Les secrets de la composition

Aujourd’hui je vais te livrer les secrets cachés de la composition. 

Maîtriser l’art de la composition est l’une des conditions essentielles à la réussite de ses photos. Un sujet original, esthétique ou intéressant restera banal, s’il n’est pas stratégiquement positionné ou mis en valeur sur la photo.

Au fait je ne me suis pas présenté, ce n’est pas Damien ( à qui je dis un grand merci au passage)  qui écrit aujourd’hui.

Qui suis je pour vous écrire du coup ? 

 Moi  c’est Alessandro, j’ai 26 ans, je suis photographe. J’ai débuté la photo il y’a 4 ans et ait tous appris en autodidacte via internet, magasine, entrainement et livres. Et j’ai créé depuis 6 mois un blog pour apprendre la photo aux débutants.

J’y aide notamment les débutants à comprendre de manière simple les bases de la photo, à maitriser la technique photo, telle que la gestion de la lumière. Ou encore je donne des conseils pour choisir un objectif photo.

Revenons au sujet si tu le veux bien.

La réussite d’une photo réside grandement dans sa composition. Dans ce qu’elle procure à son lecteur. 

Tu connais le proverbe qui dit «  on construit une maison sur des bases solides ? »

C’est pareil en photo. Sauf que nos bases résident, selon moi, dans la technique et la composition.

Il va donc être important que tu reflètes ta vision à toi, avec ta sensibilité et de ne pas essayer de recopier ce que tu as pu voir ailleurs.

Je te propose qu’on rentre dans le vif du sujet. Let’s Go ! 

Développe ton Regard de photographe

Il est important qu’apporte un regard nouveau à la scène que tu photographies. C’est ce qui va différencier le photographe touriste du photographe passionné.

Pour des photos réussies, tu devras faire de preuve de technique et surtout de créativité, une chose qui est propre à chacun ! Garde en tête que tu es un artiste. 

Tu sais que les photographes ont un secret ? Un super-pouvoir cacher, que l’on l’appelle : « l’oeil du photographe », un peu comme Rocky et son « oeil du tigre ».

C’est ce qui leur permet d’être créatifs face à une scène et se différencier du commun des mortels.

http://gph.is/18qxSP0

Mais rassure-toi, toi aussi tu as ce pouvoir caché en toi, que tu peux faire ressortir.

Tu pourras faire venir 10 photographes dans une même endroit pour photographier le même monument ou objet ou ce que tu veux. Tu n’auras jamais 2 fois la même photo.

Pourquoi ? 

Car chacun à son propre style, sa propre créativité, sa propre imagination, qui lui provient de ses expériences de la vie et de sa sensibilité aux choses.

Imagine-toi être à la tour Eiffel, un monument photographier chaque jour des milliers de fois. 

Si tu ne veux pas avoir une photo semblable à celle des touristes, tu vas devoir faire un effort pour apporter une vision nouvelle: la tienne.  

N’ai pas peur de tester des nouvelles choses, de chercher un nouvel angle de vue, de t’approcher ou de t’éloigner du monument, de le prendre depuis les cotés… Tu as compris l’idée.

Pose-toi  ses questions avant de déclencher une photo :

– Qu’est ce que je veux photographier ?

– Quel résultat je veux obtenir ?

– Comment rendre cette photo unique ? 

– Quelles émotions je veux faire passer ? 

Ne cherche pas à recopier ce que tu as déjà pu voir ailleurs, développe ton style à toi. Je sais que ça peut être un peu compliqué au début, mais à force d’entraînement, cela deviendra un réflexe pour toi. 

C’est comme ça que tu arriveras à développer  le fameux « oeil du photographe » .

Joues avec ton environnement

La qualité première d’un bon photographe est l’observation

Selon le général de la chine antique, Sun Tzu, dans son livre l’art de guerre, le sort de la bataille était décidé avant  même celle-ci. La victoire résiderait grâce à la préparation accorder.

Cette vision s’applique très bien en photo. La réussite de ta photo va dépendre de ta faculté d’observation de ton terrain. 

Si tu as correctement analysé ta zone de jeu, tu vas pouvoir repérer des dizaines de spots où te situer pour déclencher ta photo. 

Des spots qui te permettront de jouer avec les éléments de ton environnement, de composer de manière unique et d’apporter un regard nouveau à une scène.

Quand tu te balades avec ton appareil photo, pense à lever ta tête du sol, à regarder l’architecture des bâtiments, les éléments du décor présent dans un endroit, comme des fleurs, des poteaux, des arbres, les passants, les lignes directrices qui convergent vers un endroit, une flaque d’eau…

Tu peux jouer avec tous les éléments qui sont présents dans ton environnement ! 

N’hésite pas à faire des tests, plusieurs fois.

Ça ne te coûte rien d’essayer, contrairement au photographe d’avant, pour qui chaque cliché était payant, entre la pellicule limitée et le développement de celle-ci. Les erreurs avaient un coût à cette époque.

Apprends à casser les codes 

Si tu as déjà fait quelques recherches sur internet pour t’améliorer en photo, tu as déjà dû tomber sur quelques articles ou vidéos, qui te parlent de règles à respecter en photo.

Tu t’en rappelles ? La plus connue étant celle de la règle des tiers par exemple.

Ces règles sont très pratiques quand on débute en photo, afin de nous aider à la composition, je l’admets.

Mais il faut les voir comme des guides, qui vont t’accompagner durant tes premiers pas afin de t’aider à progresser, histoire que tu n’avances pas dans l’inconnu.

Mais gardes en tête que ce sont des « aides » et rien de plus. Ce ne sont absolument des règles sacrées qu’il ne faut pas briser.

J’insiste sur ce point, car certains pensent que ces règles doivent s’appliquer en toute circonstance, et se retrouvent dès lors bloquer dans leur progression photo. 

La photo est un art, et dans l’art il n’y a aucune règle. Il suffit de laisser parler sa créativité, de casser les codes que tu connais quand tu juges que cela est nécessaire. 

Tu es libre de créer comme tu le désires.

 Quelques idées pour améliorer la composition 

Pense aux reflets.

 J’affectionne particulièrement cette technique, car les reflets sont de vrai allier en photo. Ils apportent une touche de profondeur, de symétrie qui sublime les photos.

Il peut s’agir de vitre d’immeuble ou de voiture pour des photos de rue. Ou bien d’une flaque d’eau qu’a laissée la pluie par exemple. Ou bien même d’une fontaine ou d’un bassin. On trouve souvent des points d’eau dans les villes ou dans la nature. 

Cette technique s’adapte dans presque tous les styles de photos et permet vraiment d’apporter un plus.

Guide l’oeil du spectateur dans l’image :

En jouant sur les lignes et les courbes directrices dans ta composition, tu proposes au lecteur un chemin clair de lecture pour le guider.

Pour réussir cela, il faudra que la ligne choisie accompagne judicieusement le regard sur la photo d’un point A à B. 

Il faut que la ligne choisie soit bien visible et dégagée de tout obstacle pour être comprise au premier coup d’oeil. 

L’idéal est que cette ligne choisie fasse sens et participe à la narration. Comme un bateau sur la plage attachée à une corde par exemple.

Utilise des silhouettes :

Des fois, lors de balades on tombe sur des scènes idéales pour une prise de vue. Il arrive que ces scènes puissent exiger ou non qu’une silhouette donne un tout autre aspect à la photo. Il peut être judicieux d’attendre qu’un passant solitaire traverse cette scène pour déclencher la photo, et apporter une histoire à la photo, une touche de mystère.

En fait tous dépendent du style de photo que tu veux réaliser, des émotions que tu veux faire passer à ton lecteur.

Il est intéressant de noter que l’oeil humain aime bien voir des silhouettes sur les photos, plutôt que des scènes vides. 

Voilà on à fait le tour sur mes secrets  de la composition, et sur comment s’y prendre pour s’améliorer. 

J’espère que cet article ta été utile et te permettra de progresser.

Si tu veux en découvrir plus sur mon univers et mes conseils, découvre-moi par ici !

Merci d’avoir pris le temps de lire, et amuse toi en photographiant ! 

Ciao !  

Sur le même sujet ...

1 comment

  1. Bonjour

    Je vous propose d’aller voir ma page Flickr et me dire ce que vous en pensez. Je fais de la photo depuis plus de 40 ans mais il n’y a que quelques années que j’ai vraiment trouvé mon style, celui dans lequel je me reconnais pleinement. Si vous consultez les photos en détail, vous pourrez voir que une majorité d’entre elles bénéficient d’un texte d’accompagnement bilingue qui fait à mon avis partie intégrante de la composition d’ensemble. J’ai commencé à y rajouter également mes compositions musicales en illustration de l’image. Bon voyage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :