L’état du marché des appareils photo s’améliore en 2017

Les données statistiques de la CIPA sont maintenant disponibles pour la période allant de 2007 à septembre 2017. Les nouvelles positives sont que le marché des appareils photo suit une certaines augmentations en 2017 dans la plupart des catégories. Voici des graphiques illustrant certaines tendances de 2007 à 2017.

Dans le graphique ci-dessus, la première chose qui ressort est que le marché total des appareils photo en 2017 montre une croissance du volume des expéditions au cours des deux dernières années, sur la base d’une comparaison des neuf premiers mois de chaque année. Par rapport à la même période l’an dernier, 2017 affiche une croissance d’environ 13,6 %.

Le tableau ci-dessus montre uniquement le marché des boîtiers à objectifs fixes. Comme vous pouvez le voir sur la base d’une comparaison entre les 9 premiers mois de chaque année, 2017 affiche une croissance d’environ 18,1% par rapport à 2016. Vous pouvez voir l’impact que les smartphones ont eu sur le marché des boîtiers à objectifs fixes au cours des 5 ou 6 dernières années.

5

Nous pouvons voir que la croissance dans le marché des appareils photo à objectif interchangeable avec 2017 a également connu une augmentation d’environ 8,7% par rapport à l’an dernier.

Toutefois, nous pouvoir voir que du côté des reflex (DSLR), le marché a connu une chute -4,3%. Il reste à voir si de nouveaux produits DSLR comme le Nikon D850 permettra de croître d’ici la fin de l’année.

Mais ce qu’il y a de plus intéressant c’est le marché des « mirrorless ». Les expéditions de ces appareil photo sont demeurés relativement stable depuis 2012, mais affiche une croissance de 46,9% par rapport au neuf derniers mois de 2016.

Alors que la croissance des expéditions des « sans miroir » a été forte jusqu’à présent en 2017, il convient de noter que les appareils photo reflex numériques surpassent toujours les boîtier sans miroir d’un ratio d’un peu moins de 2 pour 1.

Dans le graphique final, nous pouvons voir que le volume des expéditions des optiques interchangeables est également en hausse par rapport à 2016, avec une augmentation de 4,3%. Ce que nous pouvons conclure en analysant ces données, c’est que le nombre d’expéditions des reflex en 2017 a connu une légère croissance d’environ 13,6 % et que le volume des expéditions des « mirrorless » a connu une croissance, pour passer de 19.6 % à 34.7 % et que le marché des reflex a connu une chute dramatique depuis 2012 pour atteindre -4.3% en 2017.

Je pense que cela prendra un peu de temps avant que le sans miroir tue le marché des reflex. Cette année marque cependant une nouvelle transition: nous commençons à voir des technologies vraiment viables pour le système sans miroir, comme le Sony A9, A7r III. Le véritable changement se produira lorsque les professionnels commenceront à utiliser cette technologie et que les autres fabricants commenceront à les copier.

Ce qui sera probablement le cas en 2018, car selon certaines rumeurs, Nikon sortira un nouveau « mirrorless » pouvant concurrencer les offres de Sony et Canon fera la même chose. 2018 sera certainement une année importante en photographie. Si de grands joueurs adoptent la technologie des sans miroir, nous pourrions assister à une transformation du marché des appareils photo professionnels.

crédit graphique : Thomas Stirr

[via photography life]

7 commentaires

  1. Il y a des articles très anciens qui titraient déjà que le reflex était mort (des 2012 et même avant).

    J’ai regardé en détails les chiffres des mirrorless depuis 2012 justement la semaine dernière. Le lavage de cerveau de certains youtubeurs et certaines vidéos qui font le buzz sur Sony laissaient croire que bcp quittaient le navire Canon pour le navire Sony. Sauf que pdt que les ventes des reflex dégringolaient, les ventes de mirrorless diminuaient également (seule 2017 modifie la donne, un peu tôt pour des conclusions). Les choses ne sont pas si simples donc.
    Certains détestent les viseurs électroniques, l’autonomie timide ou l’ergonomie horrible des Sony. Dans les faits, les optiques Sony sont 30% plus chères que celle de Canon. Et au mieux elles sont du même calibre (le 100 mm macro 2.8 par exemple), au pire elles sont inférieures (le 24-70 f/4 par exemple). Il y a qd même pas mal de fausses idées sur le poids et l’encombrement aussi (l’autonomie est faible et nécessite un grip, quand à la taille des optiques ça fait pas très esthetique et plus encombrant dans certains cas).
    J’ai failli passé chez Sony récemment puis j’ai renoncé après être allé un peu plus loin que le seul critère innovatif (c’est très bien et j’applaudis Sony pour la stimulation du marché) mais un APN c’est un tout.

    En tout cas l’avenir nous dira la suite. Mais quand je vois des kickstarters pour reflex argentique, je pense juste que le marché se divise en bcp de branches, voire de niches.
    Les smartphones et les petits mirrorless raflent la mise. Mais qui aurait dit que les ventes de reflex allaient remonter cette année? Pas bcp sur les forums…

    1. Le plus important c’est d’avoir l’appareil photo avec lequel nous nous sentons bien et qui nous permet de faire de bonnes photos. Comme vous le dites, l’avenir nous dira le format qui gagnera. Pour ma part, je crois qu’un EVF a des avantages et des désavantages, la même chose pour un OVF. Ce sont les photographes qui doivent décider quel appareil ils veulent utiliser. Quant à l’autonomie des sans miroir de Sony, le nouveau a7r III a fait de gros progrès. Selon un photographe qui est passé de Canon à Sony, il a testé cet appareil et il a pu prendre des photos durant toute une journée. Son nom est Manny Ortiz, vous pouvez consulter son site internet et vous verrez qu’il arrive à faire d’excellentes photos. Voici le lien : http://www.manuelortizphoto.com/

      Pour ce qui est du prix des optiques. Sigma a déjà mentionné qu’il allait fabriquer des objectifs uniquement pour les appareils photo Sony. Les objectifs de Sigma, sont souvent moins chers que ceux des autres marques et la gamme Art peut faire des merveilles. Nous verrons bien en 2018 ce que Sony, Canon ou Nikon proposeront. Mais selon certaines rumeurs, Canon et Nikon pourraient offrir des sans miroir haut de gamme. Les reflex ne sont pas mort, mais la technologie évoluant, un jour ou l’autre, ce format subira les assauts des autres formats. Ce n’est qu’une question de temps. Mais au final, c’est à chacun de faire son choix.

      1. Je vois bien qui est Ortiz, j’ai vu ses vidéos. C’est un fanboy Sony pure souche. Il est souvent cité. (Notamment celle où il fait un shooting portrait face au 5dIV. La plupart des gens préfèrent le rendu du Canon et son raw pour montrer le eye focus montre surtout que les lèvres sont en focus et pas les yeux. Mais peu rentrent dans le détail. Il y a un Canon bashing ambient sur le net, c’est assez délirant…)
        Mais il a le droit, aucun problème avec ça.
        Comme je disais il y a qd même un peu le buzz autour de l’innovation Sony sans toujours parler du concret de l’utilisation. Ce n’est pas un problème en soi mais ça brouille un peu les cartes parfois.
        (Il y a un bon article d’un possesseur de Sony sur pixel peeper qui casse un peu le mythe, il n’est pas très relayé non plus celui la).

        Par exemple pourquoi aucun article médiatique sur des Pro qui ont fait Canon -> Sony -> Canon?
        Il y a des dizaines d’exemples.

        Comme vous dites, à chacun de trouver son bonheur. C’est impossible de ne pas y arriver, seul la bourse peut freiner.

        (Et pour l’autonomie Sony a grossi son autonomie en grossissant la batterie. C’est mieux effectivement. Et il y a moyen de couper certaines choses pour gagner encore. Les normes Cipa sont la pour mettre à plat l’autonomie. Sur le a7 riii c’est 530 shots par batterie. Sur un reflex de même gamme c’est a peu près le double.
        Je ne dis pas qu’il faut un reflex, je donne juste l’info 😉 )

  2. je vais avoir (enfin) le budget pour m’équiper de nouveau, à l’heure du choix concret, il n’est pas évident de choisir, je serai pour un mirrorless mais il y a que Sony qui a toujours ses menus imbuvables mais avec quand même des qualités indéniables, les Fuji mais en APC-S et très agréable en ergonomie…
    Bref, un marché que je trouve assez bancal avec les offres des nouvelles technologies photos.

    il y a que le GFX qui m’a donné un vrai coup de coeur mais la, c’est un peu hors budget…

  3. En 2018 il devrait être possible de choisir le mirrorless aussi chez les autres.
    Mais pas plus qu’on peut trouver la voiture parfaite, il faut être bien au clair sur les compromis de chaque technologie.
    On dit souvent qu’il faut mettre plus d’argent dans ses optiques que dans ses boîtiers. Sous cet angle le parc Canon (+sigma) prend l’avantage. Les optiques sony sont vraiment trop chères pour ne pas être meilleures, c’est ça le pire. Et attention à la revente. On pourrait croire qu’il y a des Sony partout, mais c’est loin d’etre vrai. Un jour peut être, mais pas pour le moment.

  4. en effet, je pense attendre les propositions de Canon et Nikon, afin de pouvoir choisir, pour moi, l’ergonomie sera sans doute capital, je pense que chacun aura ses qualités et défauts mais pour être bien avec son boitier, il faut aimer son maniement… (c’est dommage, car les Sony ont vraiment tout pour réussir).
    au niveau des objectifs, les focales standards me vont bien (14, 35, 50, 85), je pense que chaque constructeur les aura dans son catalogue… (le parc optique n’étant pas d’actualité sur les nouveaux venus, ça sera sans doute des objectifs adaptés aux mirrorless)

  5. je viens de basculer sur un 5d IV et je l’aime bcp. Je m’aperçois que la course au pixel est un peu un leurre au bout d’un moment. La taille des fichiers et le processing a 30mp est juste bon (avant j’étais a 20mp). Je crois qu’il ne m’en faudrait pas plus. (Et attention au flou de bougé bien plus sensible avec plus de MP, plus les optiques qui peuvent se dégrader). Pareil pour certaines rafales qui montent mnt a 20fps. Ça impressionne mais c’est pas utile à tout le monde…
    Bref, faut surtout choisir ce dont on n’a besoin 🙂
    La technologie ça rend geek et ça coûte cher ^^

Laisser un commentaire