Quel mode pour la photo de sport ? Ce que je pense du mode S

Mode pour le sport

Vous ne savez pas comment être plus rapide pour vos photos de sport ou d’action ? Quel mode utiliser ? Beaucoup se tournent vers le mode S qui permet de figer une vitesse, mais ce n’est pas forcément la solution idéale. Je vous explique pourquoi, et je vous partage les réglages que je préfère !

Faut-il utiliser le mode S pour de la photo de sport ? La réponse en vidéo

L’intérêt du mode A pour des photos d’action 

Si vous avez vu mon article sur la configuration pour le sport sur les hybrides Sony, un détail vous a peut-être interpelé : j’utilise le mode A. Pour certains, ce n’est pas du tout logique pour de la photo d’action ou de sport. Et pourtant, c’est ce que je préfère ! Je ne pense pas en mode A ou S, mais j’utilise plutôt le réglage du triangle d’exposition sur mon appareil Fujifilm. Dans ce cas-là, il m’indique que je suis en équivalent du mode manuel.

Finalement, le mode manuel c’est un faux-ami en photo de sport ! Vous avez l’impression de tout contrôler, mais c’est beaucoup plus difficile de s’adapter aux variations de conditions. C’est pour ça que je ne vous conseille pas ce mode pour être rapide sur le terrain.

Je préfère vous orienter vers le mode A, avec un bon réglage du triangle d’exposition. C’est ce qui vous permettra d’être beaucoup plus réactif, quelles que soient les situations. Bien évidemment, ce mode s’utilise surtout dans les moments où vous avez besoin de figer une action à laquelle vous ne vous attendiez pas. Pour des prises de vues avec des conditions contrôlées (dans un gymnase par exemple), vous pouvez tout à fait vous servir du mode manuel ou S qui conviendra très bien ! 

Comment régler le triangle d’exposition pour la photo de sport ? 

Régler le triangle d'exposition en mode sport

La première chose qu’il faut configurer : la profondeur de champ. Privilégiez une ouverture minimale, soit une ouverture de f/4. C’est ce qui vous garantit une profondeur de champ toujours suffisante ! Même si votre objectif peut ouvrir à f/1.4 ou f/2, il vaut mieux rester sur une base de f/4 pour éviter les mauvaises surprises. 

Pour le réglage de la vitesse d’obturation, c’est la même chose. De manière générale, beaucoup vont la fixer à 1/1000, mais ça peut être risqué. En fonction de votre sujet, de la scène ou des conditions, c’est un peu quitte ou double ! L’idéal, c’est donc de choisir une vitesse minimale de 1/1000. Avec Fujifilm, on ne peut malheureusement pas, elle débute à partir de 1/500. 

Comment régler la vitesse d’obturation minimale ? Il vous suffit d’aller dans le menu qui permet de configurer les ISO auto. 

Si vous êtes sur un hybride Fujifilm, sélectionnez ensuite 1/500, et vérifiez que les ISO soient bien en auto. Dès que c’est fait, votre configuration pour le mode sport est terminée ! 

Il s’agit donc bien d’un mode A, mais qui vous permet tout de même de contrôler votre ouverture et votre vitesse d’obturation. Par exemple, votre appareil photo va s’autoriser à augmenter la vitesse si la luminosité est trop importante. C’est ce qui vous aidera à figer encore plus le mouvement, sans avoir une photo complètement surexposée. 

Voilà pourquoi j’utilise le mode A pour faire des photos de sport ou d’action ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ou à partager vos conseils pour gagner en rapidité.