Le Nikon D850 : Un concentré de technologies entre les mains des photographes

5

Beaucoup de gens l’attendaient, peu que gens croyaient que Nikon allait le faire, mais malgré ses difficultés financières, Nikon nous présente le nouveau et ambitieux D850. Comparé à son prédécesseur, c’est une belle évolution. Nikon est parvenu à placer dans son boîtier, un concentré de technologies qui fera la joie de plusieurs photographes.

Le Nikon D850

Le Nikon D850 dispose d’un capteur CMOS plein format rétro-éclairé de 45.4 mégapixels sans filtre passe-bas, soit un peu plus que son prédécesseur, le D810 qui en avait 36, et talonne de près le Canon EOS 5Ds qui a en 50.6. Pourquoi cette différence ? Probablement pour s’assurer d’un traitement plus rapide et moins de bruit en haut ISO. Sa plage ISO justement, s’étend de 64 à 25 600 (de 32 à 102 400 en mode étendu). Ses fichiers font 8 256 x 5 504 pixels, mais les utilisateurs peuvent accéder à des tailles inférieures: M et S, offrant respectivement 25,6 mégapixels et 11,4 mégapixel.

D850_back-800x612

Côté construction, le D850 demeure dans la gamme des appareils « pro »; conçu en magnésium, il est protégé par des joints d’étanchéité lui permettant d’être utilisé dans des conditions climatiques difficiles. Nikon précise que l’obturateur a été testé pour 200 000 cycles. Le viseur couvre bien entendu 100 % du champ.

nikon_d850_2

Le système autofocus comporte 153 points, dont 99 sont en croix. Son mode rafale peut atteindre 7 images par seconde et jusqu’à 9 en utilisant le pack de batterie MB-D18 en option (429 €), avec 51 vues, en RAW (avec compression sans pertes) grâce à sa mémoire tampon, et jusqu’à 200 JPEG; le tout sur une carte XQD ou SD de type UHS-II.

D850_top-800x410

Concernant la vidéo, le D850 peut produire des clips de 1080p à 120 ips ou 4K/UHD à 30 ips, sans facteur d’écrêtage. Il peut également produire des vidéos « timelapse » 4K dans le boîtier, ou « timelapse » 8K en post-production. De plus, le Nikon D850 est doté de la fonctionnalité « focus peaking » – une première sur un reflex Nikon – qui s’apparente à la même fonctionnalité des appareils « mirrorless » Sony, lesquels sont dotés de cette fonctionnalité depuis déjà un bon moment.

Parmi toutes les autres fonctionnalités, signalons le mode de déclenchement silencieux en « LiveView », ce qui permet au D850 d’être compétitif face aux hybrides. Le WiFi et Bluetooth sont également présents, pour partager ses images ou piloter le boîtier à distance avec l’application Snapbridge, depuis un appareil iOS ou Android. Quant à la connectique, elle comprend des prises micro, casque d’écoute, USB3 et HDMI.

Voici la fiche technique du Nikon D850:

Type

Appareil photo reflex numérique

Monture d’objectif

Monture Nikon F (avec couplage AF et contacts AF)

Angle de champ effectif

Format FX Nikon

Nombre total de pixels

46,89 millions

Système anti-poussière

Nettoyage du capteur d’image, données de référence pour la fonction de correction de la poussière (logiciel Capture NX-D requis)

Taille d’image (pixels)

Zone d’image FX (36×24), (L) 8256 x 5504 (45,4 millions), (M) 6192 x 4128 (25,5 millions), (S) 4128 x 2752 (11,3 millions), zone d’image 1,2x (30×20), (L) 6880 x 4584 (31,5 millions), (M) 5152 x 3432 (17,6 millions), (S) 3440 x 2288 (7,8 millions)
Zone d’image DX (24×16), (L) 5408 x 3600 (19,4 millions), (M) 4048 x 2696 (10,9 millions), (S) 2704 x 1800 (4,8 millions), zone d’image 5: 4 (30×24), (L) 6880 x 5504 (37,8 millions), (M) 5152 x 4120 (21,2 millions), (S) 3440 x 2752 (9,4 millions), zone d’image 1: 1 (24×24), (L) 5504 x 5504 (30,2 millions), (M) 4128 x 4128 (17 millions), (S) 2752 x 2752 (7,5 millions)
Photographies au format FX prises pendant l’enregistrement vidéo, (L) 8256 x 4640 (38,3 millions), (M) 6192 x 3480 (21,5 millions), (S) 4128 x 2320 (9,5 millions)
Photographies au format DX prises pendant l’enregistrement vidéo, (L) 5408 x 3040 (16,4 millions), (M) 4048 x 2272 (9,1 millions), (S) 2704 x 1520 (4,1 millions)

Stockage – Format de fichier

NEF (RAW) : 12 ou 14 bits (Compression sans perte, Compression ou Pas de compression) ; options Large, Moyenne et Petite disponibles (les images de petite et moyenne taille sont enregistrées à une profondeur d’échantillonnage de 12 bits avec une compression sans perte)
TIFF (RVB)
JPEG : conforme au format JPEG Baseline avec compression fine (environ 1: 4), normale (environ 1: 8) ou basique (environ 1: 16) ; compression de qualité optimale disponible
NEF (RAW) + JPEG : une photo enregistrée aux formats NEF (RAW) et JPEG

Système Picture Control

Automatique, Standard, Neutre, Saturé, Monochrome, Portrait, Paysage, Uniforme ; possibilité de modifier certains paramètres Picture Control ; possibilité d’enregistrer des paramètres Picture Control personnalisés

Logement pour cartes

1 carte XQD et 1 carte Secure Digital (SD). Chaque carte peut être utilisée comme support d’enregistrement principal ou de sauvegarde, ou pour enregistrer séparément les images NEF (RAW) et JPEG ; les images peuvent être copiées entre les cartes.

Système de fichiers

DCF 2.0, Exif 2.31, PictBridge

Viseur

Viseur de type reflex avec pentaprisme à hauteur d’œil

Couverture de l’image

FX (36×24) : environ 100 % verticalement et horizontalement ; 1,2x (30×20) : environ 97 % horizontalement et verticalement ; DX (24×16) : environ 97 % horizontalement et verticalement ; 5:4 (30×24) : environ 97 % horizontalement et verticalement ; 1:1 (24×24) : environ 97 % horizontalement et 100 % verticalement

Grossissement

Environ 0,75x (objectif de 50 mm f/1,4 réglé sur l’infini, -1 d)

Dégagement oculaire

17 mm (- 1 d ; à partir de la surface centrale de l’oculaire du viseur)

Réglage dioptrique

-3 à +1 d

Verre de visée

Verre de visée BriteView de type B VIII avec délimiteurs de zone AF (possibilité d’afficher un quadrillage)

Miroir reflex

À retour instantané

Aperçu de la profondeur de champ

Oui, lorsque la commande Pv est enfoncée, l’objectif est diaphragmé sur la valeur sélectionnée par l’utilisateur (modes A et M) ou par l’appareil photo (modes P et S).

Ouverture de l’objectif

À retour instantané, contrôlée électroniquement

Objectifs compatibles

Compatible avec les objectifs AF NIKKOR : objectifs de type G, E et D (restrictions applicables aux objectifs PC) et objectifs DX (utilisant la zone d’image DX 24×16) ; compatible avec les objectifs AI-P NIKKOR et les objectifs AI sans microprocesseur (modes d’exposition A et M uniquement). Les objectifs IX NIKKOR, pour F3AF et non AI ne peuvent pas être utilisés. Le télémètre électronique peut être utilisé avec les objectifs dont l’ouverture maximale est égale à f/5.6 ou plus lumineuse (il prend en charge 15 points AF, dont 9 sont sélectionnables, avec les objectifs présentant une ouverture maximale égale à f/8 ou plus lumineuse).

Type d’obturateur

Obturateur mécanique à plan focal et translation verticale, contrôlé électroniquement ; obturation électronique au premier rideau disponible en modes Déclenchement silencieux, Déclenchement continu silencieux et Levée du miroir

Vitesse d’obturation

1/8000 à 30 s, par incréments de 1/3, 1/2 ou 1 IL, pose B, pose T, X250

Vitesse de synchronisation du flash

X=1/250 s ; synchronisation à une vitesse de 1/250 s ou plus lente ; synchronisation ultra-rapide auto FP prise en charge

Mode de déclenchement

S (vue par vue), CL (continu basse vitesse), CH (continu haute vitesse), Q (déclenchement silencieux), QC (déclenchement continu silencieux), Retardateur, MUP (levée du miroir)

Retardateur

2 s, 5 s, 10 s, 20 s ; 1 à 9 vues à des intervalles de 0,5, 1, 2 ou 3 s

Mesure de l’exposition

Système de mesure de l’exposition TTL avec capteur RVB d’environ 180 000 photosites

Méthode de mesure

Matricielle : mesure matricielle couleur 3D III (objectifs de types G, E et D) ; mesure matricielle couleur III (autres objectifs à microprocesseur) ; mesure matricielle couleur disponible avec les objectifs sans microprocesseur si l’utilisateur fournit les données de l’objectif
Pondérée centrale : 75 % de la mesure portant sur un cercle de 12 mm au centre du cadre de visée. Possibilité de régler le diamètre du cercle sur 8, 15 ou 20 mm ou bien sur la moyenne du cadre (les objectifs sans microprocesseur utilisent un cercle de 12 mm)
Spot : mesure sur un cercle de 4 mm (environ 1,5 % du cadre de visée) centré sur le point AF sélectionné (point AF central avec un objectif sans microprocesseur)
Pondérée sur les hautes lumières : disponible avec les objectifs de types G, E et D.

Plage de mesure (100 ISO, objectif f/1.4, 20 °C)

Mesure matricielle ou pondérée centrale : -3 à +20 IL. Mesure spot : 2 à 20 IL. Mesure pondérée sur les hautes lumières : 0 à 20 IL

Couplage de la mesure d’exposition

Microprocesseur, AI

Mode

Auto programmé avec décalage du programme (P) ; Auto à priorité vitesse (S) ; Auto à priorité ouverture (A) ; Manuel (M)

Correction de l’exposition

-5 à +5 IL, par incréments de 1/3, 1/2 ou 1 IL

Mémorisation de l’exposition

Mémorisation de la luminosité

D-Lighting actif

Options disponibles : Automatique, Très élevé, Élevé, Normal, Faible ou Désactivé

Autofocus

À détection de phase TTL, par module autofocus Multi-CAM 20K avec réglage précis et 153 points AF (avec 99 capteurs en croix et 15 capteurs compatibles avec une ouverture de f/8), dont 55 (35 capteurs en croix et 9 capteurs compatibles avec une ouverture de f/8) sont sélectionnables

Plage de détection

-4 à +20 IL (100 ISO, 20 °C)

Pilotage de l’objectif

AF ponctuel (AF-S), AF continu (AF-C) : le suivi de mise au point est automatiquement activé si le sujet est en mouvement, Mise au point manuelle (M) : possibilité d’utiliser le télémètre électronique

Points AF

153 points AF, dont 55 ou 15 sont sélectionnables

Mode de zone AF

AF point sélectif, AF zone dynamique 9, 25, 72 ou 153 points, Suivi 3D, AF zone groupée, AF zone automatique

Mémorisation de la mise au point

La mise au point peut être mémorisée en appuyant sur le déclencheur à mi-course (AF ponctuel) ou en sollicitant le bouton central du sélecteur secondaire

Contrôle du flash

TTL : contrôle du flash i-TTL avec capteur RVB d’environ 180 000 photosites ; le dosage flash/ambiance i-TTL pour reflex numérique est utilisé avec la mesure matricielle, pondérée centrale et pondérée sur les hautes lumières ; le mode flash/ambiance i-TTL standard pour reflex numérique est utilisé avec la mesure spot

Mode de flash

Synchro sur le premier rideau, synchro lente, synchro sur le second rideau, atténuation des yeux rouges, atténuation des yeux rouges avec synchro lente, synchro lente sur le second rideau, désactivé

Correction du flash

-3 à +1 IL par incréments de 1/3, 1/2 ou 1 IL

Témoin de disponibilité du flash

S’allume lorsque le flash optionnel est complètement chargé ; clignote après le déclenchement pour signaler que la photo risque d’être sous-exposée

Griffe flash

ISO 518 à contact direct avec contacts de synchronisation et de données, et blocage de sécurité

Système d’éclairage créatif Nikon

Contrôle du flash i-TTL, système évolué de flash asservi sans fil radiocommandé, système évolué de flash asservi sans fil optique, lampe pilote, mémorisation FV, communication des informations colorimétriques, synchronisation ultra-rapide auto FP, assistance AF pour AF multizone, contrôle unifié du flash

Prise synchro

Prise synchro ISO 519 avec filetage de verrouillage

Balance des blancs

Automatique (3 types), lumière naturelle auto, incandescent, fluorescent (7 types), ensoleillé, flash, nuageux, ombre, pré-réglage manuel (pouvant stocker jusqu’à 6 valeurs, mesure ponctuelle de la balance des blancs disponible en visée écran), sélection de la température de couleur (2500 à 10 000 K), réglage précis disponible avec toutes ces options.

Types de bracketing

Exposition, Flash, Balance des blancs, D-Lighting actif

Visée écran – Modes

Photo, Vidéo

Visée écran – Pilotage de l’objectif

Autofocus (AF) : AF ponctuel (AF-S), AF permanent (AF-F), Mise au point manuelle (M)

Visée écran – Mode de zone AF

AF priorité visage, AF zone large, AF zone normale, AF zone réduite, AF suivi du sujet

Visée écran – Autofocus

AF par détection de contraste à n’importe quel endroit de la vue (l‘appareil choisit automatiquement le point AF en cas de sélection du mode AF priorité visage ou AF suivi du sujet)

Vidéo – Mesure

Mesure de l’exposition TTL à l’aide du capteur d’image principal

Vidéo – Méthode de mesure

Mesure matricielle, pondérée centrale ou pondérée sur les hautes lumières

Vidéo – Format de fichier

MOV, MP4

Vidéo – Compression vidéo

H.264/MPEG-4 AVC (Advanced Video Coding)

Vidéo – Format d’enregistrement audio

PCM linéaire, AAC

Vidéo – Périphérique d’enregistrement audio

Microphone stéréo intégré ou externe ; avec réglage de la sensibilité

Vidéo – Sensibilité

Modes d’exposition P, S et A : réglage automatique de la sensibilité (64 ISO à Hi 2) avec limite supérieure sélectionnable
Mode d’exposition M : réglage automatique de la sensibilité (64 ISO à Hi 2) disponible avec limite supérieure sélectionnable ; sélection manuelle (64 à 25 600 ISO par incréments de 1/3, 1/2 ou 1 IL) avec options supplémentaires disponibles équivalentes à environ 0,3, 0,5, 0,7, 1 ou 2 IL (équivalant à 102 400 ISO) au-dessus de 25 600 ISO

Autres options

Ajout de repère, Vidéo accélérée, VR électronique

Visualisation

Visualisation plein écran et par planche d’imagettes (planche de 4, 9 ou 72 images) avec fonction loupe, recadrage à l’aide de la fonction loupe, lecture des vidéos, diaporama de photos et/ou de vidéos, histogramme, hautes lumières, informations sur les photos, affichage des données de position, classement des images et rotation automatique des images

USB

USB Hi-Speed avec micro-connecteur USB ; connexion au port USB intégré recommandée

Sortie HDMI

Connecteur HDMI Type C

Entrée audio

Fiche mini stéréo (3,5 mm de diamètre ; entrée alimentée prise en charge)

Sortie audio

Fiche mini stéréo (3,5 mm de diamètre)

Prise(s) pour accessoire

Prise télécommande à dix broches : permet de brancher des télécommandes filaires MC-30A/MC-36A en option, des télécommandes optiques ML-3, des télécommandes radio sans fil WR-R10 (nécessite un adaptateur WR-A10) ou WR-1, ou des modules GPS GP-1/GP-1A

Normes Wi-Fi (réseau sans fil)

IEEE 802.11b, IEEE 802.11g

Fréquence de fonctionnement Wi-Fi (réseau sans fil)

2412 à 2462 MHz (canaux 1 à 11)

Intensité maximale du Wi-Fi (réseau sans fil)

8,5 dBm (EIRP)

Sécurité Wi-Fi (réseau sans fil)

Authentification : système ouvert, WPA2-PSK

Portée Wi-Fi (réseau sans fil) (sans obstacle)

environ 10 m (sans interférence ; la portée varie en fonction de l’intensité du signal et de la présence ou non d’obstacles)

Normes Bluetooth

Protocoles de communication : Bluetooth Specification Version 4.1 ; fréquence de fonctionnement : Bluetooth : 2402 à 2480 MHz ; Bluetooth Low Energy : 2402 à 2480 MHz

Langues prises en charge

Allemand, anglais, arabe, bengali, bulgare, chinois (simplifié et traditionnel), coréen, danois, espagnol, finnois, français, grec, hindi, hongrois, indonésien, italien, japonais, marathi, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais (Portugal et Brésil), roumain, russe, serbe, suédois, tamoul, tchèque, télougou, thaï, turc, ukrainien, vietnamien

Poignée-alimentation

Poignée-alimentation MB-D18 en option avec un accumulateur Li-ion Nikon EN-EL18b (disponible séparément), un accumulateur Li-ion Nikon EN-EL15a ou huit piles alcalines, Ni-MH ou au lithium AA. Volet du logement pour accumulateur BL-5 requis pour utiliser les accumulateurs EN-EL18b.

Adaptateur secteur

Adaptateur secteur EH-5c/EH-5b ; nécessite le connecteur d’alimentation EP-5B (disponible séparément)

Filetage pour fixation sur trépied

1/4 pouce (ISO 1222)

Conditions de fonctionnement – Température

0 °C à 40 °C

Conditions de fonctionnement – Humidité

85 % ou moins (sans condensation)

Accessoires fournis

Bouchon de boîtier BF-1B, accumulateur Li-ion EN-EL15a avec cache-contacts, chargeur d’accumulateur MH-25a (fourni avec un adaptateur de prise secteur ou un câble d’alimentation dont le type et la forme varient selon le pays ou la région d’achat), attache pour câble HDMI/USB, câble USB UC-E22, courroie AN-DC18

Le Nikon D850 sera disponible le 7 septembre 2017, pour un prix de détail suggéré de 3 799 € (nu), ou 4 599 € en kit avec l’AF-S 24-120 mm f/4 VR. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site de Nikon.

5 commentaires

  1. Petite question technique, la capteur illuminé, en deux mots, j’ai vu qu’il y en avait aussi sur le Sony, mais ça apporte quoi concrètement par rapport à un capteur normal ?

    sinon, on dirait que Nikon a écouté les utilisateurs, je dis un grand bravo

    1. Un capteur CMOS rétroéclairé a ses circuits pour transporter les signaux électroniques à partir de chaque photosite à l’arrière du capteur au lieu d’être placé à l’avant. En supprimant les circuits de la zone entre l’objectif et les photosites, beaucoup plus de lumière peut atteindre les photosites, ce qui signifie que l’image capturée nécessite moins d’amplification, donc moins de bruit en haut ISO.

      1. ok, donc c’est pour ça que les Sony arrivent à grimper en Iso…
        ce nouveau Nikon a vraiment tout pour plaire, du moins sur le papier 🙂

        juste que en ce moment, c’est un peu compliqué d’investir dans un DSLR,
        avec les hybrides qui sont presque annoncés pour l’année prochaine chez Canon et Nikon.
        ca coute tellement cher que j’ai l’impression qu’une fois qu’on choisit une marque,
        on y est marié à vie !!

Laisser un commentaire