que vous attendrez plus longtemps pour en prendre plus.

Evan dit que cette vitesse peut évidemment être augmentée en utilisant seulement des fichiers jpeg, surtout si vous réduisez la résolution. Mais vous devrez toujours copier les fichiers Raw vous-mêmes après le shooting. Mais, si vous voulez une rétroaction quasi-instantanée juste pour vérifier la composition et la mise au point, cela peut en valoir la peine lors de la prise de vue en mode connecté. Cependant, à 0,8 seconde par image, je ne suis pas sûr que ce soit nécessaire la plupart du temps et pur tous les photographes.

Donc, si la prise de vu en mode connecté est en haut de votre liste de priorités, l’a7R III peut en valoir la peine, et ce n’est pas sans raison que Dpreview lui a décerné le prix du meilleur produit photographique de l’année. mais il faut juste que les photographes de studio le découvrent et soient convaincus que Sony a de bons appareils photo, et ce, même s’ils ne sont pas des reflex.