Cinq problèmes que les utilisateurs des appareils photo de Sony ne mentionnent pas souvent

sony-2018

Bien qu’il y ait des photographes qui passent d’autres marques à Sony, nous avons également été témoins de problèmes majeurs avec les appareils photo Sony sans miroir et ce serait malhonnête de ne pas les mentionner. Par exemple de nombreux utilisateurs ont regretté le fait que les appareils photo de Sony étaient des « mangeurs d’étoiles » (Star Eater) et que certains surchauffaient.

5 problèmes avec les boîtiers Sony

Voici une nouvelle vidéo produite par le photographe Max Yuryev. Il nous dévoile cinq problèmes que les gens ne mentionnent pas très souvent. Il se concentre principalement sur les problèmes qui affectent ceux qui produisent des vidéos, mais il ajoute deux problèmes supplémentaires que les photographes pourraient rencontrer avec les appareils photo de Sony. Voici sa vidéo.

Max débute la vidéo avec les problèmes qui pourraient déranger les photographes, dont la vitesse des slots à double carte et la taille des fichiers RAW. Voici un résumé de ses explications.

1. Les deux fentes de cartes n’ont pas la même vitesse

Le premier problème que Max souligne est que les slots à double carte des Sony a9 et a7R III n’ont pas la même vitesse. Si vous faites un enregistrement de sauvegarde, cela signifie que vous devrez attendre deux fois plus longtemps pour que le tampon se vide.

2. La taille unique de RAW

Sony n’offre pas de taille RAW moyenne ou petite. Donc, si vous photographiez avec un appareil photo haute résolution, vous êtes obligé de prendre les plus grands fichiers RAW, car vous n’avez pas d’autres choix.

En ce qui concerne les problèmes pour les réalisateurs de vidéos. Voici les principaux problèmes qu’il mentionne dans la vidéo:

1. Les informations sur le clip

Lorsque vous regardez des clips vidéo pour choisir lequel vous voulez conserver, vous obtenez une sorte d’icône de vidéo qui ne montre pas le cadrage et les images. Vous ne voyez pas non plus la longueur du clip. Donc, vous devez commencer à faire jouer chaque vidéo pour être capable de voir sa durée, ce qui est ennuyeux et gaspille une partie de votre temps.

2. Le manque d’AF-Single

Nous avons déjà vu que Sony fait du bon travail avec la fonctionnalité « Eye AF ». Cependant, Max souligne que les boîtiers Sony n’offrent pas la fonction AF-Single. Vous devez sélectionner l’AF-C, attendre que l’appareil photo mémorise la mise au point, puis passer en mode de mise au point manuelle.

3. L’affichage en mode vidéo

Lorsque vous êtes en mode vidéo et que vous souhaitez effectuer la mise au point manuellement, ce que vous voyez sur l’écran LCD est assez douce. Pour cette raison, il peut être difficile de dire quand vous avez le focus au bon endroit. Max dit que cela a été amélioré dans les nouveaux modèles, mais que ce n’est pas encore parfait.

4. Le moniteur externe

Le quatrième problème que Max mentionne est l’utilisation d’un moniteur externe lorsque vous filmez en 4K. Les nouveaux appareils photo Sony disposent d’un écran tactile LCD qui vous permet de taper sur le sujet et l’appareil photo se concentre sur lui en douceur et avec précision. Toutefois, lorsque vous filmez en 4K avec un moniteur externe, dès que vous appuyez sur le bouton « Enregistrer », vous ne voyez plus l’image sur l’écran LCD de l’appareil photo.

5. Les titres de clips

Pour terminer, Max mentionne un problème qui n’est pas un très gros problème, mais il peut toujours être ennuyeux pour certains réalisateurs de vidéos. Chaque fois que vous insérez une nouvelle carte SD dans l’appareil photo, il réinitialise la numérotation. Ainsi, par exemple, si vous filmez des mariages et utilisez plusieurs cartes, vous finirez par avoir plusieurs vidéos portant le même nom et qui ont été filmé à des moments différents.

Pour ma part, je n’ai aucune expérience avec les appareils photo de Sony à l’exception de mon compact RX100. Donc, je ne sais pas jusqu’à quel point ces problèmes sont ennuyeux pour les photographes et les réalisateurs de vidéos. Mais une chose est sûre, c’est que si Sony veut réellement proposer quelque chose de nouveau et d’innovant, il devra corriger ces problèmes.

[via FStoppers]

4 commentaires

  1. Photographie ;

    – Star Eater > oui, le problème est réel et c’est bien dommage !

    – Surchauffe > en enregistrement 4 K lorsque la température est très élevée, due à la compacité des A 7 & A9 . J’ai eu ce problème mais ce n’est pas systématique ni courant .

    – Slots de 2 fentes > A7RIII & A9 uniquement, Sony c’est loupé.

    – Taille unique des fichiers RAWs, Suffit de prendre des cartes à très haute vitesse, et de toute façon obligatoire avec la 4 K, pour moi c’est donc un faux problème.

    VIDÉO;

    – 1 Infos sur le clip terminé, durée et cadrage, durée non affichée, oui. Cadrage non affiché sur la vidéo terminée c’est poussé un peu loin un peu loin le bouchon > Enregistreur externe en UHD pour ces deux problèmes, faut savoir, vidéo en Pro ou en Amateur, les moyens ne sont pas les mêmes, en amateur, il y-a certaines restrictions à savoir accepter .

    – 2,3, & 4, Encore l’enregistreur externe pour résoudre ces inconvénients et pas un moniteur à 150 € qui sert à peu de chose, Atomos Shogun 4K ou Black Magic vidéo Assist 4K ( j’ai eu les deux), dans le monde de la vidéo, il faut pouvoir se donner les moyens…c’est pour cela que j’ai arrêté la vidéo, la photographie est déjà un puits sans fonds pour les finances mais que dire de la vidéo !
    Par contre, Je n’ai aucune idée pour l’enregistrement coupé sur le moniteur, faux problème ou problème spécifique aux A7RIII & A9 ? Le problème n’existe pas sur les séries précédentes, A7SII & A7RII en ce qui me concerne.

    – 5 Effectivement, le titrage des séquences pourrait être amélioré sinon , encore une fois, l’enregistreur externe s’occupe de tout et n’a pas ce problème .

    Pour la vidéo en amateur, une caméra suffira amplement, en Pro, il faut savoir se donner les moyens pour en profiter pleinement, ce qui n’empêche pas de se servir de son APN pour une vidéo ponctuelle avec les limites de l’audio interne, heureusement stéréo, mais là il faut savoir s’en contenter.

  2. Bonjour,

    Autre petit soucis, la piètre autonomie de la batterie (les mirrorless sont des grands gourmands, ce qui est moins le cas des reflex, même en vidéo).

    Si en pleine prise de vue en extérieur, vous devez vous changer et vous balader avec 5 batteries (au lieu de 2 sur les Canon 5Dxx), cela peut être gênant.

    Il est vrais aussi que le Star Eater, toujours pas (et vraisemblablement ne sera pas) corrigé décourage certains astrophotographes qui pourtant avaient plébiscités le passage au Sony 7Sxx.

    1. Exact, l’autonomie de la batterie a parfaitement été réglée sur l’ A7RIII & l’A9, Je rajouterais au commentaire de Thierry juste avant, comment peut-on comparer une autonomie de 1800 mAh (LP-E6) contre les 1020 mAh d’une NP-FW50 de la série Nex/Alpha 7 I&II ? Ce n’est pas un problème de gourmandise mais c’est vrai que Sony aurait du y penser dés le départ .
      J’ajouterais qu’en Vidéo Pro, l’alimentation externe est de mise aussi bien pour l’enregistreur que l’appareil photo, et on ne se suffit pas non plus de l’audio embarqué.
      Thierry K.