La mise à niveau du Sony a7R II vers l’a7R III : Cela en vaut-il la peine ?

a7r-2017

Assez étrangement, j’ai écrit un article sur la popularité des boîtiers sans miroir, notamment le Sony A7R III, dont les précommandes seraient inférieures au Nikon D850, dans les 24 heures suivant leur dévoilement. Dans une vidéo produite par le photographe Manny Ortiz, il nous explique que l’a7r III est une belle évolution et que la mise à niveau en vaut la peine.

L’a7r III de Sony

Selon Manny Ortiz, qui a testé le nouveau boîtier de Sony, il vote « oui » sur la mise à niveau. Il donne cinq raisons pour lesquelles il passera de l’a7R II à l’a7R III. Voyons ses raisons :

1. Le capteur de 42,4 MP inchangé mais amélioré

Certains diront que c’est un inconvénient; le Sony a7R III a le même nombre de mégapixels que son prédécesseur. Cependant, selon Manny, même 24 mégapixels peuvent très bien faire l’affaire dans la plupart des cas. Donc, avoir 42 mégapixels est plus que suffisant, et tout ce qui est au-dessus serait juste exagéré. En outre, au lieu d’augmenter le nombre de mégapixels, Sony a amélioré le capteur afin qu’il fonctionne mieux.

2. La durée de vie de la batterie améliorée

C’est l’une des plus grandes améliorations du Sony A7R III. La batterie de l’a7R III est plus grosse, et Manny nous explique que cela lui permet de shooter un mariage entier sans changer la batterie. Comparé à 3-5 batteries pour un mariage avec son a7R II, c’est vraiment, selon lui, une amélioration majeure.

3. Amélioration des performances du tampon

Une autre amélioration du Sony a7R III est la performance du tampon. Vous n’avez plus besoin d’attendre que le tampon se vide pour pouvoir consulter vos photos. Avec l’a7R III, vous pouvez consulter les photos même si le tampon de l’appareil photo est plein et que vous prenez de 20 à 30 photos en mode rafale.

4. L’autofocus a été amélioré

L’une des caractéristiques soulignées par Manny est l’amélioration de l’Eye AF. Selon lui, l’Eye AF de l’a7R III lui rappelle celle de l’a9. Même lorsque le modèle a les yeux fermés, la caméra place toujours le collimateur sur l’œil et le fait avec une grande précision.

5. Le joystick

Une des améliorations que Manny mentionne dans sa vidéo, est le joystick. Cela permet une prise de vue plus rapide et plus pratique. Et comme beaucoup d’autres, Manny affirme également que c’est l’une des grandes raisons pour lesquelles l’a7RIII de Sony sera dans son sac photo.

Alors l’A7R III en vaut-il la peine ? Seriez-vous intéressés de passer à la troisième itération ? Je crois qu’il y aurait autant de réponses que de photographes, car au final, ce sont eux qui décident d’acheter un boîtier, et ce, quelle que soit la marque. N’oubliez pas de regarder la vidéo, Manny nous explique tout cela plus en détail.

[Via Manny Ortiz / DIY]

4 commentaires

  1. Possédant un A7R2 j’ai vraiment vu la différence avec un A7 et A7r de base niveau réactivité autofocus, Viseur qualitatif, Shutter haute vitesse et charge par USB. Là il ne s’agit que d’améliorations mineures. En effet j’attendais le tactile, mais ce n’était pas un argument suffisant.

    La réalité reste que la sortie de l’A7r3 va comme de tradition faire baisser le prix des A7II et A7RII de 20%, et enfin faire disparaitre l’A7 version1 des rayonnages.
    La batterie restait un problème c’est sûr, mais avec 5 batteries et une charge possible par USB avec powerbank, je resterais sur mon A7R2 et lui joindrais un second boitier de secours similaire au meilleur prix.

    Vivement l’A7III avec toutes ces améliorations à moins de 1500 euros !

  2. chaque mise à niveau de boitier apporte son lot de nouveautés, certains y trouveront des avantages indéniables, d’autres passeront le tour, en se satisfaisant de son matériel qu’il a déjà acquis.
    je dirai que pour ce sujet (de passer ou non la mise à niveau), c’est un peu un comptoir de bar, chacun fera selon ses envies et surtout finances.

    1. Pour part je ne m’intéresse pas à la stratégie d’affaires des entreprises, j’ai le même reflex depuis 7 ans et il fonctionne très bien (pour mes besoins). Et avec la photographie computationnelle qui commence à émerger, je vais me satisfaire encore longtemps de mon appareil photo.

Laisser un commentaire