StarOfService : Trouver un bon photographe en un rien de temps pour la période des fêtes

StarOfService-2017

Fondée en août 2012 et basée à Paris, StarOfService est une plateforme disponible dans 80 pays et est le leader du secteur avec plus de 200 000 demandes par mois et plus de 190 000 professionnels en France. StarOfService est soutenue par de nombreux investisseurs européens, comme Kima Ventures ou Point Nine Capital. Ce service, vous permet de chercher, découvrir et engager des professionnels dans plusieurs domaines et ce, partout dans le monde, depuis votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette.

Nous le savons tous que nous pouvons trouver relativement facilement un bon photographe, bien que la plupart du temps cela nécessite de longues recherches et des dizaines de coups de téléphone. StarOfService vous offre un accès aux services pour les particuliers, et dans le même temps, de permettre aux professionnels de développer leur clientèle.

Trouver rapidement un bon photographe

Avec l’arrivée de la période des fêtes, plusieurs personnes chercherons à immortaliser ces moments précieux; que cela soit pour un shooting de famille, ou pour prendre un photo leurs jeunes enfants, mais trouver un excellent photographe, peut s’avérer parfois difficile. StarOfService explique :

Nous voulons construire le plus grand moteur de recherche de professionnels du service dans le monde. Notre plateforme en ligne sécurisée permet de se connecter, collaborer et réussir à trouver ce dont vous avez besoin plus rapidement que jamais.

Les photographes vont mal, la photographie très bien

Toutefois, depuis vingt ans, le métier de photographe est en constante évolution afin de s’adapter à un changement qui a bouleversé la profession : le passage au numérique. La digitalisation des images, considérée comme une révolution majeure de ce secteur d’activité, a opéré une remise en question au cœur de la photographie. La génération Y des 15-25 ans, qui s’achète à chaque Noël le reflex dernier cri et propose ensuite ses services d’amateur se rêvant en “pro”sur Le bon coin, soulève de nouveaux enjeux : la profession est-elle aujourd’hui incomprise ?

Le numérique au service du photographe amateur

La numérisation des photos,l a naissance des banques d’images, la surreprésentation des images dans notre vie de tous les jours, notamment sur internet…Tout le monde peut désormais se prétendre photographe quand, quelques années plus tôt, le métier était réservé aux professionnels. Les images sur les réseaux sociaux,en particulier Instagram et Pinterest, mais également la tendance des selfies, ont envahi notre quotidien. Jamais la photographie n’a été aussi présente autour de nous, au point de nous entourer de manière omniprésente. Tout le monde aujourd’hui se pense photographe en prenant en photo son chat en faisant mine de jouer avec la perspective et en y ajoutant un filtre Instagram.

“La photographie va très bien et les photographes très mal”

Comme le souligne le photographe Olivier Culmann, la profession s’est précarisée au point que les photo-reporters doivent désormais se diversifier pour vivre de leur métier. Selon lui, « la photographie va très bien et les photographes très mal ». Les droits d’auteur sont peu respectés et l’amateurisme amène une concurrence d’autant plus rude que les photos sont vendues à un prix de plus en plus dérisoire. « Vol », « piraterie », « abus », « arnaque »…Comme Franck, nombreux sont les photographes en colère face à une jeune génération qui prend la photographie comme acquise, gratuite, et « se sert dans les photos comme dans un paquet de chips ».

Une nouvelle vision de la photographie

Les photographes n’ont plus d’autre choix que de se reconvertir ou de se spécialiser, notamment dans le service au particulier. C’est par exemple le cas pour StarOfService (www.starofservice.com), la plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels du service. Disponible dans 80 pays, elle recense 41 000 photographes dans le monde dont 8 300 en France. Photographes d’architecture, de mariage, sous-marins, de sport, etc.

Ils sont nombreux à être sollicités et font jusqu’à 90% de leur chiffre d’affaires sur le site : contactés par les utilisateurs, ils sont engagés suivant des devis à la prestation. Karel, photographe sur StarOfService : “Trouver des clients est le nerf de la guerre en photographie. La concurrence de jeunes photographes ou d’amateurs fait rage. Toutes les photos sont en numérique depuis déjà 20 ans et les demandes sont différentes. Les photos sont en cours de réalisation et je les envoie déjà sur Facebook ou sur Instagram.”

Le numérique a opéré une profonde mutation du métier de photographe : les agences de presse sont désormais délaissées au profit d’une génération sans pitié, qui est souvent associée à un pillage sans ménagement d’un véritable savoir-faire. Comment alors renverser la donne pour redorer le blason d’une profession devenue précaire ?

StarOfService la solution ?

StarOfService est la plateforme sur Internet qui permet de trouver facilement les meilleurs professionnels à travers plus de 900 services. Pour soi, chez soi et pour tout type d’événement, du plombier au coach sportif en passant par le photographe de mariage, le site permet aux consommateurs de comparer des devis et d’économiser le temps passé à contacter individuellement chaque prestataire de services. Elle permet aux professionnels d’élargir leur clientèle et d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Les gens intéressés à découvrir les services de cette entreprise, peuvent visiter leur site internet et pourquoi pas, par la même occasion, trouver un photographe professionnel qui saura répondre à leurs besoins en cette période de Noël.

Avant de communiquer avec ce service, veuillez lire ce qui suit

13 commentaires

  1. J’ai fait une simulation d’inscription sur ce site, histoire de voir.
    J’ai vu…
    J’ai vu que les annonces proposées, une fois inscrit en tant que prestataire photographe, viennent davantage d’autres photographes ou de « mannequins » qui essaient de se placer (ça n’était pas très clair) que de véritables clients potentiels.
    J’ai vu aussi qu’à peine inscrit, le site me proposait d’acheter des « crédits » pour bénéficier de plus de visibilité.
    Bref, je ne sais pas si des photographes font véritablement une grosse partie de leur chiffre grâce à cette plateforme, mais elle me semble plutôt être une pompe à fric qu’autre chose.
    Par ailleurs j’ai remarqué que sauf erreur de ma part, aucune interface de dialogue entre les professionnels inscrits et la plateforme n’existait sur le site.
    C’est quand même gênant…

    1. Ils existent depuis seulement 2012. Une telle plate-forme prend du temps à se construire, mais vous pouvez leur faire part de vos commentaires, ils répondront assez rapidement, car leur but est de devenir un moteur de recherche important en France.

    2. Bonjour Eric !

      C’est top d’avoir testé ! Les crédits n’offrent pas plus de visibilité en réalité, votre profil est totalement gratuit et référencé immédiatement sur les moteurs de recherche (vous pouvez taper sur Google “photographe paris”, vous verrez que nous offrons une très belle visibilité et ce, gratuitement !).

      Les crédits vous permettent d’être contacté par des clients intéressés par votre profil, recherchant un photographe selon des critères précis.

      Pour ce qui est du dialogue avec nos professionnels => contact@starofservice.com, nous travaillons dur pour répondre en moins d’une journée 😉

      N’hésitez surtout pas à revenir vers nous pour tester la plateforme, nous vous offrirons des crédits pour que vous puissiez en profiter pleinement et nous faire vos retours !

      A très bientôt chez nous,

      Sasha de StarOfService

  2. honnêtement, les plate-formes, cela fait miroiter beaucoup de choses, mais au final, souvent, ça n’apporte pas grand chose, voir même des gens qui payent avec l’espoir de trouver quelques clients…

    1. Bonjour Steph !

      On vous promet qu’on ne fait rien miroiter 🙂

      Nous ne faisons jamais partir un professionnel sans qu’il n’ait aucun retour de la part de nos clients. Nous n’avons vraiment aucun intérêt à ce que nos photographes s’en aillent déçus après avoir investi sur notre plateforme.

      Au plaisir de vous voir très bientôt chez nous !

      P.S. Si vous nous écrivez par mail, mettez en objet “BLOGPHOTO17” pour que l’on vous fasse tester gratuitement !

  3. A notre blogueur.

    Bonjour,
    comme vous l’avez peut être remarqué je poste de temps en temps des commentaires sans rentrer trop dans la critique réactionnaire.

    Cependant, je me permets d’y faire une exception, et cela avec ma casquette du professionnel.
    Ce genre de plateforme n’est rien d’autre qu’une forme d’uberisation des photographes,et si vous pensez faire une bonne œuvre alors permettez mois de vous dire que vous vous trompez.

    Je connais cette entreprise d’une manière bien curieuse, en effet l’une de leur technique commerciale pour « lancer leur start up », c’est de vous envoyer un mail d’un soi disant employé de la société qui vous dit qu’une soi disant Safia, Rachel, Julie ou encore Thalia,( mmmmh chouette que des femmes!) les on contacté car elles cherchent un photographe et blablabla.
    Ils mettent en avant un besoin à priori urgent et réel pour un service que vous vendez ça tombe bien (ou pas, je ne fais pas de mariage, ni particuliers)!! Cette manière à susciter l’envie et la curiosité pour aller voir et payer leur service pour essayer de vivre de son métier n’est pas honnête de mon point de vu quand ont adopte de telle technique de vente.

    J’ai préféré ne pas trop m’étaler sur le sujet mais si vous voulez en voir un peu plus sur mes propos je peux vous faire suivre d’un de leurs nombreux mails et relances que j’ai reçu de leur part et tenant à préciser que je ne me suis jamais inscrit où que ce soit pour les recevoir.

    Très bonne fin de journée.

  4. Aussi je prierai à la « Rédaction StarOfService » de ne pas avoir le culot répondre à mon message.
    Car je ne m’adressai non pas à vous, mais à l’auteur du blog, j’espère que vous le comprendrez et jouerai le jeu de ne pas le faire.
    Merci

  5. Professionnel spécialisé dans le portrait et le mariage, j’ai été inscrit sans rien demandé sur star of service l’année dernière. Mon profil était rempli avec même des photos récupérées sur mon site (photos pourtant protégées). Je m’en suis aperçu en recevant une trentaine de mails non désirés en moins de 12h pour des clients cherchant soit disant des séances photos. On ne peut évidemment pas desactiver les notifications par mail sauf en résiliant son compte. Comble du ridicule, j’ai même reçu des supers commentaires et avis sur mes prestations et services pour 2 mariages que je n’avais pas couvert ! Pour répondre à ces soit disant demandes de client (dont certains noms reviennent régulièrement) il faut payer en achetant des crédits! La plupart des gens (quand ils existent réellement) cherche avant tout un prix. Ce système n’est donc profitable qu’au client et à la plateforme mais absolument pas au photographe. Je ne recommande absolument pas cette plateforme. Si vous souhaitez uberiser votre activité, il en existe des biens meilleurs et des plus sérieuses ! Seul point positif, j’ai pu être écouté et régler tous ses désagréments avec l’équipe du site assez à l’écoute. Peut-être que le fait de menacer la plateforme d’une plainte auprès de la CNIL et des différents syndicats et associations de photographes à fait penché la balance. Fuyez ! J’ai volontairement modéré mes propos concernant cette plateforme et ses « pratiques commerciales originales » J’espère que vous aurez l’honnêteté de le publier. Merci. Julien (un fidèle lecteur)

    1. Ce sont des détails que je connaissaient pas. Vous avez bien fait de les mentionner. Je vais envoyer votre commentaire par e-mail aux responsables de ce service, car il est très pertinent. Merci.

  6. Bonjour,
    Petit commentaire d’un lecteur fantôme …

    Je vous conseille plus que vivement d’enlever votre dernière phrase en gras vu le côté très procédurier de cette société. Ca vous évitera une lettre d’un de leurs avocats 😉
    A la place mettez un renvoi vers les différents sites qui en parlent comme chasseur d’images, l’ordre belge des architecte ou que sais-je…
    Et bravo pour votre mea culpa sur l’autre article et l’ensemble des contenus de votre blog.