Sony a7R III : Une vidéo montrant les performances de « l’Eye AF » avec une optique Canon adaptée

sony-metabone-2017

Voici une vidéo très intéressante dans laquelle « l’Eye AF » du Sony a7R III a été testé. Ce qu’il y a de particulier avec ce teste, c’est que le testeur qui se fait appeler brotographe, n’utilise pas une optique dédiée aux sans miroir plein format de Sony, mais via un adaptateur Metabones et d’une variété d’objectifs à monture EF et Canon. Dans cette vidéo, nous pouvons constater que les résultats sont assez étonnants, avec quelques petites bizarreries, mais une amélioration certaine et des performances très utilisables pour la plupart des applications.

CDAF et PDAF

Une petite note en terminant, bien qu’il est indiqué dans la notice de l’a7R III qu’il n’est pas possible d’utiliser l’Eye AF avec des objectifs adaptés, il est possible de la faire en mode avancé, mais cela produit un CDAF (contrast detection auto focus) beaucoup plus lent et ce n’est pas particulièrement utile, alors que le PDAF (phase detection auto focus) montré dans la vidéo nous montre qu’il accroche bien le sujet.

C’est vraiment intéressant, car les objectifs qui sont notoirement difficiles à faire la mise au point automatique (AF) sur un reflex numérique, comme le Canon 85mm f/1.2L II, bénéficient vraiment de l’autofocus sur le capteur de l’a7R III, et avec les améliorations de la vitesse, ils semblent même mieux performer globalement sur le Sony que sur leur monture native.

6 commentaires

  1. J avais lu qlq part (Steve Huff je crois) que c’était la même chose avec le 50L, des photos plus nettes moins de déchets avec un A7 qu’avec un 5D…
    Il faut garder à l’ esprit que les adaptateurs metabones ne fonctionnent pas avec tous les objectifs EF, par exemple avec mes 65Mpe et le 180L on pert l ‘ouverture là où un MC11 ou fotodiox font mieux.

    1. Évidemment un adaptateur ne sera jamais aussi bon qu’une optique dédiée, mais pour quelqu’un qui désire vraiment passer à Sony, cette vidéo nous montre que c’est possible.

  2. J’ai vraiment failli sauter le pas vers Sony pour cette option (qui est un peu un gadget qqpart, j’ai pas mal de portraits et ils sont en focus la où il faut sans avoir pris 150 photos. Pour un défilé de mode ça prend du sens par exemple, mais ça fait un bail que les photographes y arrivent sans ça).
    Et puis j’ai lu les forums et regardé qqs raw. Sur le a7r2 tout n’était pas si rose. Pas si précis et les bagues d’adaptation c’est toute une aventure. Je veux bien croire que le r3 soit mieux, mais le suivi facial du 5d4 via live view est très bon. Le a7r3 garde sans doute l’avantage pour les sujets très proches je pense. Même à f1.4 a 50mm, à 2m on a déjà une profondeur de champ suffisante pour ne pas se planter en suivi live view.
    J’avais demandé à l’auteur de cette vidéo de publier les jpeg de sa démo car il faut voir le résultat sur les sujets qui avancent quand ils sont très proches pour juger de la performance mais il a autre chose à faire sans doute.
    Bref, j’ai oublié l’idee de changer de marque pour une envie de geek, plus d’autres inconvénients de l’hybride qui ne me plaisent pas. Mais Sony fait un beau pied de nez a Canon avec cette innovation et compatibilité des objectifs.

    1. C’est ce que je crois, mais les « sans miroir » plein format ont encore un peu de chemin à faire pour égaler les reflex. Mais Sony nous démontre que c’est possible doucement, mais sûrement.

  3. Paradoxalement je pense que ce n’est pas du tout pour ce genre de photos qu’un a7 est intéressant pour un Canoniste, mais plutôt tout l’inverse, de la photo de paysage, archi, urbain. Pour bénéficier de tous les avantages du capteur sony, avec des objectifs particuliers comme la gamme à décentrement TS-E.

    1. Oui mais c’est intéressant de savoir que cet appareil fait bien ce type de suivi. C’est un plus pour Sony et ceux qui veulent passer à cette marque.