Canon : « il n’y a rien qui nous fait vraiment peur»

canonfamily1

Lors d’une récente interview, M. Masaya Maeda de Canon Inc. a déclaré, concernant les efforts de l’entreprise pour conquérir le marché des appareils photo « mirrorless »  :

Canon Japon souhaite vendre l’EOS-M3 En Amérique du nord et aux États-Unis, mais c’est Canon USA qui n’en veut pas ! Rien ne nous fait vraiment peur; nous faisons la promesse qu’il y aura plus de lentilles pour le système EOS-M, il y aura également un concurrent au Panasonic Lumix DMC-GH4 qui pourra lui aussi filmer en 4K.

Certaines rumeurs nous laissent croire qu c’est au NAB show, en avril prochain, que Canon pourrait dévoiler un « mirrorless » plus audacieux, pouvant peu-être filmer en 4K, ainsi que sa stratégie à long terme pour se faire une place dans ce segment des appareils sans miroir qui grugent des parts de marché, alors que les ventes des reflex régressent.

Canon terrifié !

Toutefois, certains observateurs croient au contraire que Canon est complètement dérouté par cette transformation du marché. Selon eux l’entreprise nipponne est terrifiée; terrifiée par le marché des reflex en déclin, terrifiée par la mise en marché d’appareils peu onéreux pouvant filmer en 4K, terrifiée par des capteurs très qualitatifs utilisés par la concurrence, terrifiée par un bouleversement du marché qu’elle n’a pas pris au sérieux à ses débuts, et surtout terrifiée à l’idée de perdre sa place de leader à moyen ou long terme.

Selon certains observateur de la scène de l’imagerie numérique mondiale, Canon a fait l’erreur de miser principalement sur le marketing pour mousser ses ventes, et non en recherche et développement. Elle se retrouve aujourd’hui face à une réalité du marché qui a changé et qui est venue bouleverser ses plans.

3 commentaires

  1. Je pense que Canon a trop cru dominer le reste du monde et en a oublier la R&D et surtout de s’intéresser aux solutions peu coûteuses mais performantes que l’on trouve sur des appareils d’entrée de gamme perfectionnés .
    Cependant je pense que les ingénieurs vont se bouger

    1. Plusieurs grosses entreprises croyaient elles aussi qu’elle demeureraient toujours des leaders dans leur domaine. Ce fût le cas par exemple pour la General Motors aux USA, qui n’est plus qu’une compagnie morte-vivante. Pourtant elle a dominé dans le secteur de l’automobile pendant près de 50 ans.

      Ne jamais sous-estimer ses adversaires disaient Henry Ford; les dirigeants de Canon devraient s’inspirer de cette maxime !