La photographie de rue peut prendre plusieurs aspects. Dans le cas de Stefan Draschan, il a trouvé sa voie en photographiant dans des musées. Mais pour compliquer les choses, il a décidé d’attendre que des visiteurs correspondent aux œuvres accrochées aux murs. Parfois, c’est la palette de couleurs de leurs vêtements qui correspond à l’une des peintures. D’autres fois, c’est la couleur et la texture de leurs cheveux. Il y a des cas où même le modèle des vêtements est étonnamment similaire à celui de l’œuvre d’art !

Mais peu importe le type de similitude, toutes ces photos ont quelque chose en commun: elles font appellent à la créativité de Stefan. En effet, qui aurait pensé à faire de la photo de rue en utilisant cette approche ? Il peut rester immobile pendant des heures et attendre le moment parfait pour prendre ses photos.

Stefan nous explique qu’il a commencé à photographier il y a quatre ans – quand il a arrêté de fumer. Le projet « People Matching Artworks » est en cours depuis 2015, avec des photos prises dans différents musées. Stefan est originaire d’Autriche, et jusqu’à présent, il a vécu à Vienne, Berlin et Paris. Mais il affirme que sa véritable maison sont les musées dans tous ces pays. Ainsi, ses photos ont été principalement capturées dans les musées de l’une de ces trois villes.

Nous avons demandé à Stefan combien de temps il faut habituellement pour trouver « le match parfait ». Comme vous pouvez probablement l’imaginer, cela dépend de la chance. Parfois, il apercevait « le match parfait » alors qu’il franchissait la porte d’entrée du musée. D’autres fois, il nous explique qu’il attendait si longtemps, qu’il commençait à compter les étoiles sur les vues nocturnes de Venise de Canaletto.

Après avoir publié certaines de ses photos, des gens lui ont dit qu’il avait mis tout cela en scène et que c’était impossible de photographier une personne ayant des similitudes à des œuvres d’art. Stefan a répondu à ces commentaires en affirmant que tout était réel et que rien n’avait été mise en scène. Stefan est un photographe de rue, donc il voit la personne en premier, puis il suit cette personne. Si celle-ci s’approche d’une œuvre d’art et qu’il y a des similitudes, il prend sa photo. Stefan nous explique qu’il aime la chance et les matchs accidentels, et qu’il a utilisé la même approche dans sa série Cars matching homes.

Si vous souhaitez voir l’ensemble de son travail, rendez-vous sur son site internet. Et si jamais vous vous ennuyez dans un musée, mettez-vous au défi de chercher les personnes qui correspondent aux œuvres d’art; et même peut-être verrez-vous Stefan vous photographier !

crédit photo : Stefan Draschan

jupiter2000insolitephotoPhotographeProjet
La photographie de rue peut prendre plusieurs aspects. Dans le cas de Stefan Draschan, il a trouvé sa voie en photographiant dans des musées. Mais pour compliquer les choses, il a décidé d'attendre que des visiteurs correspondent aux œuvres accrochées aux murs. Parfois, c'est la palette de couleurs de...