Nikon a dévoilé l’objectif AF-S 180-400 mm f/4E TC1.4 FL ED VR doté d’un téléconvertisseur intégré

nikon-lens-2018

Nikon a annoncé un nouvel objectif plein format avec l’un des noms les plus longs que nous ayons jamais vus: l’AF-S Nikkor 180-400 mm f/4E TC1.4 FL ED VR.

Le Nikon 180-400 mm f/4

Outre sa gamme focale impressionnante et son nom, la particularité la plus intéressante de cet objectif est son téléconvertisseur 1.4x intégré. Ce dernier augmente la gamme focale à 252-560mm avec une réduction 1-stop correspondant à l’ouverture maximales. Si vous utilisez cet objectif sur un boîtier APS-C, il devient un équivalent de 270 à 600 mm sans le TC et de 378 à 840 mm avec le TC.

Le convertisseur est composé de 8 éléments en 6 groupes. Quant à l’objectif lui-même sa formule optique est composée de 27 éléments en 19 groupes dont 1 élément en fluorite et 8 éléments à très faible dispersion, ainsi que de revêtements fluorés. Il dispose de 9 lamelles arrondies, d’un système de réduction des vibrations qui réduit le tremblement de 4-stops et d’une distance de mise au point minimale de 2 mètres. Comme vous vous en doutez, cette optique en alliage de magnésium qui pèse 3500 grammes, est étanche aux intempéries. Les filtres Drop-in de 40.5mm sont supportés.

En prime, si vous utilisez un appareil photo avec un système AF à 153 points (D5, D500, D850), la rangée extérieure des collimateurs autofocus devient des capteurs de type croisé pour une meilleure couverture. Une mise à jour du micrologiciel sera nécessaire pour que ces boîtiers puissent tirer parti de cette fonctionnalité.

L’AF-S Nikkor 180-400 mm f/4E TC1.4 FL ED VR sera disponible en mars pour un PDSF impressionnant (mais pas surprenant) d’environ 12 000 €. Alors si vous êtes un adepte des appareils photo Nikon et des optiques extravagantes, il vous reste encore deux mois pour remplir votre tirelire et ainsi pouvoir vous offrir ce super téléobjectif Nikkor. Pour plus de détails, vous pouvez visiter le site internet de Nikon.

Un commentaire

  1. 12 000 €, ça n’est en fin de compte pas si cher que ça puisque ça ne représente tout au plus que le prix moyen d’une journée de travail pour un photographe professionnel en 2018…