La photographie surréaliste : Ou comment dépasser ses limites artistiques

Vincent-Bourilhon-Photographe-5834cb1dcced2__880

La photographie surréaliste est un genre qui se démarque de tous les autres, car elle permet de dépasser les limites de notre imagination. Tandis que Photoshop et d’autres programmes de post-traitement rendent assez facile de créer des photographies surréalistes, à la belle époque de la chambre noire il n’y avait aucun ordinateur pour aider les artistes attirés par ce genre de photos. Tous les effets surréalistes devaient être réalisés au moment de la prise de vues ou dans la chambre noire – un exploit qui n’était pas très facile à accomplir. Du célèbre Man Ray au plus excentrique Erik Johansson, plusieurs photographes s’intéressent à ce type de photos afin de sortir de l’ombre dans un monde où l’image s’est banalisée avec la venue des smartphones et des appareils « intelligents ».

Man Ray

Alors que Man Ray a travaillé avec une grande variété de médiums, il est plus connu pour sa photographie surréaliste et photogrammes (qu’il appelait rayographies). Pour ceux qui ne connaissent pas les photogrammes de Ray; ce sont des images photographiques réalisées en plaçant des objets sur le papier photo, puis en l’exposant à la lumière. Une fois que vous développez le papier, vous pouvez voir des formes blanches ou noires. Les photogrammes sont un moyen facile de se familiariser avec la « photographie surréelle » et abstraite.

larmes-tears

Photoshop n’existait pas à l’époque de Man Ray (1890-1976), cela ne l’a pas empêché de créer certaines des photographies surréalistes les plus influentes de tous les temps. Il a utilisé la solarisation, les expositions doubles, les montages et l’impression combinée pour créer des œuvres d’art qui dépassent la simple représentation formelle du réel.

Maurice Tabard

Maurice Tabard (1897-1984) est un autre photographe surréaliste notable. Comme Man Ray, il a utilisé la techniques de solarisation, les expositions doubles et les montages pour créer des images photographiques « puissantes ». Il a commencé son travail comme portraitiste, photographe de mode et de publicité , tout en expérimentant le surréalisme dans son travail personnel. Une chambre avec un œil, une dame qui semble se transformer en arbre, et des portraits fantômes de solarisation ne sont qu’une petite partie de l’œuvre surréaliste qu’il a créée.

Comment créer des photo surréalistes

Certains photographes se lassent très rapidement de la photo « ordinaire ». Ils désirent aller plus loin en réalisant des photos inspirées par leur imaginaire. Pour y arriver, vous aurez de besoin de tout oublier ce que vous avez appris en photo. Car le surréalisme a ceci de particulier; il n’impose aucune limite et tout pour devenir un sujet potentiellement surréaliste.

Vincent-Bourilhon-Photographe-5834c9d66225d__880

La meilleure façon de débuter est d’expérimenter, de tester certaines techniques comme la solarisation, qui provoque l’inversion des valeurs d’ombre et de lumière. Photoshop est un bon outil pour réaliser ce genre de photos. Mais le plus intéressant venant de ce médium est sans aucun doute l’absence totale de balise. En effet, vous ne devez pas vous imposer de limites ou de contraintes. Plus vous laisserez aller votre imagination et plus belles seront vos oeuvres.

Où puiser son inspiration ?

Pour les plus téméraires, vous n’avez qu’à regarder, analyser et décomposer les oeuvres de photographes influents. Je vous recommande celles de Man Ray, Maurice Tabard, Hans Bellmer, Dora Maar ou d’Erik Johansson qui est un photographe qui produit encore aujourd’hui d’étonnantes oeuvres surréalistes. Johanson est photographe et retoucheur suédois, né en 1985. Il a la chance d’être né à une époque où les techniques de post-traitement sont largement utilisées dans l’industrie photographique et assez chanceux d’avoir une imagination qui lui permet de créer des images surréalistes qui nous laissent songeurs.

tumblr_o17bj0Yqf11v3gupho1_1280

Il a commencé sa carrière d’artiste principalement par le dessin; quand il s’est intéressé à la photographie, son amour du dessin ainsi que des ordinateurs lui ont permis d’expérimenter différentes techniques de post-traitement. Au lieu de simplement prendre une photo et de la post-traiter comme le ferait la plupart des gens, celle-ci devient une toile sur laquelle il crée des scènes surréalistes qui sont si bien réalisées qu’il est presque difficile de croire qu’elles ne sont pas réelles.

Vincent Bourilhon

Vincent Bourilhon pratique l’art de la photographie depuis l’âge de seize ans avant d’explorer le monde de la photographie dans une perspective contemporaine. Étant un grand amateur de cinéma, il puise son inspiration dans les oeuvres de Rosie Hardy, Joel Robison, Lissy Elle, Jungho Lee, Pascal Campion ou Kouzou Sakai. Il cherche toujours à recréer une poésie dans son travail. Grâce à la conception graphique et la retouche numérique, il réussit à construire des univers imaginaires, à la frontière entre le rêve et la réalité.

Vincent-Bourilhon-Photographe-5835642b1ca38__880

Aujourd’hui, il explore le monde de la photographie publicitaire. Il a récemment terminé une campagne publicitaire pour une grande entreprise. Son but est de proposer sa vision artistique aux agences du monde entier.

Expérimenter et reproduire

Expérimenter est la meilleure façon de créer des oeuvres qui vous ressembleront, qui seront issues de votre imagination. Vous pouvez copier ou reproduire des oeuvres surréalistes pour débuter, car pour la plupart des photographes, ce qu’ils ont appris dans leurs cours, devient une limitation qui les entrave dans leur exploration créative. Savoir dépasser toutes ces règles est un premier pas dans un imaginaire surréaliste qui n’a de limite que votre désir de créer des oeuvres originales.

Soyez créatif

Soyez créatif, oubliez les règles, dépassez vos limites, n’écoutez pas ceux qui prétendent savoir; ce sont là quelques pistes qui vous mèneront vers une liberté que tous les photographes qui désirent produire des oeuvres surréalistes doivent connaître. Après quelque temps, quand vous aurez appris à ne plus vous fier aux règles de la « bonne photographie », vous parviendrez à découvrir que votre seul et unique outil vraiment valable est votre imagination.

Vincent-Bourilhon-Photographe-5834c9cee7272__880

Pour plus facilement découvrir sa voie dans ce genre photographique vous devez vous poser ces questions: quel type de photographie surréaliste préférez-vous? Êtes-vous plus attiré vers l’original, les manipulations en chambre noire, ou la grande variété de nouvelles options que Photoshop et d’autres programmes vous offrent de nos jours?

Conclusion

Alors que la photographie surréaliste a parcouru un long chemin, on peut faire valoir qu’avec Photoshop, il est presque trop facile de créer des images qui pouvaient autrefois être réalisées seulement par des photographes professionnels. Malgré tout, il peut être difficile de contester le fait que la photographie surréaliste originale et moderne nécessite beaucoup d’originalité et de créativité.

C’est l’essence même de ce genre photographique; la créativité. le reste est entre vos mains et dans le désir de développer des compétences avec ces logiciels afin de réer des oeuvres uniques qui se démarqueront des millions de photos qui sont échangées sur internet à tous les jours.

crédit photo : Vincent Bourilhon, Man Ray, Hans Bellmer

Un commentaire