Olympus dépose un brevet pour un 28mm FF : Serait-ce le début d’un partenariat avec Sony ?

photo1

Le 30 décembre dernier, nous avions partagé une rumeur selon laquelle un nouveau fabricant pourrait produire des objectifs à monture FE pour les appareils sans miroir plein format de Sony à un prix abordable. Un brevet récemment déposé par Olympus décrit une optique 28mm f/2 destinée à un plein format.

Oly_FF-700x297

La question qui nous vient immédiatement à l’esprit est : ce nouveau fabricant annoncé par cette rumeur qui circule sur le web il y a déjà plusieurs mois, serait-ce Olympus ?

En effet, il est très peu probable que cet objectif ait été conçu pour un futur appareil plein format Olympus. L’entreprise japonaise offre d’excellents appareils Micro 4/3, notamment l’OM-D E-M5 Mark II. Ce brusque changement de cap vers des capteurs plein format serait étonnant mais pas impossible. De plus, nous savons que Sony a investi 642 millions $ dans Olympus afin de créer un nouveau partenariat entre les deux entreprises. L’avantage le plus évident pour Olympus provient des capteurs Sony. Le très acclamé Olympus OM-D EM-5 est doté d’un capteur fabriqué par Sony.

Du côté de Sony, cet investissement a renforcé ses capacités de production d’objectifs. Il serait également question de partager d’autres technologies, exclusives à Olympus, comme le stabilisateur sur 5 axes. De plus la différence de tirage (distance entre la lentille arrière et le capteur) entre les deux systèmes est seulement de 1,25 mm (18mm pour la monture FE et 19.25mm pour le Micro 4/3). Pour Olympus, concevoir des optiques adaptées aux appareils plein format à monture FE ne serait pas très compliqué.

Il n’est donc pas déraisonnable, à la lumière de ces faits, de penser qu’Olympus pourrait être ce fameux fabricant d’optiques abordables. D’autres observateurs de la scène de l’imagerie mondiale croient qu’Olympus pourrait délaisser le segment Micro 4/3, pour concevoir avec Sony des apn à capteurs plein format. Tout cela est fort intéressant. Seul le temps nous permettra de savoir si ces hypothèses sont exactes ou non.

[via]