Colorisez vos photos en quelque secondes : Le « Deep Learning » au service de la photographie

1324

Algorithmia propose sur son site un service gratuit qui permet de coloriser facilement ses anciennes photos. Les concepteurs de ce logiciel utilisent des algorithmes basés sur l’apprentissage via l’intelligence artificielle. Dans son blog, les concepteurs nous expliquent que chaque entreprise est désormais une entreprise de données, capable d’utiliser l’apprentissage automatique dans le cloud pour déployer des applications intelligentes, grâce à trois tendances d’apprentissage de la machine: le data flywheels, l’algorithm economy et le cloud-hosted intelligence.

Des modèles d’apprentissage

En mai 2016 à Seattle, lors d’une rencontre concernant l’I.A., plus de 100 experts, chercheurs et journalistes ont convergé pour discuter de l’avenir de l’intelligence artificielle, des tendances dans l’apprentissage des machines et les façons de construire des applications plus intelligentes. Grâce aux modèles d’apprentissage, les entreprises peuvent désormais analyser rapidement des données complexes et fournir des informations plus rapides et plus précises à moindre coût.

Soma Somasegar, un des experts en I.A. nous explique :

Chaque nouvelle application qui sera conçue dans le futur sera une application intelligente. Les unités intelligentes et les services d’apprentissage seront le cerveau à ces applications.

Comme Algorithmia l’a mentionné, les bases de cet apprentissage sont le : Data Flywheels, l’Algorithm Economy et le Cloud-Hosted Intelligence. En utilisant cette combinaison, il sera possible de concevoir des applications plus intelligentes qui permettront aux utilisateurs d’utiliser des logiciels de traitement d’image plus intuitivement. Adobe est un bon exemple. Dernièrement, l’entreprise a présenté, dans le cadre d’Adobe Max, différentes solutions démontrant l’utilisation de l’I.A., notamment la possibilité de changer le fond d’une photo sans que l’utilisateur ait à faire quoi que ce soit, ou ce que les techniciens d’Adobe ont nommé le « sky-replace ».

Cette tendance du « deep learning » pour 2017 sera très forte et touchera un grand nombre de grandes entreprises, notamment Google. Voici un tableau présentant le nombre de projets que l’entreprise de la Silicon Valley avait de 2012 à 2015:

Screen-Shot-2016-06-02-at-2.07.09-PM-1024x593

En résumé, grâce à l’I.A., chaque compagnie sera en mesure de :

  • Devenir une entreprise de données
  • Devenir une entreprise pouvant accéder à l’intelligence algorithmique
  • Concevoir des applications intelligentes

Coloriser une photo

Pour vous donner un avant-goût de cette évolution, Algorithmia offre un service gratuit de colorisation de photos anciennes. Pour voir où cette entreprise est rendue dans le « Deep learning », j’ai soumis à leur logiciel la photo emblématique « migrant mother« , de la photographe Dorothea Lange. Bien que le résultat final ne soit pas parfait, Algorithmia a conçu un logiciel de colorisation basé sur l’intelligence artificiel et l’auto-apprentissage assez intéressant. Disons en résumé, qu’il fait « un bon travail ».

Les photographes qui ont plusieurs photos N&B peuvent compléter le processus de colorisation de leurs photos pour avoir au final un meilleur résultat. Ceux qui sont intéressés à tester ce logiciel, peuvent se rendre sur le site d’Algorithmia. Tout ce que vous avez à faire est de télécharger votre photo. Celle-ci sera colorisée en quelques secondes. La photo d’ouverture de cet article a été créée par ce logiciel. La photo de gauche est une image colorisée par un professionnel via Photoshop, tandis que la photo de droite est celle colorisée par le logiciel intelligent. Voici quelques exemples assez convaincants :

Nouveau dossier24

Nouveau dossier25

11

Souhaitons qu’Adobe intègre éventuellement une telle fonctionnalité dans son logiciel phare, car la colorisation est un processus qui demande de très bien connaître le fonctionnement de Photoshop. C’est surtout un processus très long et fastidieux à faire.

crédit photo : Dorothea Lange