DPReview : Test de la caméra du smartphone Huawei Mate 10 Pro

mate-10-2018

DPReview a testé les performances des caméras que nous retrouvons dans le dernier smartphone de Huawei ; le Mate 10 Pro. Selon eux, c’est un appareil qui offre de solides performances photographiques, notamment en produisant peu de bruit et une large plage dynamique dans toutes les situations d’éclairage. Voici un résumé des résultats de leur test.

Le Huawei Mate 10 Pro

Le Mate 10 Pro est le nouveau smartphone phare de Huawei et le dernier de sa gamme d’appareils équipés de caméras Leica. La configuration à double caméra combine un capteur RVB de 12 mégapixels avec une puce monochrome de 20 mégapixels. Comme sur le Huawei haut de gamme précédent, ce dernier permet un mode natif en noir et blanc, et Huawei affirme que la combinaison des données d’image capturées des deux capteurs offre une plage dynamique améliorée et à des niveaux de bruit plus faibles.

Les deux objectifs à double caméra présentent une ouverture de f/1.6 et la stabilisation optique de l’image est également intégrée. La configuration haute résolution permet ce que Huawei appelle un zoom sans perte 2x, et le PDAF combiné avec des capteurs laser et de profondeur permet un autofocus rapide et précis. Le Mate 10 Pro est capable d’enregistrer des vidéos 4K à 30 ips et la caméra frontale capture des images à une résolution de 8 mégapixels.

Huawei n’utilise pas uniquement le matériel: l’intelligence artificielle et des réseaux neuronaux sont utilisés pour améliorer la qualité du « faux mode bokeh », et la reconnaissance d’objets automatique dépend également de la magie de l’I.A. Enfin, la détection de mouvement est utilisée pour réduire le flou de mouvement dans des conditions de faible luminosité.

Liste technique

  • Leica double caméra.
  • Caméra : 12MP RGB / 20MP Monochrome.
  • Ouverture maximale : f/1.6.
  • OIS (stabilisateur d’image optique).
  • Zoom sans perte : 2x.
  • AF 4-en-1 AF avec profondeur, contraste, PDAF et laser.
  • Flash : Double-LED.
  • 4K vidéo.
  • Caméra frontale : 8MP.
  • Écran OLED HDR 6 pouces (2160 x 1080), format 18:9.
  • Protection Gorilla Glass.
  • EMUI 8.0 / Android 8.0 (Oreo).
  • CPU Octa-core Hisilicon Kirin 970.
  • Stockage de 128 Go, 6 Go de RAM ou 64 Go de stockage, 4 Go de RAM.
  • Audio : Hi-Res 32bit.
  • Batterie : 4000 mAh avec recharge rapide.

Qualité Vidéo

Le mode vidéo est sélectionné via le bouton vidéo au-dessus du bouton de l’obturateur sur l’écran principal. Pendant l’enregistrement, vous pouvez mettre en pause et capturer des images fixes ou activer la lumière vidéo. Il existe également un mode vidéo Pro mais il est beaucoup plus limité que les versions fixes, offrant uniquement un contrôle de la balance des blancs, du mode AF et de la compensation d’exposition. Voici deux vidéos; une en condition d’éclairage normale, et l’autre en condition de faible éclairage:

Pour changer les résolutions vidéo, vous devez entrer dans le menu des paramètres, et la vidéo au ralenti a sa propre icône dédiée sur l’écran de mode. Au final, nous pourrions affirmer sans trop se tromper, que le mode vidéo du Mate 10 Pro est seulement moyen, mais l’appareil photo capture une large gamme de tons, avec des couleurs agréables et des niveaux de bruit relativement faibles. L’autofocus fonctionne assez bien, et la stabilisation vidéo fait un travail efficace.

Qualité photo

Il y a une caractéristique que les photographes qui aiment stocker des images et des clips vidéo sur un appareil qui ne plaira pas: le Mate 10 Pro ne possède pas de fente d’extension de mémoire microSD. Vous devrez donc vous satisfaire de la mémoire intégrée. Pour le reste, ce smartphone offre des images d’une grande clarté avec de fins détails, même dans les ombres. Voici des exemples de photos :

7

4

3

6

5

Conclusion

En regardant la liste des avantages et inconvénients, il devrait être clair que nous avons trouvé très peu de défauts lors de l’utilisation et de la prise de vue avec le Huawei Mate 10 Pro. Avec ses matériaux haut de gamme, il est agréable à regarder et son poids le rend rassurant lorsque nous l’avons en main. Grâce à la grande autonomie de sa batterie, vous pouvez continuer à filmer et à éditer pendant longtemps, et la protection tout temps signifie que vous n’avez pas besoin de vous arrêter lorsque la pluie commence à tomber.

La caméra principale est capable de produire de très bons résultats dans presque toutes les conditions, et l’ensemble des fonctionnalités d’imagerie offre tout ce que vous attendez d’un smartphone haut de gamme en 2018, y compris un zoom 2x, un mode portrait qui donne des résultats naturels et un mode manuel complet. Sans oublier qu’il offre la capture de RAW DNG pour ceux qui préfèrent ne pas laisser tout le processus photographique au mode automatique de l’application de l’appareil photo. Cela signifie que vous pourrez développer vos photos dans la plupart des logiciels, puisque le format DNG est universel.

Le Google Pixel 2 offre un meilleur rendu des détails et le zoom du Samsung Galaxy Note 8 est un peu plus puissant, mais le Huawei Mate 10 Pro est doté d’un mode monochrome unique et d’un logiciel d’imagerie polyvalent difficile à battre.

Le Mate 10 Pro est livré avec un ensemble de fonctionnalités d’imagerie qui devrait satisfaire même les photographes mobiles les plus exigeants. L’appareil photo monochrome secondaire de 20 mégapixels améliore non seulement la qualité générale de l’image, mais permet également des résultats naturels de faux-bokeh en mode grand-angle et portrait et un zoom 2x pas tout à fait comparable aux téléphones équipés de téléobjectifs tels que l’iPhone 8 Plus ou Galaxy Note 8. Vous devrez vous débrouiller avec la mémoire intégrée, bien que 128 ou 64 Go devraient suffire à la plupart des utilisateurs.

Note finale

Huawei a affiné les caméras Leica sur ses smartphones avec chaque nouvelle génération et le Mate 10 Pro est sans aucun doute le meilleur appareil photo du fabricant chinois. Avec une très bonne qualité d’image dans la plupart des scénarios et un ensemble de fonctionnalités d’imagerie qui ne laisse aucun désir inassouvi, c’est un excellent package complet et une recommandation facile à tout photographe mobile. Pour toutes ces raisons, nous lui accordons une note finale de 90%.

Pour lire le test complet, vous pouvez visiter le site internet de DPReview.

crédit photos et vidéos : DPReview

3 commentaires

  1. Merci pour la publication (et traduction) de ce test.
    Je ne suis pas un grand utilisateur de la photo au smartphone, mais il est toujours intéressant de voir les progrès accomplis par ce genre d’ appareil.

    1. Je vais en publier un peu plus (pas trop quand même), car je crois que certains lecteurs sont intéressés par la qualité des photos que peuvent produire ces appareils. Ils n’égalent pas un bon reflex, mais nous pouvons les comparer à de bons petits compacts.

  2. Pour comparer les téléphones aux appareils photo « normaux », il faudrait les mêmes tests pour les 2, ce que dxo ne fait pas.
    Heureusement le site photonstophotos le fait, comme ça on peut voir un peu ce que ça donne hehe.

    Par contre je n’ai que l’iphone 7 en stock ^^

    Dynamique : 7,15 eV – sensibilité ISO basse lumière : 45 – Dynamique basse lumière : 3,84

    A titre de comparaison un 5D4 (au hasard, lol) :

    Dynamique : 10,83 eV – sensibilité ISO basse lumière : 5011 – Dynamique basse lumière : 10,65

    L’iphone 7 a donc une dynamique équivalente aux APN d’il y a plus de 10 ans (ce qui n’empeche pas de faire de belles photos). La sensibilité iso est une grosse (très grosse) cata.

    Je force le trait en prenant un reflex haut de gamme mais même « les bons petits compacts » sont très largement au dessus sur ce critère du capteur. Le pire étant le gestion des iso (la ils sont à des années lumières).
    Ce téléphone vaut 90% dans la gamme de ce qu’il est. Et il fait sûrement des photos sympas si les conditions sont bonnes.
    Désolé de préciser mais on nous bourre le mou avec les smartphones. Bien sûr que pour une utilisation courante de tout venant ça fonctionne (il m’arrive d’en faire sur mon 6s) mais si on aime vraiment la photo et ses subtilités, c’est une impasse. Surtout vu le prix.