Comment Ricoh a sauvé plus de 90 000 photos

p1354235345

Lorsque le tsunami de 2011 a dévasté une partie du Japon, d’innombrables familles ont perdu de précieuses photos. Ricoh a alors pris l’initiative de récupérer une partie de cette mémoire collective en mettant sur pied l’opération « Sauver la mémoire ». L’entreprise nipponne a restauré 418 721 photos, et a retourné à leurs propriétaires 90 128 photos.

Ricoh a publié un aperçu de la façon dont tout cela a été réalisé. La première étape du processus a été de trouver les photos perdues, lesquelles on été ramassées par des bénévoles et des organisations, puis envoyées à Ricoh.

2-1_03_warehouse

Plusieurs photos étaient très endommagées par l’eau et les moisissures.

2-1_04_eroded_photos

Puis elles sont été expédiées chez vers entrepôts de Ricoh et triées par des bénévoles.

2-1_09_f-natori1

2-1_10_f-natori2

2-2_04_cleaning_line

Puis elles ont été traitées une par une.

2-2_07_cleaning2

2-2_09_after_water

Les photos lavées et débarrassées des moisissures ont été placées sur des supports.

2-2_12_drying_photos

2-2_13_hang_out

2-2_14_drying_up

Une fois cette opération terminée, elles ont été scannées.

2-3_01_scanning1

2-3_02_scanning2

Puis elles ont été retouchées pour supprimer les défauts.

2-4_01_before_trimming

2-4_02_trimming

Les photos originales ont été emballées puis réexpédiées à leurs propriétaires.

2-5_01_packing

2-5_02_shipping

Les gens n’avaient plus qu’à consulter une base de données et chercher leurs photos. Lorsqu’ils les trouvaient, ils les imprimaient afin d’avoir une version entièrement restaurées.

2-7_01_finding_photominamisanriku

2-7_02_finding_photoonagawa

2-9_01_found_photo1

crédits photos : Ricoh

[via]