Les chutes du Niagara au Canada : La première photo connue et le premier alpiniste au monde à les avoir escaladées

chutes-niagara-2017

Will Gadd, un alpiniste professionnel et l’un des aventuriers pour la National Geographic, est le premier alpiniste au monde à avoir escaladé en 2015 les chutes du Niagara au Canada. Ces chutes sont les plus puissantes au monde. Leur débit est de 2 800 m3/s, et se trouvent sur la frontière entre le Canada et les États-Unis. La partie canadienne de ces chutes est la plus large avec une longueur de 790 mètres. Une partie est utilisée pour la production d’électricité. Voici une vidéo exceptionnelle nous montrant Will Gadd escalader ces chutes.

Les théories diffèrent quant à l’origine du nom des chutes. Selon l’érudit iroquoien Bruce Trigger, Niagara est dérivé du nom donné à une branche locale indigène, qui est décrite comme étant appelée le peuple « Niagagarega » sur plusieurs cartes françaises de la fin du XVIIe siècle de la région. Le Français Samuel de Champlain visita la région dès 1604 lors de son exploration du Canada, et les membres de son équipage lui rapportèrent avoir vu des cascades spectaculaires.

Vers 1840, le chimiste industriel anglais Hugh Lee Pattinson s’est rendu au Canada, s’arrêtant aux chutes du Niagara assez longtemps pour faire la plus ancienne photographie connue des chutes, un daguerréotype que nous pouvoir voir aujourd’hui dans la collection de l’Université de Newcastle :

Daguerrotype_of_Niagara_Falls_by_Hugh_Lee_Pattinson_1840

Le daguerréotype de Hugh Lee Pattinson des chutes du Niagara, la première photographie connue vers 1840

crédit vidéo / photo : Red Bull et National Geographic / Wikipédia.