L’iPhone utilisé pour réaliser le film « Tangerine » sera exposé au Musée de l’Académie

film-2017

En 2015, le réalisateur Sean Baker et son équipe ont réalisé le long métrage Tangerine. Vous ne vous souvenez probablement pas de ce film car sa distribution fut assez limitée, mais peut-être un peu plus de l’histoire de sa création, car il a été filmé entièrement avec trois iPhones. Nous venons d’apprendre que l’un de ces iPhones trouvera son chemin vers le Musée de l’Académie qui ouvrira en 2019.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de ce film; il raconte la vie de la prostituée transsexuelle Sin-Dee, dont l’amie lui dit que son petit ami (et son proxénète) la trompait. Le film suit Sin-Dee et son meilleur ami dans leur quête pour apprendre la vérité sur cette rumeur.

Avec trois iPhones

Pour la création du film, l’équipe devait maintenir le budget global à moins de 100 000 $. À l’époque, l’iPhone 5s venait de sortir, donc l’équipe a décidé de réaliser ce film avec cet appareil. Tout ce qu’ils ont utilisé fut trois iPhones 5s, un adaptateur anamorphique, une plate-forme Steadycam et l’application Filmic Pro pour l’édition.

Tangerine-003

Bien que la réalisation avec uniquement des smartphones ne soit pas sans défis, ils présentent également certains avantages. En plus d’être plus abordables, ils ont permis à l’équipage de Tangerine de réaliser leur film dans des espaces très restreints comme le Donut Time. Dans la vidéo, Baker nous explique qu’en plus d’être très limité quant aux emplacements où l’équipe pouvait filmer certaines scènes, elle n’avait que trois jours pour le faire, et elle ne pouvait filmer qu’entre 19 heures et minuit. Donc, ce fut un «marathon de course et de prise de vues», et j’imagine que l’utilisation d’un équipement minimal a aidé l’équipe à réaliser plus de séquences en moins de temps.

tangerine-7

Comme Baker l’admet, il a dû vendre l’un des iPhones pour payer son loyer, mais il a gardé deux d’entre eux. Comme l’écrit le magazine Resource, bien que le budget pour la réalisation de ce film fût très peu élevé, Tangerine a réussi à faire 7 fois plus d’argent que le coût de sa réalisation au cinéma, et comme récompense supplémentaire, l’un des deux iPhones que Baker a conservé, sera exposé au Musée de l’Académie. Je suppose que cela peut servir d’inspiration à tous les cinéastes amateurs qui désirent réaliser leur premier film et qu’ils n’ont ni le budget ni l’équipement des grosses productions Hollywoodiennes.

[via Resource Magazine]