Rumeurs : le Fuji X100t sera doté de l’EVF du X-E2

Maintenant que le « buzz » autour du X30 est passé,  Fuji doit dans les prochains jours présenter son fameux X100T, le successeur du X100S qui connu un beau succès auprès des photographes. Ce nouveaux boîtier suscitera-t-il une réaction plus positive que le X30 qui, malgré plusieurs améliorations, ne présente que peu d’intérêt pour le photographe amateur puisque son capteur est identique au X20.

Les gens intéressés peuvent d’ailleurs analyser 6 photos que Fuji a publié sur son site. Ils constateront que la différence n’est pas très grande entre les photos du X20 et celles produites par le X30. Fuji a vraisemblablement raté l’occasion de proposer une mise à jour réellement innovante de son compact expert et selon certains analystes, c’est Sony qui sort grand gagnant de cette bataille des compacts experts avec son RX100 III, qui non seulement est doté d’un EVF très qualitatif, mais produit des photos d’une qualité sans précédent.

L’EVF du X-E2

Pour revenir au sujet du cet article; le X100T, selon ce que nous avons appris sur ce boîtier; c’est surtout au niveau de son EVF qu’il marquera des points, en effet celui-ci serait nul autre que le EVF du X-E2; doté de 2.36 millions de points.


Le X-E2

D’autres spécifications

Quant aux autres spécifications techniques, il serait question d’un capteur APS-C X-TRANS de 24 mégapixels qui correspondrait plus aux attentes des photographes. En effet, un capteur de 12 mégapixels par exemple, n’intéresse plus personne. Le X100T serait donc adapté aux exigences de consommateurs qui ont découvert l’utilité de posséder une réserve de pixels afin de pouvoir par exemple, recadrer son image en post-traitement.

Chose difficile à réaliser avec 12 Mp. Un simple petit recadrage et vous vous retrouvez avec une image de 10 ou même de 6 mégapixels. Un crop trop agressif rend les images pixelisées, de là l’avantage d’avoir un apn dont le capteur autorise des crops qui n’affectent pas ou peu la qualité d’une photo; pour cela le capteur doit avoir au moins 20 mégapixels, ce qui est par hasard (!), le nombre exact de pixels du capteur du Sony RX100 III.

Le X100t serait de plus dit-on, équipé d’un AF à détection de phase plus rapide et couvrant une plus grande partie de l’image, d’un écran inclinable et d’une nouvelle lentille fixe de 23mm.

Souhaitons à Fuji que son futur X100t ne soit pas un autre « flop » comme le X30, bien que ces deux appareils s’adressent à une clientèle différente et qu’ils ne font pas partie de la même catégorie, avouons quand même que le X30 ne présente que peu d’intérêt pour le photographe amateur. En effet, pourquoi acheter un nouvel appareil si celui-ci ne produit pas de meilleures images que son prédécesseur !