Passage du Reflex Canon 5d au Fujifilm X-T2 : Retour d’expérience

Canon-EOS-5D-Mark-III-vs-Fujifilm-X-T2-top-view-size-comparison

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de GUILLAUME LAHURE, fondateur du skipass.com ! Guillaume est aussi le photographe officiel du site et fait de la photo depuis 20 ans. Il voyage pas mal et a donc l’occasion de faire plein de photos sympas. Si je vous parle de lui, c’est que Guillaume a toujours été équipé de Reflex plein format Canon et a décidé il y un an de tenter l’expérience de l’hybride et a opté pour le Fujifilm X-T2.

Ce qui est interessant, c’est que Guillaume avoue n’avoir aucun coté geek et aucune affection particulière pour le matériel qui n’est qu’un outil lui permettant de prendre des photos. Il n’a pas du tout l’habitude de changer régulièrement son matériel, s’amuse pas à comparer pixel par pixel, etc. Tout ce qui l’importe, c’est la photo et le plaisir qu’il prend à la faire 🙂 Les expériences de switch de Reflex plein format vers Hybride Fujifilm ne sont pas si nombreuses, notamment en France et j’ai trouvé la sienne interessante à partager car assez documenté.

 

 

Equipé d’un parc entier d’objectifs haut de gamme Canon, de boitier Canon 5d Mark III et 1d Mark IV … le sac commençait à peser lourd 🙂 D’abord surtout conquis par un Fujifilm X100 qui tient dans la poche et qui était l’appareil de tous les jours pour immortaliser les amis et la famille sans devoir se coltiner le lourd sac photo ! L’attrait pour l’ergonomie Fujifilm avec des molettes était bien présent, mais c’est à la sortie du X-T2 que Guillaume décide de tester si ce petit hybride à peine plus gros qu’un X100 pouvait mettre à la retraite les reflex full frame de chez Canon … pas gagné ! D’autant plus que Guillaume n’apporte pas grand soin à son matériel, l’appareil n’est qu’un outil qui doit pouvoir répondre à ses besoins, à lui d’y répondre ! Il contacte ainsi Fuji pour organiser un prêt et s’envole au Japon avec un sac rempli de matos Fujifilm pour tester en condition réelle si ça tient la route.

2 raisons à ce swtich :

  • Moins encombrant & plus léger
  • L’ergonomie Fuji plus orientée photo que techno

Si on compare l’ancien équipement Reflex VS le nouveau :

  • Canon 5D MkIII, 24-70 2.8, 70-200 2.8 IS : 945 + 950g + 1490 = 3385 g
  • Fujifilm X-T2, 16-55 2.8, 50-140 2.8 IS : 507 + 657 + 995 = 2159 g

Sachant qu’on apporte souvent un second boitier et d’autres objectifs complémentaires, la différence finale se fait vraiment sentir. D’autant plus qu’en terme de performance et tropicalisation, Guillaume n’a vu aucune différence !

L’ergonomie des Fuji est vraiment réputée avec 3 molettes sur le dessus de l’hybride pour contrôler le triangle d’exposition : ISO, vitesse et correction d’expo alors que l’ouverture se contrôle sur l’objectif, le tout étant parfaitement manipulable avec des gants de ski par exemple ! Il est facile de voir d’un simple coup d’oeil quels sont les réglages du boitier, y compris s’il est éteint. Mine de rien, c’est un avantage !

Le tableau du passage à l’hybride ne serait pas complet si on abordait pas la question de l’autonomie. Clairement, là ou un reflex Canon tient une journée sans problème, il n’est pas impossible d’utiliser 3 batteries lors d’un évènement intense. Ca demande une adaptation de ces pratiques et d’inclure 2-3 batteries dans son sac, pas trop compliqué vu leur taille compacte mais il faut y penser !

En terme de qualité d’image, les optiques Fujifilm peuvent rivaliser sans aucun problème avec les meilleurs optiques de la série L de chez Canon, pour un poids, encombrement et prix inférieur. Et point intéressant, la tropicalisation est à la hauteur et à résister aux conditions hivernales, la neige sans aucun problème !

Quand on passe du Reflex à l’hybride, on passe d’un viseur optique à un viseur électronique et globalement la transition s’est bien passée, l’électronique a aussi beaucoup d’avantage 🙂

Et guillaume a aussi comparé l’autofocus, mais je vous laisse découvrir la version complète avec beaucoup d’autres détails dans « Ma vie sans Miroir« . Guillaume a gentiment accepté que je vous parle de son expérience et que je vous montre ses photos 🙂

Guillaume conclut son expérience par :

Pour moi, il n’y a pas photo (vous avez compris la blague?) : les immenses bénéfices procurés par mon passage sur le X-T2 écrasent les rares faiblesses (qui sont amenées pour la plupart à être corrigées). 

Durant cette année qui s’est écoulée, j’ai fait (beaucoup) plus de photos, sur la neige comme en dehors, j’y ai pris (beaucoup) plus de plaisir, et c’est clairement le combo X-T2 et X100 qui en est responsable. Je n’ai jamais regretté mon choix. Et cela vaut encore 13 mois après la première prise en main, ce qui me permet d’éliminer tout effet placebo lié à la nouveauté.

20 commentaires

  1. Le XT2 est un très bon boitier. Il lui manque juste la stabilisation qu’apporte aujourd’hui le XH1 (pour 170g de plus). Et ses optiques sont très bonnes.
    Tant que l’on ne cherche pas la perf en photo de sport, et que l’on trouve l’optique dont on a besoin dans la gamme Fuji, le Canon n’a aucun intérêt en effet.
    Ceci dit, plutôt qu’un XT2 (comme celui de ma femme), je préfère mon A7RIII qui est bien mieux équipé pour faire face à toutes les situations, et pour un poids quasi identique si l’on choisi les bonnes optiques.

    1. l’équivalent de ses optiques en sony c’est

      Canon 5D MkIII, 24-70 2.8, 70-200 2.8 IS : 945 + 950g + 1490 = 3385 g
      Fujifilm X-T2, 16-55 2.8, 50-140 2.8 IS : 507 + 657 + 995 = 2159 g
      Sony A7III, 27-70 G, 70-200 G : 657 + 886 + 1448 = 2991 g

      on est quand même plus proche d’un système canon avec des optiques équivalentes. Et vu qu’il est photographe de sport c’est normal de bosser avec de grosses optiques.

      mais un A7 avec un 28 + 55 par contre pour les photos de voyage c’est top !

  2. J’ai un ami qui a aussi fait la bascule Canon vers Fuji. Mais en partant de la gamme APSC de Canon (ne pas oublier que le Fuji est un APSC). Il est d’ailleurs très content de son Fuji.
    Mais en partant de la gamme APSC, son retour n’est pas le même sur le prix des objectifs qui sont bien plus chers. Effectivement comparer le prix d’objectifs 24×36 face à des objectifs APSC est un peu biaisé.
    De même le poids d’un 24×36 est aussi obligatoirement plus important qu’un APSC.

    Ce qui compte : c’est que chacun trouve son appareil photo idéal. Pour moi c’est Reflex et Compact.

  3. Exactement ce qui c’est passé pour moi quand je suis passé du Nikon D700 au Sony A7 😊
    Beaucoup plus de photos de faites (et réussies) et beaucoup plus de plaisir.
    En près de 4 ans, l’idée de revenir sur un reflex ne m’a même jamais effleuré l’esprit.

  4. De mon côté, j’ai testé l’eos M5, et essayé divers mirrorless, ben j’ai finalement pris le petit Canon 200d, franchement le black-out des viseurs c’est impossible, je remarque que les gens possédant des Sony regarde par l’écran et quasiment jamais au viseur.
    Sony as de très bonne idées mais, Fuji c’est pas mal mais ca reste assez cher contrairement à Canon qui sort de plus en plus d’objectif abordable.

  5. je suis passé de Nikon à Fuji, je regrette mon choix, on n’a pas la même dynamique d’image avec le capteur plus petit… Certes, c’est plus petit, plus léger, mais quand je faisais des photos le soir avec mon 50 mm F1.4 FF, ça surclassait aisément le Fuji X-Pro 2…
    Je vais me reéquiper cette année, plus d’APS-C, mais FF… avec les nouveaux mirrorless sony et sans doute canon et nikon, on aura la dynamique et compacité…

  6. Il suffit de lire qqs tests pour voir que les optiques Fuji sont souvent moins bonnes que certaines séries L (a pleine ouverture j’entends), sans compter la profondeur de champ perdue (si on achète un f1.4 ça n’est pas pour se retrouver avec un f2.1. Enfin, si on aime l’apsc si…).

    En fait le match n’est pas fair-play. Il y a plusieurs années d’ecart entre un 5d3 et un xt2.
    Je n’échangerai pas mon 5d4 et mon 35L II 1.4 contre un xt2 et un 23 1.4. Meilleure optique et meilleur capteur a tous les points de vue. Et ils sont de la même génération pour le coup. Ce match serait plus réaliste.
    Mais pour le poids Fuji gagnera toujours évidemment.
    Le truc c’est qu’on ne faut jamais d’article de gens qui essayent Fuji pour retourner chez Canon. Il y en a mais ça ne participe pas à l’immense Canon bashing qui traîne sur le net.

    Mais attention Fuji a fait un bel appareil. Les optiques sont un peu chères (j’aime bcp les grandes ouvertures donc l’apsc quand on le quitte on y revient pas sous cet angle).
    Pour d’autres applications, pas forcément besoin de FF effectivement.

  7. Steph, ne mise ni sur la compacité ni sur le poids avec un mirrorless FF.
    Avec les optiques lumineuses les mirrorless sont aussi encombrant que d’habitude. Et c’est même souvent moche car disproportionné. Pour le poids on peut gagner un peu mais si tu as des optiques tierce genre canon ou sigma il te faut un adaptateur et au final c’est plus lourd qu’un reflex.
    Après il y a d’autres avantages mais attention niveau AF si on commence à monter du Canon. Le suivi sujet rapide n’est pas très bon avec le dernier A7.
    Les optiques sont coûtent chères donc bien réfléchir. Du sigma avec adaptateur sigma semble plus fiable.

  8. Pour revenir à l’histoire du viseur électronique, sur les hybride j’ai comme l’impression que le gens s’en servent pas. Par exemple j’ai vu le patron d’une boutique photo faire les photos d’identité à l’écran avec son Sony……

    1. Quel aurait été l’intérêt de mettre l’oeil Dans le viseur dans ce cas ??
      C’est très bien la visée écran

  9. En fait la personne à la base avait juste mal ciblée ses besoin.
    le 24×36 n’était clairement pas pour elle si avec le facteur de crop apsc ,une profondeur de champs identique à f4 avec des objo à f2,8 lui suffit
    un 80d avec une triplette stm 24/40/50 aurait aussi été un gain non négligeable mais il est vrai que fuji et le seul à proposer une vrai gamnme d’objo apsc

    1. Tu sais que l’ouverture ça ne sert pas qu’à la profondeur de champ hein ? Surtout en photo d’action….

    2. Justement, je pense que la nouvelle génération de reflex et mirrorless va se passer du viseur. c’est d’ailleurs un peu ce qui s’est passé avec les camescope….

      1. Oui mais vu que la montée iso est aussi moindre, cette ouverture sur apsc ne fait fait que compenser cet ecart du coup vis a vis d’un 24×36 de même generation le gain de vitesse est nul pour une même qualité d’image

          1. Pas convaincu
            en tenant compte du facteur de crop 1,5 pour des résultat identique
            http://j.mp/2Hi1lML
            http://j.mp/2Dm7iGc
            http://j.mp/2vJ2dnv
            http://j.mp/2FMfXX
            Par contre on gagne un peu en encombrement.
            Par contre si on veux avoir le gain ou l’équivalent de zoom 2,8(propreté iso ou PDC) en fuji pas d’autre solution que d’utiliser des fixes à f1,8 ou les zoom sigma f1,8 si il sont dispo en monture fuji mais là du coup on retombe sur le même écueil poids

            Mais bon le débat n’est pas là pour celui qui veut actuellement uniquement de l’apsc,fuji et le seul à offrir une gamme complète d’objo optimisé apsc
            sur sony et nikon/canon c’est quasi inexistant sauf à passer par sigma pour les zoom f1,8.

            Mais bon le fond de mon raisonnement c’était surtout pour une personne déjà équipé en 24×36 le switch qui est toujours assez pénible en temps et parfois économiquement n’est pas forcement la solution pour gagner en poids.

  10. Regarder dans le viseur donne un champ très grand niveau angle de vision (pour l’oeil)
    Par l’ecran le champ visé est bien plus petit (un petit rectangle dans notre champ de vision). Question de goût. On a les 2 de toute façon ^^

    1. Oui c’est plus petit mais ça a d’autres avantages comme les cadrages autres que veux à hauteur des yeux ou garder plus le
      Contact avec les personnes photographiées.
      Ça paraît indispensable d’avoir les 2, mais les photos par l’écran c’est pas forcément naze

  11. @ Pat : tu as raison, on ne peut comparer du FF à de l’APS-C, c’est comme si on comparait du FF à du moyen format, je maintiens donc, que ceux qui migrent pour les Fuji ont la concession d’un capteur plus petit et tout ce qui va avec… Après les Fuji sont parmi les meilleurs APS-C du marché, les différences sont bien là, mais beaucoup s’en accommodent très bien…