5 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser un appareil photo moyen format

Grâce à des boîtiers comme le Hasselblad X1D et le Fujifilm GFX 50s, le moyen format est en train de se démocratiser. C’est surtout vrai pour l’appareil photo de Fuji, lequel est vendu (nu) environ 7 000 €. Ce n’est pas tellement plus cher que le plein format Nikon D5 qui est vendu (nu) 6 900 €. Alors, cela vaut-il la peine de passer au moyen format ? Cette vidéo de LensProToGo examine certains avantages des appareils MY, et comment ils pourraient vous aider en tant que photographe.

1. Les couleurs et la plage dynamique

La gamme dynamique a progressé un peu au fil des années. De nombreux appareils photo numériques utilisaient des capteurs de type CCD au début. La plupart des appareils photo numériques moyen format utilisaient également des capteurs CCD. Les capteurs CMOS ont été adoptés rapidement par les fabricants de reflex. Cela leur a permis de dépasser la gamme dynamique des capteurs CCD.

Maintenant que les fabricants d’appareils photo moyen format ont commencé à passer eux aussi au CMOS, leur gamme dynamique dépasse grandement celle des reflex. Une plus grande taille des capteurs permet également d’avoir de plus gros pixels. Cela signifie que chaque pixel peut recevoir plus de lumière. En résumé, cela signifie que vous conservez plus de détails dans les ombres et les hautes lumières, avec moins de bruit, des « paliers de couleurs » plus lisses et donc une image plus fidèle à la réalité.

2. Les objectifs

Il y a de nombreuses optiques qui sont excellentes pour les boîtiers plein format et sans miroir. Le Nikon 105mm f/1.4, le Sigma 135mm f/1.8, et le 200mm f/2 de Canon sont de bons exemples. Cependant, pour les plus grands capteurs, les optiques doivent être plus grosses, pour remplir le cercle d’image. Cela signifie qu’ils ont une meilleure qualité optique, car ces appareils photo sont souvent dotés également de capteurs ayant plusieurs milliers de mégapixels – 50 pour le boîtier de Fuji. Bien que ces optiques soient coûteuse, vous aurez également de meilleures images.

3. La vitesse SynchroFlash

Les limitations d’un obturateur de plan focal signifient que la vitesse de synchronisation du flash se situe vers le 1/160 à la 1/250e de seconde. Au-delà, nous avons besoin d’un flash et d’un déclencheur qui supporte la synchronisation à grande vitesse. Bien que certains boîtiers moyen format aient également des obturateurs de plan focal avec des limitations similaires, d’autres ont des obturateurs intégrés dans les optiques. Cette conception permet de shooter beaucoup plus rapidement avec un flash régulier. Par exemple, la vitesse de synchronisation du flash du Nikon D750 est de 1/200 de seconde, alors que la Synchroflash des boîtiers récents de Hassleblad est de 1/1600 de seconde. Cette limitation de la vitesse de synchronisation est à peu près la même pour tous les appareils photo que nous retrouvons sur le marché.

4. La profondeur de champs

Avoir un grand capteur vous permet d’obtenir une profondeur de champ très peu profonde. Et si vous voulez utiliser un objectif avec un appareil format moyen ayant une grande ouverture, vous n’aurez pas à vous soucier de la diffraction.

5. Les options d’affichage

Les ultras hautes résolutions des capteurs moyen format présentent toute une série d’options de visualisation, ce qui peut être très utile dans certaines situations. De plus, les images prises par un boîtier moyen format vous permettent de faire des impressions de la taille d’un mur, ou plus concrètement, de recadrer votre image tout en conservant les détails, au lieu de voir un tas de petits carrés.

Le format moyen sera bientôt accessible à tous les photographes, et probablement que d’ici 4 ou 5 ans, nous pourrons tous acheter un tel boîtier. L’appareil moyen format de Fuji est un excellent exemple, car son prix est relativement accessible à tous les photographes. Ceux qui rêvent d’avoir un plus grand capteur que le plein format, seront alors comblés.

Une précision en terminant, j’ai mentionné dans mon article l’appareil moyen format de Fuji et le plein format Nikon D5 simplement parce que les prix se ressemblent et pour simplifier les comparaisons. J’aurais pu choisir d’autres boîtiers, comme ceux que nous présente LensProToGo dans sa vidéo. De plus, je tiens à spécifier que cet article est une traduction de la vidéo; je ne suis donc pas d’accord à 100 % avec tout ce qu’affirme ce photographe.

2 commentaires

  1. 1. Les couleurs et la plage dynamique : oui, je suis d’accord
    2. Les objectifs : oui, je suis d’accord
    3. La vitesse SynchroFlash : non, pas d’accord
    4. La profondeur de champs : oui, je suis d’accord
    5. Les options d’affichage : non, pas d’accord

    Il y a une promo sur le GFX avec le 63 mm, il y a 1300 € de réduction sur l’ensemble, ce qui fait le prix à un reflex haut de gamme…
    Bon ça reste encore cher pour beaucoup de monde…

    Même si les boitiers sont devenus petits, les objectifs restent encore du moyen format, ce n’est pas petit, ni léger…

    1. Je suis d’accord avec vous. Mais ce sont les avis de ce photographe. Je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il affirme.