Le Nikon D5 officiellement dévoilé (mise à jour)

photo1

Après beaucoup de spéculations, les spécifications détaillées de l’appareil phare de Nikon ont été dévoilées sur le web. Fidèle à la plupart des rumeurs, le D5 est un monstre de vitesse pouvant prendre jusqu’à 200 raw 14 bits en mode AF-C à 153 points AF pour vous assurer que les photos seront toutes parfaites. De plus, travailler dans des situations de faible éclairage devrait être fortement améliorée grâce à une plage ISO étendue pouvant atteindre 3 280 000.

Le Nikon D5 sera offert en deux versions, chacune dotée de deux emplacements pour cartes mémoire XQD ou CF. Cela pourrait rendre la gestion des stocks un peu plus difficile pour les magasins, mais ce sera très utile pour ceux qui possèdent déjà des CF ou qui ne sont pas intéressés par l’achat de cartes XQD.

Nouveau dossier1

Fiche technique

  • Deux versions du D5: XQD et CF (double emplacement)
  • Capteur CMOS nouvellement développé de 20.82 mégapixels
  • Moteur de traitement d’image EXPEED 5
  • Vidéo 4K
  • 153 points AF, 99 points en croix, 15 points f/8
  • Prise de vue continu jusqu’à 200 raw compression sans perte 14 bits
  • Mode rafale 14 ips
  • ISO jusqu’à 102 400 (étendu 3 280 000)
  • Écran tactile de 2 pouces de 2,36 millions de points
  • Vitesse d’obturation de 30 secondes à 1/8000 seconde
  • Viseur à couverture 100% (FX) et grossissement de 0,72x
  • SuperSpeed ​​USB (USB 3.0 Micro-B)
  • Batterie EN-EL18a
  • Poids: 1405 g.

Prix et disponibilité

Le Nikon D5 sera disponible en mars 2016 pour  6 500 $ /  6 300 € (nu)

[via]

2 commentaires

  1. Le Nikon D5 ça va décoiffer !

    Il faudra voir les images et savoir que seuls les photographe de sport pourront acheter ces matériels .

    Quelle sera la réponse de Canon qui dit tester des Capteurs de 100 et 250 Megapixels ?

    Es ce utile ?

    Qui fera la photo ? Quelle émotions transmettre par la photo ? Une belle photo BW faite par l’un des maitres n’a -telle pas plus de sensibilité que celles que l’on fait aujourd’hui ?

    200 RAW en continu alors qu’il y a 30 ans c’était 36 poses sur un film argentique sans possibilité de voir le résultat avant le labo ?