Julien Douvier un maître des cinemagraphs

Julien Douvier Cinemagraphs 4

Julien Douvier, résident de Strasbourg, créé des cinemagraphs depuis 2013. À l’époque il ne savait même pas qu’il y avait un nom spécifique à ce type d’images qu’il créait au début avec une simple caméra vidéo.

« J’ai voulu créer une autre vision de notre réalité sans ajouter des effets spéciaux. Un jour que je m’ennuyais, j’ai décidé de jouer avec mes fichiers vidéos. J’ai réalisé que je pouvais faire des boucles infinies avec certaines séquences, c’est ainsi qu’est né mon premier cinemagraph. »

Julien dit qu’il aime le défi de créer une image avec une boucle parfaite. Dans les jours qui suivirent sa découverte des cinemagraphs, il est allé en expédition vidéo avec un trépied un Panasonic Lumix DMC-TZ20. Depuis, il a testé une GoPro pour son objectif fisheye, puis un reflex numérique, le Canon Rebel 600D.

« La plupart de mes images ne sont pas planifiée à l’avance, quand je trouve un sujet intéressant, je dois penser comment vais créer mon cinemagraph à partir de cette scène, et quel objet sera mobile dans l’image finale. La séquence initiale doit être parfaitement stable pour éviter que des différences soient trop évidentes entre la partie mobile et la partie statique, »

Julien Douvier Cinemagraphs 8

Après la prise de la vidéo, Julien passe au traitement et a l’édition avec le logiciel Sony Vegas Pro. Par la suite il exporte le fichier dans Photoshop pour le post-traitement et créer le fichier GIF final.

Julien dit qu’il aime faire des cinemagraphs, parce qu’ils lui permettent de créer des images insolites montrant quelque chose impossible à voir dans la réalité.

Découvrez le travail de Julien Douvier sur son site Internet, Tumblr et Vimeo. N’oubliez pas de le suivre aussi sur Twitter et Instagram ainsi que sur Facebook.

Julien Douvier Cinemagraphs 11

Julien Douvier Cinemagraphs 10

Julien Douvier Cinemagraphs 9

Julien Douvier Cinemagraphs 6

Julien Douvier Cinemagraphs 2

Julien Douvier Cinemagraphs 1