Le Blog Photo souhaite un joyeux Noël à tous les photographes !

71

Je souhaite à tous les lecteurs du blog, de passer un joyeux temps des fêtes, en dépit du fait que depuis déjà très longtemps, ce moment de l’année est surtout une fête de la consommation. Voici quelques données intéressantes concernant cette période de l’année.

Noël et l’économie

L’économie de Noël est importante parce que Noël est généralement une saison de vente de pointe pour les détaillants dans de nombreux pays à travers le monde. Les ventes augmentent considérablement lorsque les gens achètent des cadeaux, des décorations et des fournitures pour célébrer. Aux États-Unis, la «saison des achats de Noël» commence dès octobre.

Au Canada, les marchands commencent leurs campagnes publicitaires juste avant l’Halloween (31 octobre) et intensifient leur marketing après le jour du Souvenir le 11 novembre. Au Royaume-Uni et en Irlande, la saison des achats de Noël commence à la mi-novembre. Aux États-Unis, il a été calculé qu’un quart de toutes les dépenses personnelles a lieu pendant la saison des achats de Noël.

Dans d’autres secteurs, l’augmentation des dépenses avant Noël a été encore plus importante, avec une hausse des achats de 100% en novembre et en décembre et de 170% dans les bijouteries. Durant cette période, l’emploi dans les magasins de détail américains est passé de 1,6 million à 1,8 million dans les deux mois précédant Noël. Les achats de Noël incluent des cartes de Noël, dont 1,9 milliard sont envoyées aux États-Unis chaque année, et des arbres de Noël vivants, dont 20,8 millions sont coupés aux États-Unis.

Au cours de la saison 2014 des fêtes et de Noël, les ventes au détail aux États-Unis ont atteint 616 milliards de dollars, en hausse par rapport aux 602 milliards de dollars de 2013. On s’attend à ce que l’acheteur moyen des Fêtes des États-Unis dépense plus de 800 $, dont près de 73% en cadeaux. Chaque année, le nombre de cartes de crédit des banques américaines augmente également pour les achats de Noël.

En Angleterre et au Pays de Galles, la loi de Noël (Trading Day) de 2004 interdit à tous les grands magasins de négocier le jour de Noël. Les studios de cinéma diffusent de nombreux films à gros budget pendant cette période, notamment des films de Noël, des films fantastiques ou des feuilletons avec des valeurs de production élevées dans l’espoir de maximiser les chances de nominations aux Oscars.

Le « Christmas creep »

Le « Christmas creep » est un phénomène de merchandising dans lequel les commerçants et les détaillants exploitent le statut commercial de Noël en remontant le début de la saison des achats de vacances. Il est associé au désir des commerçants de profiter des achats de Noël, bien avant le Black Friday aux États-Unis et avant l’Halloween au Canada. Ce terme n’est pas utilisé au Royaume-Uni et en Irlande, où les détaillants appellent Noël le « golden quarter », c’est-à-dire les trois mois d’octobre à décembre sont le trimestre de l’année où le secteur de la vente au détail espère obtenir plus de profits.

Il peut s’appliquer pour d’autres vacances, notamment la Saint-Valentin, Pâques et la fête des mères. La motivation pour le « Christmas creep » est pour les détaillants d’allonger leur intervalle de vente pour la marchandise saisonnière afin de maximiser leurs profits et de donner aux acheteurs une longueur d’avance sur ces vacances.

[via Wikipedia ]

8 commentaires