CANON VEUT 50% DE PART DE MARCHÉ, OFFENSIVE SUR LES HYBRIDES

Canon a publié des documents sur sa stratégie d’entreprise. Non seulement le géant est en bonne santé, mais il y a une déclaration claire du PDG Fujio Mitarai à propos des plans de Canon pour les hybrides :

Pour chaque entreprise, il y a des marchés à prendre pour assurer la croissance, comme les imprimantes et les hybrides pour les appareils photo. Dans ces segments, nous allons lancer des produits différenciants que seul nous pouvons faire, on va stimuler le marché, faire croitre nos ventes et sécuriser des parts de marché additionnelles. Par exemple, dans le domaine de la photo, en plus de notre part de marché énorme sur le marché des Reflex, nous partons à l’offensive and travaillons pour conquérir des parts de marché sur le marché des hybrides qui montre une croissance extraordinaire. Cela nous permettra d’atteindre noter objectif de 50% de part de marché sur le marché des appareils photo à objectif interchangeable.

Je sais pas ce que Canon prépare, mais Sony est sur le terrain, déjà en troisième génération avec un parc optique installé, Canon (et Nikon) vont devoir se réveiller avant que tout le monde soit parti chez Sony !

Les rumeurs disent que Canon ne sortira aucun hybride en 2018 … autant dire que ça démarre mal 🙂

On verra !

13 commentaires

  1. Faut dire que Canon ratisse le plus large possible en Reflex et en Compact. Il y en a pour tous les goûts la gamme est hyper étendue (et même trop).
    Mais pour l’Hybride, il y a beaucoup de boulot et de concurents…

    1. En fait il n’y a que 3 concurrents du même niveau (+Nikon) : Sony, Panasonic et Fuji. Je ne pense pas qu’Olympus, Pentax soient vraiment dans la course.

  2. je ne suis pas aussi certain du retard de canon en terme de part de marché sur les hybride. C’est peut être vrai en Europe, mais au japon canon est devant Sony et juste derrière Olympus et ils sont en progression.

  3. Canon a pris une claque monumentale en s’ obstinant à rester fidèle au système réflex, maintenant il fait bien de se réveiller même tardivement .
    Ignorer les nombreux avantages du système hybride est une erreur stratégique et commerciale :
    – encombrement réduit
    – légèreté globale
    – silence au déclenchement
    – avantages du viseur électronique ( focus peaking, zébras, zooming, loupe, etc … )
    – visualisation de l’exposition en temps réel
    – moins de pièces mécanique = fiabilité accrue
    – etc …
    La révolution hybride est en plein développement avec une belle marge de progression alors que le système réflex semble à bout de souffle avec une technologie d’ un autre temps .
    Heureusement que Sony, Fuji, Olympus et Panasonic redistribuent les cartes pour notre plus grand plaisir !

    1. Claque monumentale 🙂 C’est un peu excessif non ? et Nikon est dans le même principe. C’est une question de gout : Je ne passerai jamais sur Hybride, j’aime trop les viseurs optiques. Et quand j’ai besoin de place je prend un compact 1 pouce (sans viseur électronique, beuark).

      Et dans ta catégorie « moins de pièces mécanique = fiabilité accrue », on peut rétorquer : Capteur toujours exposé, donc usure prématuré 🙂

      Il y aura toujours des pro-reflex, des pro-Hybrides, des pro-compact, des pro-téléphones. Le but c’est que tous le monde soit servi. Arrêtons de croire que seul sa solution est la meilleure…

  4. L’article se conclut par canon ne sortira pas d’hybride en 2018… le M50 vient d’être présenté
    Je reste persuadé que nous aurons de belles surprises à la photokina !
    Pour notre plus grand plaisir pour reprendre un commentaire

    1. Totalement d’accord, et les utilisateurs d’hybride sont vraimants insupportables a vouloir convertir tout le monde avec leurs Oculus rift. Sérieusement l’ovf est juste un outils géniale et je ne me vois absolument pas changer mon reflex pour un viseur électronique dont d’éclairage tue complètement le bel éclairage d’ambiance d’une scène. La luminosité de ces viseurs est juste désagréable, la lattence, la resolution. Non sorry, je ne vois aucun avantage à l’evf sachants que les même informations sont disponibles sur l’ecrans de tout les boitiers

  5. D’ici peu de temps l’hybride sera aussi à « bout de souffle ». C’est spectaculaire maintenant car plus nouveau, mais ça se ralentira rapidement je pense. Après, ils vont réussir à nous vendre du 20 FPS même si on en a pas besoin mais on peut se demander jusque les innovations vont aller.
    Et il y aura tjs des Pro reflex cause OVF ou même durre de vie de batterie (allez épier au viseur 3h une bestiole avec un hybride. Il faut qu’il soit allumer tout le temps sinon pas d’image 🙁 )
    Et pour le moment c’est encore 2 reflex pour 1 hybride (et en grand public, on ne parle pas de boîtiers à 3000€).
    Ça va nous coûter cher tout ça…^^
    Sauf si on change pas…

  6. Yann, Canon n’ignore rien du tout. Ils vendent plus de mirrorless que Sony. Ou est la claque? On se focalise sur les vitrines genre a7r3 mais ça touche quoi, 0,1% des acheteurs?
    C’est comme si tu disais que Peugeot est dans le vent car ils n’ont pas d’écurie de formule 1.

  7. Je pense que la courbe va aller vers les mirrorless de plus en plus, ça prendra du temps pour convaincre tout le monde, certains resteront toujours aux bons vieux reflex mais avec le temps, on voit que les nouvelles technologies finissent toujours par s’imposer (souvent mêmes aux plus réfractaires)…
    Les moyens formats dits abordables sont tous passés aux mirrorless (l’Hassenblad et le Fuji), c’est simplement le format de l’avenir… (certains garderont leurs matos longtemps et il fonctionnera très bien, mais on ne peut freiner le progrès technologique…

    1. Voila le soucis, lrs gens ne comprennnet pas que le mirroless ce nnest pas le progres, cnest juste une mode. Il n’y a absolument rien qu’on puisse faire avec un mirroless qu’on ne puisse pas faire avec un reflex, tout est dans le nom « mirrlrless » finalement qu’est ce qu’un reflex, un mirrorless avec un miroir. Regarder le D850, tout ce qui lui manque cnest le dualpixel AF, mais sinon en live view il dispose de presque toute les fonctionnalité d’un mirrorless. Quand Canon ou Nikon se mettront a implenter des viseur hybride sur leur reflex, je suis persuader que tout les geeks de dpreview changeront de point de vue et verrons le mirroless comme »limité ». Parceque cnest vrai, le mirrorless est limité face au reflex enclre une fois tout est dans le nom. Personellment je ne troqueriais pas mon comfotable viseur electronique pour un ecran (dans une cavité)

  8. On évite les problemes de Black/front Focus avec un mirrorless, on a aussi souvent une stabilisation sur 5 axes, un poid moindre, ce sont des avantages indéniables…
    le viseur électronique, certains n’aiment pas et resteront sur le matériel traditionnel, ceux que ça ne dérangent pas sauteront le pas )

    1. Le pb c’est qu’aucun fabriquant de reflex ne se décide poir l’instant a incorpoprer l’ensemble de toute ces fonction sur un reflex (peut-être parce qu’elle ne sont pas si utile) mais le pentax k1 a également une stabilisation capteur(et cnest un reflex) il a également le mode pixel shift qui est apparment une révolution sur l’A7riii. En ce qui concerne le poind le 6D mark ii est a peine plus lourd qu’un A7iii et si on prend le kit dans l’ensemble, le 6D mark ii se retrouve moins encombrant qu’un a7iii. Qd au probleme de back /Front focus, Je n’ai jamais experimenter, je suis peux être un chanceux mais de toute façon le dualpixel l’élimine totalment. Alors vraimant, il faut me dire ce qui est techniqument possible avec un mirroless et pas un reflex. Et en quoi le mirrorless est une innovation. En fait cnest exactement comme sur les smartphone, apple reussi a « imposer » l’idee que le retrait du port Jack est une innovation alors que non, rien n’empeche un galaxy S8 de faire tout ce que fais un iphone 8