Grégoire Fourgeaud : 10 trucs que les photographes devraient savoir faire en moins de 10 secondes

photo_gregoire_1

Grégoire Fourgeaud est un photographe de talent basé à Bordeaux. Il nous offre quelques conseils de bases que tous bons photographes devraient savoir. Voici ses explications. Il y a quelques capacités chez un photographe qui devraient être une seconde nature. Vous voulez devenir un meilleur photographe ? Voici 10 trucs à savoir faire en moins de 10 secondes.

Changer la batterie

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours une ou plusieurs batteries de rechange accessible dans mon sac photo, même en balade;charger évidemment. Si vous avez un sac photo choisissez de mettre la batterie dans une poche accessible.

Éviter de mettre l’ancienne batterie dans la même poche que les batteries chargées, le risque d’erreur est trop grand. Changer de batterie ne devrait pas vous prendre plus de 10 secondes. Rien de plus frustrant que d’être devant une belle scène et la batterie clignote rouge !

Changer de carte SD

Pensez d’abord à éteindre votre appareil photo et vérifier si toutes les données on bien fini d’être copier sur la carte SD. Mais comment savoir quand les photos ont bien fini d’être écrite sur la carte ?

Pour cela un petit voyant à l’arrière du boitier vous sert de témoins, je sais qu’il est vert chez Nikon. Ce voyant reste allumé surtout si vous utilisez le mode rafale et des fichiers raw qui pèsent très lourd.

Le temps de copie varie selon la capacité du « buffer » de votre appareil photo; c’est la fameuse mémoire tampon. Si vous retirez la carte avant la fin de l’écriture vous allez perdre les photos pour de bon. Changez de carte, cela arrive quand on shoote beaucoup durant une journée de voyage ou lors d’un reportage de mariage par exemple. L’erreur des photographes, c’est de mettre cette même carte SD (c’est aussi valable pour les cartes compact flash) directement dans leurs jeans et continuer la ballade. C’est le meilleur moyen de perdre les photos qui s’y montrent !

Les cartes sont en réalité assez fragile la partie avec les fines lamelles de contact risque de se dégradé, la carte devient illisible pour votre ordinateur. Un porte carte SD robuste et étanche vaut justes quelques euros sur un très célèbre site marchand américain.

Changer d’objectif

C’est possible en moins de 10 secondes ! Avec une bonne méthode, comme tenir le boitier d’une main avec le capteur vers le bas et bloquer l’objectif à monter sous le bras. Tout en prenant soin de bien remettre le capuchon !

Attention cependant aux poussières surtout si vous êtes en extérieur. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre de méthode entrainez vous chez tranquillement pour être plus performant sur le terrain, chronométrez vous si besoin, mais c’est largement possible en moins de 10 secondes. Ok, il va vous falloir un peu d’entrainement, mais puisque vous êtes photographe, chaque objectif s’adapte mieux à une scène précise, non ?

Faire la mise au point en mode manuel

Nos boitiers sont très performant, à tel point que lorsque l’autofocus tombe en panne et que l’on a besoin de continuer de faire des photos, il faut reprendre les classiques de la photographie. Notamment lorsque que la lumière manque la nuit. L’autofocus patine et ne trouve pas de point d’accroche. Il est grand temps de faire la mise au point en manuel.

Tous les boitiers récent disposent d’un interrupteur soit sur le boitier soit sur l’objectif (bien souvent sur les deux) pour passer en mode manuel. Entrainez vous tranquillement à la maison sur des objets du quotidien et dites vous bien que ce fut le quotidien des photographes pendant des années. Pour faire simplement une mise au point en 10 secondes, dépassez l’objet une première fois puis revenez et ajustez. La mise au point se fait en 3 temps.

Sortir l’appareil du sac

Là par contre c’est une autre histoire, l’investissement dans un sac photo lorsque l’on pratique est quasi obligatoire ! J’ai moi même fait l’expérience; rien de plus frustrant que de devoir sortir des affaires avant de faire des photos. J’ai personnellement mon matériels photo toujours à disposition dans un sac dédié pour ma pratique photo; c’est essentiel. Même si bien souvent j’ai mon appareil sur l’épaule, il n’est pas rare de devoir le sortir en moins de 10 secondes. Je le garde toujours proche de moi !

Déplier un trépied

Je vous l’accorde, déplier un trépied en moins de 10 seconde demande un peu d’entrainement. Mais il est nécessaire pour avoir une image parfaitement nette. Lors de vos voyages ou ballades, il ne devrait pas logiquement être loin de vous.

Apprendre à déplier et replier rapidement votre trépied vous permettra de faire des photos de manière plus spontanée sans que cela devienne une corvée. Vous n’êtes pas obligé de déplier les pieds à chaque pose. Il suffit juste de se baisser le temps de la photo.

Garder aussi la petite plaque de métal toujours visé sous votre boitier, elle ne prend pas de place et vous fera gagner un temps précieux. Le trépied est surtout utilisé en photo de paysage. L’objectif est de gagné du temps mais pas de passer à coté d’une photo magnifique.

Sortir le réflecteur

Le réflecteur est surtout utile en portrait, il sert à déboucher les ombres sous le menton. Si la source de lumière arrive d’un coté, il permet de déboucher les ombres de l’autre côté. Apprenez à le déplier et replier en quelques secondes vous sera très utile lors de vos « shooting » photos.

Lire un histogramme

L’histogramme est un outil très pratique, il permet de savoir rapidement la répartition, l’intensité, mais aussi la quantité de lumière. Il n’est pas forcement affiché en natif sur votre appareil photo, il faut parfois appuyer sur « info » ou « display » (Canon)

En quelques secondes vous allez savoir si votre image est surexposé ou sous-exposé et corrigé le tir si nécessaire. 10 secondes sont largement suffisantes pour savoir si l’exposition de la photo est bonne ou pas ! Si vous ne savez pas comment marche un histogramme; va falloir s’y mettre !

Évaluer la lumière

C’est notre métier ! Imaginez vous marcher dans la rue votre appareil est dans le sac, vous n’avez que quelques secondes pour faire cette photo, je parle évidement d’un instant magique comme pendant les heures dorées. Savoir évaluer la lumière va vous aider à faire le bon choix rapidement.

Vous devez aussi avoir quelques bases sur le triangle d’exposition, avec la vitesse l’obturation et les ISO ainsi que l’ouverture du diaphragme. Il existe des applications pour faire de vos smartphones des posemètres afin de déterminer la quantité de lumière dans un endroit.

Même si vous n’avez pas toujours votre appareil photo dans les mains, vous avez sans doute toujours votre smartphone. Vous allez pouvoir savoir en quelques secondes la vitesse, l’ouverture, les ISO. C’est un très bon entrainement pour être un meilleur photographe.

Shooter en moins de 10 secondes

A la manière d’un Lucky Luke, vous arrivez quelque part où vous voyez une scène enfin sympa à prendre en photo. Seulement voila, votre appareil photo est avec les dernières réglages de la dernière sortie; surtout si vous étiez dans votre studio. Rien de plus horrible que ne passer un temps fou sur les réglages juste parce votre appareil photo n’est pas sur le bon mode ou sur la bonne vitesse d’obturation.

Autre problème c’est les appareils photos « grand public » je pense notamment à certains hybrides qui mettent presque 2 à 3 secondes avant de pouvoir shooter. Ce dernier point ce n’est pas de votre faute, mais 10 secondes en photos c’est long ! La lumière a pu changer entre temps, voila pourquoi 10 secondes et une éternité en photographie. Plus vous serez rapide et plus vous aurez la chance de faire de bonnes photos ! J’espère que ce billet vous a plu. Je vous dis à bientôt et bonne photo ! Grégoire.

Pour terminer, voici quelques-unes des œuvre de Grégoire Fourgeaud:

1

photo_gregoire71

5

6

7

9

10

21

31

51

53

Au sujet de l’auteur

Gregoire Fourgeaud est un photographe professionnel de 31 ans basé à Bordeaux. Passionné par la photographie depuis de nombreuses années, il est à l’aise autant en photographie urbex, de voyage que de mariage. Il offre également des formations photo ou débutants et photographes avancés. Pour découvrir son travail, ou pour communiquer avec lui, vous pouvez consulter les différentes rubriques de son site internet, visiter sa page Facebook, ou Instagram pro, et Instagram perso,

crédit photo : Gregoire Fourgeaud

Laisser un commentaire