Selon un nouveau rapport : Les profits de Panasonic Digital Camera Business seraient à la baisse

panasonic_gh5

Il est assez incroyable de penser que très bientôt, un des plus gros fabricants d’appareils photo pourrait tomber ou se trouver en grande difficulté. C’est ce que laisse entrevoir un nouveau rapport sur les profits de Panasonic. En fait, six des entreprises de Panasonic ne font pas si grandes, mais l’une d’elles concerne les appareils photo numériques. Le marché a vraiment beaucoup changé au fil des ans. La coalition Micro 4/3 occupait le premier rang dans le monde quant aux ventes d’appareils « sans miroir », mais elle a perdu du terrain et c’est Sony qui domine ce marché avec Fujifilm en deuxième place.

Selon Asia Nikkei:

Trois autres unités d’affaires – les appareils photo numériques, les systèmes téléphoniques à succursales privées et les lecteurs de disques optiques – seront démontées. Chacune sera réduite et placée sous la direction d’autres opérations, avec des effectifs réduit.

Le rapport continue en mentionnant que Panasonic rapportait des pertes de plus de 1,5 trillion de yens pendant les années 2011 et 2012. Elle dut rapidement procéder à une restructuration, se traduisant par un ensemble de coupes dans ses divisions. Panasonic a mis fin à la production télévisée aux États-Unis et en Chine, a quitté le marché japonais des smartphones, a cessé de produire des téléviseurs à écran plasma et a vendu des usines produisant des puces et des batteries au plomb. Ces améliorations ont ramené l’entreprise dans le noir, avec un bénéfice net annuel dépassant 100 milliards de yens pour l’exercice 2013. Les marchés ont applaudi cette restructuration rapide prise par Panasonic contrairement à d’autres entreprises tels que Sharp.

Toutefois, bien que cette restructuration ait permis de réduire les coûts fixes, cela n’a pas contribué à soulever de nouvelles sources de profits. La société a également procédé au démantèlement des entreprises non rentables.

Comment cela s’est-il exactement passé?

En 2013, Panasonic avait des problèmes avec ses finances, ce qui l’obligea à procéder à une restructuration. Elle a donc vendu 51% de trois ses installations de « semi-conducteurs » et a déclaré des bénéfices importants au début de 2014. Un trimestre plus tard, les choses étaient assez positives pour Panasonic, mais pas pour sa division « Imagerie ». Lors de la Photokina 2016, alors que peut de gens s’intéressaient à ses produits, elle annonça le développement du Panasonic GH5, ce qui attira l’attention des consommateurs. Dans un premier temps, les prévisions se révélèrent positives. Mais avec le temps, les choses commencèrent à changer. Panasonic n’était plus ce qu’elle était.

Screen-Shot-2017-03-27-at-8.27.39-AM-770x545

Lorsque vous regardez les chiffres de la CIPA, bien que tout ne semble pas aller si mal aller pour l’industrie des appareils photo, nous savons que Nikon doit procéder à une restructuration massive pour se concentrer sur les appareils haut de gamme. Pendant ce temps, le monde analogique de la photographie se porte relativement bien.