7 astuces pour vous aider à réussir votre défi photo

rtyetrye

Tous les photographes connaissent le principe; on s’impose un défi photo auquel nous devons nous soumettre et ce, dans le but de progresser. Cet exercice se compare aux défis que se lancerait un athlète pour dépasser ses limites et développer de nouvelles compétences. La photographe Anne Jutra nous explique simplement comment préparer un défi photographique afin de mettre toutes les chances de son côté pour le réussir.

Avez-vous déjà relevé un défi dans le but de stimuler votre créativité ? Les défis 365 jours ou 52 semaines entrent dans cette catégorie. Mais vous pouvez très bien le faire pendant seulement 30 jours. Un défi photo permet de vous dépasser, de pratiquer sur une base régulière et d’acquérir une expérience inoubliable.

J’ai expérimenté divers défis photo, 30 jours, 365 jours, 10 on 10, j’ai même fait un défi 52 semaines, à deux reprises, en collaboration avec Nathalie Lauzon, une amie photographe. Lorsque vous êtes jumelé à une autre personne, le défi revêt un sens encore plus important parce que votre engagement est amplifié. Vous ne pouvez pas décider en cours de route d’abandonner. Ça ne serait vraiment pas sympa pour l’autre personne. Donc, c’est une excellente façon de mener à terme un projet.

1. N’attendez pas l’inspiration

Pour ma part, quand je sens que ma créativité manque un peu de tonus, je me lance un défi photo. Certaines personnes diront qu’elles ne sortent pas leur appareil photo si l’inspiration n’est pas au rendez-vous. Je considère qu’elles se font une défaveur. Attendre que la muse se manifeste pour créer est une erreur.

Le manque d’inspiration n’est pas une excuse pour mal photographier ou ne pas photographier du tout. C’est, au contraire, une raison pour se lever le matin, attraper un appareil photo et chasser les toiles d’araignées qui encombrent le cerveau, les yeux et l’esprit. Oubliez que la muse est absente. Sortez sans elle. Errez jusqu’à ce que vos yeux s’ouvrent : vous verrez que la muse est déjà là, qu’elle vous attendait.

(David Duchemin, « L’âme du photographe », Ed. Pearson).

2. Décidez d’agir

Que vous vouliez sortir ou pas, vous regarde. Personne ne vous oblige à rien. On peut décider de rester confortablement installé dans son salon, ou choisir de passer à l’action. J’en suis là. Pour moi, un défi photo représente une belle occasion de me secouer et de rafraîchir mon portfolio.

drd

Par ailleurs, chaque fois que je relève ce genre de défi, une expérience enrichissante comble ma vie et m’incite à progresser en tant qu’artiste.

3. Choisissez une date

Déterminez une date à laquelle vous souhaitez débuter, ceci vous motivera et partez à l’aventure. Personnellement, je choisis le 1er d’un mois particulier, avril en l’occurrence, pour démarrer mon projet. Ça m’aide à me préparer mentalement, et à partir sur un renouveau. Je prévois l’exécuter pendant 30 jours, c’est beaucoup moins exigeant que pendant 365 jours, ou 52 semaines. Décidez du nombre de jours, ou semaines qui vous conviennent (7, 10, ou 15), mais une fois fixé, respectez votre engagement.

drfgdf

4. Définissez votre thème

Choisissez quelque chose de spécifique ou sélectionnez un thème général pour vous donner plus de liberté. Pour le défi 52 semaines au naturel, avec Nathalie Lauzon, nous avions convenu que le thème serait la nature. L’idée était de nous faire sortir de la maison et de profiter du plein air. Une fois par semaine, je prenais grand plaisir à exécuter ce défi, par moment, c’était « ma » sortie photo de la semaine.

cold-snow-forest-trees-large-001

S’allouer une activité créative est important. Votre âme d’artiste en a besoin pour s’extérioriser et s’exprimer. Pour le thème du mois d’avril, j’ai décidé de m’imposer un même lieu à photographier pendant une semaine, et de changer d’endroit chaque semaine successive. Au total, 4 locations seront visitées pendant le mois d’avril. Je ne dis pas que je ne visiterais pas d’autres lieux, mais la plupart de mes photos seront réalisées à ces 4 endroits.

5. Accordez-vous une pause

La constance est la clé pour garantir la réussite de votre projet. Certains jours, on se sent moins enthousiasme à le concrétiser. Pour alléger votre engagement, et selon la durée de votre défi photo, autorisez-vous une journée ou deux, où vous ferez une pause. Ceci vous enlèvera de la pression.

6. Comment se préparer

Si vous partez en milieu de l’après-midi, la préparation sera moins cruciale que si vous décidez de vous lever de bon matin. De mon côté, j’ai décidé de capter les premières lueurs du jour aussi souvent que possible. Si vous avez fait ce choix (bravo!), je vous propose quelques trucs pour vous aider à vous lever du bon pied.

Préparez votre matériel la veille. Chargez vos batteries, videz votre carte mémoire, nettoyez les filtres et les lentilles de vos objectifs. Placez le tout dans votre sac, prêt pour le départ le lendemain matin. Oh, et n’oubliez pas votre trépied. Concoctez-vous un bon petit-déjeuner. Si vous n’avez pas d’appétit, parce qu’il est trop tôt. Songez à vous confectionner un sac de noix et de fruits secs. Ou un petit quelque chose que vous pourrez vous mettre sous la dent lorsque votre ventre criera famine.

erterte

Apportez une bouteille d’eau. Vous pouvez acheter des bouteilles réutilisables à suspendre à votre ceinture. Pour ma part, j’ai récupéré une mini bouteille de plastique que je glisse dans mon sac photo. L’été, lorsqu’il fait beaucoup plus chaud, j’utilise la version réutilisable. Choisissez votre lieu d’expédition la veille. Je sais, ça peut paraître évident, mais je me suis fait souvent prendre à ne pas savoir où aller. Donc, déterminez votre destination la veille, vous éviterez une perte de temps énorme et arriverez à l’heure.

7. Maintenant que vous êtes prêt, passez à l’action!

Ne vous trouvez pas mille excuses pour vous dérober. Prenez le temps! Réservez-vous une heure par semaine partez faire de la photo. Vous reviendrez énergisé et fier de vous!

Au sujet de l’auteur

Anne Jutra est une photographe basée au Canada spécialisée en photo de nature et de paysages. Vous pouvez visiter sa page Facebook pour découvrir son travail.

source : Anne Jutra

5 commentaires

  1. Je lis ton Blog, régulièrement, mais la pas de nouvelles depuis plus de 3 semaines, j’espère que ça va ?

  2. superbe article et des conseils tops . En janvier, J’ai commencé un défi 365 mais j’ai vite laisser tomber car manque d’organisation. Ton article m’éclaire un peu plus et pour les prochaine fois je ferrai attention à tout ca merci 🙂