Tamron 14-150mm f/3.5-5.8 Di III

Le Tamron 14-150mm f/3.5-5.8 Di III est le premier objectif que la compagnie a fait pour le système « Micro Four Thirds » qui gagne en popularité. Le tag Di II (Digitally integrated) indique qu’il est spécialement conçu pour les caméras « mirrorless ».

Tamron est réputée pour ses lentilles de grande amplitude et a remporté de nombreux prix au cours des années. Mais sa réputation n’est pas celle de Sigma et cela se voit.

La conception optique de cette lentille comporte un élément en verre LD (Low Dispersion), deux éléments en verre AD (Dispersion anomale), deux lentilles asphériques en verre moulé et un élément asphérique hybride; ces éléments se combinent pour minimiser les aberrations chromatiques et permettre à la lumière de traverser cette lentille avec le moins de perte possible.

Présentation

Sa taille relativement petite, sa légèreté et sa focale étendue font de cette lentille le compagnon idéal des voyageurs, mais il sera également un objectif polyvalent utile pour la photographie de tous les jours. Il est assez petit pour tenir dans un sac à main ou une poche de veste et il ne prendra pas beaucoup de place dans un sac photo ordinaire. La mise au point interne permet d’utiliser des filtres polarisants sans qu’il soit nécessaire de réajuster l’effet polarisant.

Aucun interrupteur n’est présent sur l’objectif pour la mise au point manuelle; ce mode doit être sélectionné via le système de menus de l’appareil photo. De plus il n’y a pas de bague de contrôle du diaphragme, car les ouvertures sont ajustés via la caméra. L’ouverture maximale diminue rapidement lorsque la distance focale augmente, passant de f/3,5 à 14mm à f/4,2 à 25mm, f/4.7 à 35mm, f/5,2 à 50mm et f/5.6 à 70mm avant de glisser à f/5,8 entre 70mm et 100mm.

Performances

Une évaluation subjective des images tests a montrée qu’ils sont généralement très bonnes et Imatest a confirmé que l’objectif pouvait convenir à la résolution des capteurs 4/3. Imatest a également révélé que les bords ont tendance à être un peu mous, surtout à f/3,5, cette mollesse persiste même en diaphragmant. Quant à la diffraction elle se manifeste vers f/11, où la différence entre le centre et le bords est bien visible sur les photos.

Conclusion

Sans stabilisation intégrée, cet objectif est mieux adapté aux appareils photo Olympus que les modèles 4/3 de Panasonic (mis à part le GX7), parce que les caméras de Olympus sont dotés d’une stabilisation d’image intégrée, qui compense les vibrations de l’appareil en déplaçant l’ensemble du capteur. Par conséquent, nous recommandons d’utiliser cet objectif sur un appareil comme le OM-D E-M5.

L’objectif de Tamron est positionné entre celles de Olympus et de Panasonic en terme de qualité optique. Sans être une mauvaise lentille nous vous recommandons de bien y penser avant d’en faire l’acquisition, car pour les appareils Micro 4/3 il y a mieux. Tamron n’a pas la réputation de Sigma par exemple, donc ses objectifs sont un peu moins qualitatifs. Mais pour le photographe au budget serré, cette lentille est une bonne alternative mais n’égalera pas objectivement ce que vous auriez avec une lentille d’une marque plus prestigieuse.

Prix 600$