Fujifilm vient de développer le capteur organique le plus rapide au monde

fuji_capteur_organique

Les capteurs organiques n’ont pas encore atteint le marché des consommateurs, mais ils sont déjà sur la table à dessin de plusieurs fabricants d’appareils photo. Fujifilm Japon a annoncé mardi que le groupe en R&D de l’entreprise avait conçu le capteur le plus rapide au monde. Ce capteur à CMOS organique utilise une couche photoconductrice organique et une couche de circuits électroniques pour faire le travail d’une photodiode au silicium à l’intérieur d’un capteur traditionnel.

Deux couches séparées

Contrairement aux capteurs CMOS sur le marché, le capteur organique utilise une couche pour changer la lumière en courant électrique et une couche de circuit séparée pour stocker ces charges. En séparant ces tâches en deux couches différentes au lieu de la seule photodiode au silicium, Fujifilm nous dit que les capteurs organiques reproduisent des couleurs plus précises et ont de meilleures performances en situation de faible luminosité.

Alors que les capteurs ont fait l’objet de recherches depuis plusieurs années, Fujifilm a confirmé mardi qu’une nouvelle technique pour produire en masse ces capteurs organiques était fonctionnelle. Ce nouveau capteur serait plus abordable et 100 fois plus rapide que les précédentes tentatives de capteurs organiques. L’annonce ne précise pas si ce capteur sera commercialement disponible sans autres améliorations – et s’il sera utilisé dans ses appareils photo.

Fuji nous explique:

Nous avons fait de grands progrès vers une production de masse pour un large éventail d’application.

Fuji et Panasonic

L’annonce vient peu après que Panasonic ait annoncé le développement d’un capteur organique qui a une couche séparée pour la lumière infrarouge, permettant à ce capteur d’enregistrer à la fois la lumière visible et infrarouge. En 2013, Fujifilm et Panasonic ont annoncé qu’ils avaient travaillé ensemble sur le premier capteur organique de l’industrie.

Alors que les capteurs organiques peuvent encore nécessiter quelques améliorations supplémentaires avant de faire leur chemin dans les produits de consommation, ce nouveau capteur de Fujifilm offre déjà de meilleures performances quant à la vitesse et la rentabilité de production.

source : FujiFilm

 

2 commentaires

  1. très intéressant, l’avenir de la photo numérique va aller sans cesse en s’améliorant avec ces nouvelles technologies… peut-être d’ici deux trois ans (ou peut-être moins), on aura ces capteurs en série…
    à voir en vrai et dans l’avenir…

    1. Je crois moi aussi que la photo numérique s’améliorera dans les années à venir. Comme tout le reste d’ailleurs.