Google pourrait s’aventurer dans le monde de l’imagerie numérique avec un apn pliable

photo1

Google est partout, voitures, montres, téléviseurs, laptop, cartographie, et le reste. Voilà que nous venons d’apprendre que l’entreprise de la Silicon Valley, a reçu l’approbation de la United States Patent and Trademark Office pour son brevet d’un appareil photo pliable qui a été déposé en 2014.

D’autres brevets

Le design rétro-chic de cet appareil pourrait facilement être confondu avec un petit téléphone intelligent pliable. Mais selon le brevet (et quelques rumeurs), le système photographique de l’appareil pourrait être « révolutionnaire ».

Le brevet lui-même ne nous révèle pas grand-chose quant aux fonctionnalité de cet appareil. Cependant, selon certains analystes, il y aurait 68 autres brevets décrivants divers éléments de cet apn, dont certains concernant le système d’imagerie.

La recherche et développement dans cette industrie est soumis à une forte concurrence. Nous savons tous que Google est une entreprise qui a su innover dans le passé; son moteur de recherche étant la preuve la plus évidente.

Nous savons également que l’industrie de la photo traverse une période difficile. Plusieurs petits joueurs peinent à suivre les deux grands de l’imagerie mondiale. Pentax nous offrira le printemps prochain son plein format; un appareil qui déjà fait craindre le pire face aux offres alléchantes de Nikon et Canon, lesquels dominent outrageusement le paysage de l’imagerie numérique.

Un rude concurrent

Google est, ne l’oublions pas, un monstre avec une capitalisation boursière mondiale de 394 milliards de dollars, délogeant même pour la première fois ExxonMobil et ses 388 milliards de dollars. Google a les munitions pour faire face à Nikon et Canon. Beaucoup plus que Pentax et les autres petits joueurs.

Après le 4K, le 360 et le RV; la prochaine tendance pourrait être à l’ultra-compact, repoussant les limites de ce que peuvent nous offrir les smartphones, qui rappelons-le, sont les unités photographiques les plus populaires, dépassant les reflex et les sans miroir.

Si d’aventure Google décide de participer à cette joute, Nikon et Canon feront face à un concurrent très bien outillé. 2016, pourrait apporter son lot de surprises. Ce brevet, n’est peut-être qu’un premier échantillon de ce qui nous attend.