Canon 5D Mark IV : Les dernière nouvelles (mise à jour)

highres-canon-eos-5d-markII-003

Voici ci-dessous un bref aperçu des spécifications techniques du futur Canon 5D Mark IV publiées hier par le site Northlight :

  • Capteur plein format CMOS de 18 mégapixels
  • Plage ISO 100-204 800
  • 61 Points AF (tous croisés)
  • Mode rafale de 12 images par secondes
  • Double slot CFast
  • Vidéo 4K

Cette fiche technique n’est évidemment pas complète, peu de sites peuvent prétendre connaître exactement toutes les fonctionnalités qui équiperont le futur 5D, toutefois pour que celui-ci soit un vrai remplaçant du Mark III, il devra être doté d’excellentes capacités en situation de faible luminosité et d’un système AF rapide.

Selon les spécifications susmentionnées, il semble satisfaire cette première exigence avec une plage ISO élevée dépassant celle du 5D Mark III limitée à 102 800. Son mode rafale passera de 6 images par seconde à un étonnant 12 images par seconde, se rapprochant des 14 de l’actuel 1D X.

Le 4K

Quant à la vidéo 4 K, personne ne sera surpris d’apprendre qu’elle sera implémentée dans le 5D Mark IV. Des appareils vendus beaucoup moins chers l’offrent déjà et Canon ne veux sûrement pas déplaire aux adeptes de ce boîtier extrêmement populaire auprès d’un grand nombre de photographes. Pour ce qui est du capteur de 18 mégapixels, c’est une sage décision de la part de Canon; cela permet d’utiliser de grands photosites permettant d’avoir une meilleure qualité d’image. Les 23 mégapixels du 5D III n’auraient peut-être pas permis d’obtenir une plage ISO aussi large tout en conservant une bonne qualité d’image. D’autre part, 18MP est plus que suffisant pour la plupart des photographes.

Des cartes CFast

Canon espère vendre son appareil au plus grand nombre, contrairement au Nikon D4 vendu 6000 $ / 4700 euros, lequel utilise les cartes XQD peu connues et qui ne semblent pas être sur le point de remplacer les cartes SD haute performance . Ces cartes CFast ultra performantes sont parfaites pour la vidéo 4K et le mode rafale du futur 5D IV. Canon connaît très bien ce support; il l’utilise dans ses caméscopes C300 Mark II et XC10. C’est donc une façon de « rationaliser » ce type de support en le proposant dans plusieurs de ses appareils.

De plus, comme je l’ai déjà mentionné, Canon semble vouloir se diriger vers le « 4K videogets »; ce qui est une bonne nouvelle pour les photographes adeptes de la marque nipponne qui désirent filmer de temps en temps en 4K sans devoir acheter un appareil supplémentaire.

Bien que les cartes CFast sont plus chéres que les cartes CompactFlash; c’est le prix à payer pour avoir accès à un futur appareil de quatrième génération plus performant, car nous ne connaissons pas toutes les autres spécifications techniques du 5D Mark IV. Canon pourrait nous réserver quelques bonnes petites surprises qui nécessiteront fort probablement un support de stockage ultra rapide que les cartes CFast sont à même d’offrir.

Une version orientée ciné ?

Selon de nouvelles informations, le Canon 5D Mark IV pourrait être offert en deux versions : une version « normale » et une version ciné appelée 5D Mark IVc (le “c” étant pour cinéma).

Prix et disponibilité

La date exacte de mise en marché ainsi que le prix du Canon 5D IV n’est pas connue, mais ce premier aperçu de sa fiche technique est fort intéressant. Nous en saurons plus dans les mois à venir.

3 commentaires

  1. Interressant pour un appareil de reportage sportif … bon chez Canon cela va faire beaucoup de modèles et la question que l’on se pose comment et pourquoi autant de modèles ?

  2. La frénésie à sortir de nouveaux boitiers continue avec toujours plus de pixels, de montée en ISO, de vitesse d’images à la seconde et toujours plus… chers. Les fabricants veulent nous faire croire qu’un modèle d’un an est obsolète et que sans le top nouveau modèle rien n’est plus possible. Un bon photographe le restera avec un boitier de 5 ou 7 ans d’age et un mauvais le restera avec le dernier né de la génération du toujours plus. La folie technologique en cours ne va pas endiguer la chute des ventes de reflex dans le monde et va sans doute l’accentuer.