ProGrade Digital : Les anciens employés de Lexar veulent offrir les meilleures cartes mémoire au monde

prograde_2018

Après que Micron ait cédé la marque Lexar l’année dernière pour se recentrer sur le marché des entreprises, son destin semblait incertain. La marque a finalement été sauvée grâce à un rachat de Longsys en Chine, mais pour les membres de la précédente équipe de direction américaine de Lexar, il était temps de lancer une toute nouvelle société de carte mémoire.

ProGrade Digital

Cette nouvelle entreprise nommée ProGrade Digital, comme son nom l’indique, se concentrera exclusivement sur les marchés de la photographie et de la vidéographie haut de gamme. Voici les explications de Wes Brewer, le PDG de cette entreprise :

Avec la mémoire flash contrôlée par une poignée de fabricants, essayer de démarrer une nouvelle entreprise dans l’industrie semble décourageant. Heureusement, notre équipe peut compter sur plus de 60 ans d’expérience dans l’industrie, en tirant parti des relations personnelles avec les fournisseurs pour acquérir des composants de la plus haute qualité. Les relations passées sont ce sur quoi nous construisons cette entreprise.

Le fait d’être parfaitement inconnu peut sembler un défi, mais c’est exactement ce qui donnera à ProGrade Digital l’avantage de servir des photographes et cinéastes enthousiastes et professionnels. Du point de vue d’un fabricant de mémoire flash, le marché de la photo et de la vidéo haut de gamme est tout simplement trop petit; se concentrer sur cela n’a tout simplement pas de sens. C’est la raison pour laquelle Micron a abandonné Lexar; Le potentiel de revenus de la vente de cartes mémoire aux centres de données et aux fabricants de smartphones était tout simplement beaucoup plus important. Cependant, ProGrade Digital est dimensionné de manière appropriée pour son marché cible et produira un ensemble de produits adaptés à des clients ayant des besoins bien spécifiques.

Au-delà de la simple production des cartes, ProGrade Digital fait les choses différemment des autres fabricants. Tout d’abord, nous testons chaque carte qui est vendue, effectuant un cycle de lecture / écriture complet à chaque cellule de mémoire, un processus qui peut prendre jusqu’à 45 minutes pour les cartes de plus grandes capacités. Ceci contraste avec les tests beaucoup plus limités traditionnellement effectués par d’autres sociétés de cartes mémoire.

Chaque carte mémoire porte également un numéro de série à 20 chiffres, qui contient des informations telles que la date de fabrication, le type de contrôleur, la version du micrologiciel et le type de mémoire. Cela aidera à résoudre les problèmes de compatibilité, aussi rares soient-ils, qui peuvent survenir avec les futurs appareils. Si un client a un problème avec une carte, il peut donner son numéro de série et un technicien peut rapidement vérifier la même série de cartes pour confirmer l’erreur et donner une carte de remplacement très rapidement.

Ce sont des choses auxquelles la plupart des consommateurs n’auraient jamais pensé (choisir la bonne carte mémoire est assez difficile), mais les professionnels qui sont restés sur le terrain avec une carte mémoire incompatible ou qui ne fonctionne pas devraient apprécier cette nouvelle approche de dépannage haut de gamme.

La société commence avec un nombre limité de produits, en lançant une seule ligne de cartes SD UHS-II et une gamme de cartes CFast 2.0 à haut débit. Les cartes SD ne seront pas tout à fait au top en matière de vitesse, mais l’objectif était d’atteindre le meilleur rapport prix / performance. La vitesse de lecture est évaluée à 200 mégaoctets par seconde et la vitesse d’écriture à 80 Mo par seconde. Les cartes sont compatibles U3, ce qui les rend adaptées à la vidéo 4K.

Les nouvelles cartes ProGrade Digital CFast 2.0 seront offertes en capacités de 128, 256 et 512 Go pour 230, 350 et 700 dollars respectivement (si cela vous semble élevé, notez que Lexar a lancé la première carte CFast 512 Go l’année dernière au prix de 1 700 dollars). Les vitesses de lecture atteignent 550 Mo par seconde et les cartes répondent également aux spécifications VPG130 (Video Performance Guarantee 130), ce qui signifie qu’elles offrent des vitesses d’écriture soutenues de 130 Mo par seconde ou plus pour une capture vidéo exigeante en bande passante.

[via Digital Trends]