Comment les lignes directrices peuvent renforcer une composition

Sans titre-001

Composer une image en photographie ce n’est pas uniquement utiliser la règle des tiers. Plusieurs techniques permettent de mettre en valeur les composantes d’une image. En photographie, les lignes directrices permettent de renforcer une composition en dirigeant l’oeil du spectateur vers l’essentiel. Le photographe Drew Hopper, nous explique sa technique.

Les lignes directrices

Une composition peut construire un déconstruire une photographie. Voilà pourquoi il est important de comprendre et savoir comment l’utiliser efficacement et de façon créative. Pour l’essentiel, la composition décrit la position des éléments dans une photo. Une composition forte aura tendance à avoir des lignes directrices qui attirent l’attention vers votre sujet: celles-ci peuvent être placées horizontalement, verticalement ou diagonales en fonction de l’emplacement de votre sujet dans le cadre.

Jetez un oeil sur les images suivantes et voyez comment j’ai composé chaque scène en utilisant des lignes menant vers mes sujets. J’ai dessiné des flèches dans Photoshop sur mes photos pour vous aider à bien visualiser ma façon de composer chacune de mes images. Espérons que ceux qui ne sont pas familiers avec la composition photographique, seront en mesure de visualiser et de comprendre son importance et la façon de s’y prendre pour obtenir la photo parfaite.

untitled-shoot-4643-Edit

Dans cette image, je voulais mener le regard du spectateur le long de l’allée alors que le moine regard dans cette direction. La femme portant le panier sur la tête en arrière-plan contribue à renforcer les lignes directrices. Remarquez le motif continu créé par les piliers et comment celui-ci diminue progressivement dans l’image. Cela ajoute de la profondeur tout en conduisant le regard sur le moine au premier plan.

21

Cette photo fut une composition assez simple où mon sujet est centré dans le cadre. J’ai composé mon image afin que le filet de pêche produise des lignes diagonales se dirigeant vers le pêcheur. L’utilisation de mon objectif grand-angle a aidé à donner plus de profondeur à la scène.

untitled-shoot-2699-comp

Ici, les moines sont les principaux sujets de ma photo. Mais je voulais également restituer cette belle lumière et utiliser les rayons du soleil entrant par la fenêtre pour conduire le regard. En composant mon image avec les moines éclairés par les rayons de lumière, je peux attirer le regard du spectateur vers les livres que les moines tiennent dans leurs mains, tout en utilisant le mur placé à la gauche, pour obtenir des lignes directrices pointant vers eux.

untitled-shoot-4551-Edit

Ici, j’ai composé mon image afin que le petit moine soit placé dans le premier tiers de l’image. J’ai utilisé les piliers sur le côté droit afin d’ajouter de la profondeur. Les lignes le long de l’allée à droite ajoutent une ligne directrice menant vers le moine, tandis que celles du plafond attirent l’œil vers le bas. Une composition très simple mais très efficace prise avec un objectif grand-angle.

12

Voici une autre composition centrée avec le moine assis au milieu du cadre. En me positionnant correctement, j’ai pu créer une légère distorsion avec l’objectif grand-angle afin que les lignes diagonales pointent vers le moine, tandis que la structure autour de lui, crée des lignes horizontales au milieu du cadre. Les tuiles sur le sol permettent également de diriger les lignes directrices vers l’intérieur pour créer une composition plus serrée.

13

Cette photo est une composition un peu inhabituelle pour moi, car je ne voyais vraiment pas comment utiliser les lignes directrices, mais en regardant bien, on voit que l’horizon, la barque et le reflet dans l’eau, produisent des lignes qui mènent vers mon sujet.

cover2

Voici une dernière photo dont la composition est assez simple. La lumière venant de la gauche du cadre, j’ai donc décidé de composé ma photo avec le moine debout à droite, le regard dirigé vers cette lumière. Celle-ci créer un contraste fort qui contribue à renforcer l’ensemble.

Au sujet de l’auteur

Drew Hopper est un photographe basé en Australie. Vous pouvez suivre son travail en visitant son site ou son blog. Cet article est une traduction libre publié en anglais ici.

crédit photo : Drew Hopper

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Bravo pour ces articles toujours intéressants et qui permettent de progresser. Dans la même veine, il y a aussi la littérature de Michael Freeman et de David Duchemin, maintenant en français.
    Merci et Bonnes fêtes de fin d’année