Un objectif hyper-ultra-lumineux peut-il exister ?

Nous savons que des lentilles ultra-lumineuses ont déjà été produites dans le passé. Le légendaire Zeiss 50mm f/0,7 était une lentille conçue pour la NASA et a été utilisée par Stanley Kubrick pour filmer une scène éclairée par une bougie dans l’un de ses films.

Mais quel est l’objectif le plus lumineux qu’il serait théoriquement possible de créer? Et à quoi cette lentille ressemblerait-elle ? Matt Granger, un photographe passionné, répond à cette question.

Après avoir cherché et lu sur les objectifs qui ont déjà été produits, j’ai trouvé un technicien spécialisé en optique qui a finalement répondu à ma question. Selon lui, puisque la valeur d’ouverture est déterminée en divisant la longueur focale (en mm) par le diamètre d’ouverture (en mm), il serait possible de produire un objectif dont l’ouverture serait de f/0,1. La zone de votre image qui serait nette serait si mince que cet objectif serait pratiquement inutilisable, la cerise sur le gâteau : cette lentille serait extrêmement coûteuse à faire.

Indépendamment de l’aspect pratique, une telle lentille ne servirait à rien car les conditions d’utilisations devraient être parfaites; chose impossible dans la vie courante. Cette optique devrait être utiliser uniquement sur un trépied afin de ne pas perdre la mince zone de netteté et être montée sur apn dont l’ajustement entre le capteur et la monture, rigoureusement précis. La moindre imperfection ne permettrait pas de faire une mise au point parfaite.

En résumé, nous devrons donc nous contenter d’un objectif ouvrant à f/0,7, comme celui utilisé par Stanley Kubrick !