OnePlus respecterait-elle un peu plus ses clients qu’Apple ?

oneplus-2017

Alors que la semaine passée nous apprenions qu’Apple admettait qu’il ralentissait intentionnellement les anciens iPhones, un de ses concurrents, OnePlus qui est une entreprise chinoise et dont la popularité de ses smartphones ne cesse de grandir, notamment à cause de la qualité d’image qu’ils peuvent produire, vient de dévoiler que vous n’aurez pas à acheter un nouveau téléphone pour avoir la fonctionnalité ‘Face Unlock » sur votre ancien smartphone.

Le OnePlus 5

En effet, Engagdet, vient de dévoiler que la fonctionnalité « Face Unlock », qui permet de mettre en marche son smartphone en y jetant un simple coup d’œil, sera offert aux utilisateurs du OnPlus 5. Le chef de la compagnie Carl Pei a tweeté que la fonctionnalité « Face Unlock » sera disponible sur le OnePlus 5, alors que cette entreprise offre depuis quelques mois déjà son successeur; le OnPlus 5T – qui lui est vendu avec cette fonction. Il n’a pas donné de date ou n’a pas dit s’il y aura des différences fonctionnelles, mais c’est une bonne nouvelle pour quelqu’un qui craignait que ce fabricant ne l’offre pas dans le but de vendre son nouveau smartphone. Voici ce tweet :

La fonctionnalité « Face Unlock » peut être facilement ajoutée car elle est strictement logicielle et non matérielle. Ce n’est pas aussi sûr que le « Touch ID » d’Apple qui utilise la cartographie et la projection de profondeur pour vérifier si vous êtes bien le propriétaire de cet appareil, mais c’est plus rapide et plus flexible.

Le seul reproche que nous pouvons faire à OnePlus, c’est qu’il n’y a aucun plan connu qui permettrait d’ajouter cette fonction à ses plus vieux smartphones, comme le 3 ou le 3T. Mais au final, cette entreprise semble respecter un peu plus ses clients en offrant la possibilité d’ajouter cette fonctionnalité à son prédécesseur, alors qu’Apple, pour vendre ses nouveaux téléphones, limite la vitesse de ses vieux iPhones seulement après un ou deux ans et ce, sans le mentionner lors de l’achat de ses appareils.

Pour ma part, quand j’achète un produit, il m’appartient. L’entreprise qui l’a fabriqué n’a pas le droit de modifier quoi que ce soit, sinon, selon moi, c’est un manque de respect impardonnable de la part de ce fabricant, que ce soit Apple ou toutes autres entreprises. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Apple se faire poursuivre en justice aux États-Unis par l’avocat James Vlahakis qui représente deux utilisateurs de « vieux » iPhones.

[via Engadget]