Comment photographier la voie lactée ?

photo voie lactée

Bonjour et bienvenue dans cette vidéo où on va parler un peu d’Astrophotographie ! Je vous invite a regarder la vidéo ci-dessous plutot que de lire ce texte qui n’est qu’une transcription (de mauvaise qualité) de la vidéo !

Si vous voulez, j’ai mis au point un tuto pour vous, cliquez-ici pour apprendre à Photographier la voie lactée

Un sujet que je n’ai jamais abordé étonnamment sur la chaîne. Alors même qu’à chaque fois que je vous présente mes photos à la fin de l’été, il y a toujours des photos de voie lactée et des photos de circumpolaires. Au fil du temps et à force que je continue les formations, vous avez été plus en plus nombreux à me dire : Mais Damien, ce serait bien que tu fasses un tuto sur l’astrophotographie. Je n’avais jamais eu le temps de le faire mais ça y est, j’ai enfin réussi à avoir le temps de monter le tuto pour que vous puissiez en profiter avant la saison de voie lactée. Alors si vous suivez mes stories Instagram ou sur le groupe Facebook, vous avez probablement noté que j’ai fait quelques sorties nocturnes au mois de mai et ces sorties nocturnes m’ont permis d’avoir mes premières photos de la saison de voie lactée.

La voie lactée n’étant pas visible toute l’année, au mois d’avril, c’est compliqué de faire une voie lactée. Et même au mois de mai, c’est compliqué ! La saison de la voie lactée s’etend du mois d’avril au mois de Septembre. Les meilleurs mois étant fin juin, en juillet et au mois d’août. Bref, j’ai essayé de faire en sorte que ce petit tuto astrophotographie sorte juste à temps pour que vous puissiez en profiter pour la saison !

 

La vidéo « Comment photographier la voie lactée ? »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

>> cliquez-ici pour apprendre à Photographier la voie lactée

Photos de la dernière sortie

Lors de cette première sortie, j’ai pu en tirer 3 photos :

photo de nuit
photo de nuit

Alors, je n’ai pas eu de chance, on va parler dans deux secondes pourquoi j’aime la photo de voie lactée, mais quand vous partez, vous ne savez jamais ce avec quoi vous allez rentrer. Donc, c’est un peu comme un coucher de soleil en définitive. J’ai pu sortir avec une photo nocturne qui n’est ni de la voie lactée, ni de la circumpolaire, c’est juste une photo nocturne, mais j’aime bien. Il y avait le côté, les nuages sont arrivés, la lumière de la ville se reflète dans les nuages.

Il y a une espèce de couleurs complémentaires entre des tons bleus et des tons chauds. Moi, j’ai bien aimé. Alors ensuite, j’ai la photo de la voie lactée, mais évidemment je ne la voulais pas là. Ici, c’était en début de nuit, c’était une photo que j’avais prise juste en attendant parce que je m’ennuyais. Bon, ce n’était pas forcément la photo dont je rêvais, mais les nuages sont arrivés vers 2 ou 3 heures du matin et cela a été la catastrophe pour moi et je n’ai pas pu faire à la voie lactée que j’avais envie.

photo voie lactée
photo voie lactée

Photo circumpolaire

J’avais un second boîtier qui faisait une circumpolaire pendant environ 1h. On peut voir que les nuages sont arrivés. Cela fait un effet un peu étrange. C’est les trois photos que j’ai pu sortir de cette soirée circumpolaire, c’est les trois premières photos de la saison. Je ne doute pas que j’en aurais des meilleurs au fil de la saison. Je suis sûr et certain que je finirai bien par avoir plus de chance avec la météo.

circumpolaire
circumpolaire

 

Alors pourquoi j’aime les photos de voie lactée ?

En fait, j’aime bien les photos de voie lactée parce qu’il y a un petit côté aventure. J’aime bien déjà le fait qu’on ne fait pas la photo de voie lactée quand on veut. Il y a à peu près une semaine par mois. Pour le mois de mai, c’est terminé, mais il reste les meilleurs mois : juin, juillet et août, au lieu d’attendre 2h – 2h30 du matin comme j’ai attendu au mois de mai, vous allez l’avoir à minuit, minuit et demi, c’est quand même plus accessible. Mais il y a ce petit côté, on se prépare, on attend la bonne période, on vérifie la météo, ensuite il faut partir au milieu de la nuit avec la voiture, on se met dans un endroit, en général c’est extrêmement silencieux, il y a un joli spectacle avec un ciel étoilé.

C’est en général des endroits qui sont vraiment très sombres. C’est vraiment, enfin moi j’aime bien cette ambiance-là qui est vraiment un peu particulière, qu’on ne fait pas tous les jours. Il y a un côté comme partir à la chasse ou je ne sais pas exactement avec quoi je me retrouvais à la sortie. Bref moi, c’est tout cette ambiance-là que j’aime bien avec la voie lactée et je le fais régulièrement en famille. On y va avec les enfants, on met les serviettes sur place et on regarde le spectacle. On attend que nos yeux s’habituent à la faible luminosité.

On commence à discerner de plus en plus d’étoiles. On a des étoiles filantes. Bref, il y a un côté tout simplement contemplation de la nature qui est vraiment sympathique, en plus d’être confronté à nouveau défi finalement avec son appareil photo et c’est là qu’on est vraiment épaté à quel point l’appareil photo est capable en accumulant de la lumière de voir beaucoup mieux que nous.

tuto voie lactée
tuto voie lactée

On peut tester des poses longues de nuit, on voit que l’appareil photo est capable d’accumuler de la lumière, alors même que nous cela nous paraît complètement tout noir. Bref, il y a un côté aventure que j’aime bien dans la voie lactée. Il y a un côté aussi expérience un peu à part des expériences habituellement vécues par les photographes. Donc moi, c’est ce côté-là que j’aime bien de la voie lactée, préparatif, attente et ensuite l’expérience sur place.

Quel matériel ?

Donc ici dans ce petit tuto, l’idée c’est quelque part de vous aider dans la mise en place de votre première voie lactée. Alors la voie lactée, c’est un exercice qui ne nécessite pas un matériel particulier. C’est-à-dire que si vous avez un appareil photo, moi j’ai vu la semaine dernière quelqu’un le faire avec un Sony RX100, j’ai été épatée, un compact avec capteur un pouce.  À partir du moment où vous savez vous servir de votre appareil photo, franchement ce n’est pas plus compliqué que cela.

Alors, il y a quelques trucs à savoir, on en a parlé, il faut quand même être bien préparé, il faut savoir où aller, il faut savoir quand y aller, il faut savoir vérifier la météo correctement et pas sur le site de météo France parce que sinon vous allez avoir des problèmes, il faut savoir où trouver la voie lactée, donc moi en l’occurrence ici je vais beaucoup vous parlez de l’application photopills qui est une application qui va vous aider dans les réglages, dans les réglages à adopter pour faire votre voie lactée.

Des applications pour vous aider

On a maintenant des technologies dingues aussi bien sur un iOS que sur Androïd qui permet d’utiliser la réalité augmentée pour savoir exactement où va être la voie lactée, qu’est-ce qui va être visible, qu’est-ce qui ne va pas être visible, il y a vraiment des moyens ne pas se tromper. C’est pareil sur les réglages. Souvent, les gens me disent : mais je ne sais pas quels réglages adoptés ? Vous allez voir que les réglages, ils sont vraiment ultra méga simple et tout vous est donné. Il y a juste savoir les rentrées finalement dans l’appareil.

Une retouche sur l’ordinateur

Et de même ensuite pour l’assemblage, vous allez voir que je vais vous montrer plusieurs techniques. On va voir des techniques où on a une seule photo et puis basta on arrête là. Je vais vous montrer des techniques où on va un peu plus loin. On va jouer avec la dynamique de votre capteur pour avoir le plus d’informations possible et on va voir aussi des techniques qui vont permettre de réduire le bruit de manière drastique. Cela aussi la première fois qu’on le fait, c’est vraiment sympa et tout cela permet d’améliorer ces techniques de voie lactée au fur et à mesure, mais on n’est pas obligé de commencer tout de suite par la plus compliquée.

Donc l’idée, c’est de voir tout cela ensemble. Alors, je voulais vous montrer un peu les vidéos que j’ai préparées. Moi, j’ai préparé 18 vidéos. Donc la première vidéo, c’est quand, où est la météo. Dans une deuxième des vidéos, je vais vous présenter l’application photopills que vous allez voir, mais elle n’est pas uniquement utile pour faire de la photo de voie lactée, c’est aussi une application qui va vous être utile au quotidien pour faire vraiment beaucoup de choses. Tout cela, je vais vous le montrer.

Quelques accessoires

Alors, je vais vous montrer le matériel que j’utilise pour faire de la voie lactée. Encore une fois, en termes d’appareils photo, si vous avez un appareil photo et un objectif qui est plus large qu’environ que 30 mm, donc tout ce qui est grand-angle et ultra grand-angle, évidemment cela suffit largement pour faire ses premières photos de voie lactée et vous allez voir qu’il n’y a pas du tout besoin d’acheter plus de matériel.

Mais moi en tout cas, je vais vous montrer tout le matériel que j’utilise. Je vais vous montrer les modèles de lampes frontales par exemple que j’utilise parce qu’on va dans des zones où il fait noir, et si vous voulez un peu de lumière, c’est la lampe frontale le plus pratique même si au début on peut commencer avec le flash de son smartphone. Je vais vous montrer comment je fais un repérage.

Les réglages d’exposition

Je vais vous montrer comment on règle le triangle d’exposition une fois qu’on est sur place. On verra les réglages de l’appareil. Tout ce à quoi il faut penser. Tout ce qu’il faut désactiver pour ne pas avoir de problème sur place. J’ai fait une vidéo à quoi s’attendre qui va répertorier tous les problèmes qu’on pourrait avoir sur place et ceux qui doit surtout pas vous étonner ou vous décevoir.

Comment faire la mise au point ?

Donc, on verra les techniques de mise au point. Évidemment on est de nuit, là aussi c’est quelque chose qui est sympa, il va falloir apprendre à faire une mise au point de nuit. Vous allez voir que tous les mécanismes dont on a l’habitude ne marchent pas, donc il faut savoir un peu, comment se dépatouiller.  Bon évidemment, je vous ai fait une démonstration. Ma dernière sortie, plus exposition, je vous fais un récapitulatif de ma dernière sortie de voie lactée un peu. Qu’est-ce que j’ai eu ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Comment j’ai réagi ?

Donc tout cela, cela va vous donner un peu d’expérience, tant y être allé. Je vais vous montrer comment je gère mon trépied. Je vais vous montrer combien de photos j’ai faites, comment je les ai faites. On va parler d’intervallomètre, mais cela c’est pour les voies lactées un peu plus avancées, en une fois que vous avez déjà fait vos premières voies lactées. Ensuite, on va passer sur les tables de cela y est. La prise de vue, elle est terminée. On va maintenant pouvoir la retoucher sur l’ordinateur. Je vais vous montrer les techniques de réduction du bruit par empilement.

Programme
Programme

Logiciels Windows et Mac

On va ensuite voir comment on traite une voie lactée dans lightroom, comment on traite une voie lactée dans Photoshop. Alors, on peut s’arrêter à lightroom, mais si vous avez Photoshop, je vais vous le montrer aussi. Et enfin, je vais aussi élargir le champ des possibles parce que la voie lactée, c’est en fait figer le mouvement des étoiles.

Vous allez vous apercevoir quand vous allez sur place que les étoiles bougent à une vitesse dingue dans le ciel. Quand vous allez prendre une photo, prenez une photo et prenez une photo 30 secondes plus tard, vous allez vous apercevoir que les étoiles ont considérablement bougé en 30 secondes et en fait la circumpolaire c’est justement profité du mouvement des étoiles pour faire des photos originales. Donc, c’est ces fameuses photos où on voit les étoiles qui forment des cercles.  Donc cela, je vais vous montrer comment on fait. C’est encore plus simple que la voie lactée parce que là pour le coup, vous pouvez le faire à n’importe quelle saison de l’année, vous n’avez pas besoin de respecter des règles particulières.

La photo Circumpolaire

Là pour le coup, on peut la voir directement sur l’appareil photo si on en a envie. C’est vraiment quelque chose aussi qui est très sympa la circumpolaire et qui permet de varier un peu les compositions et de profiter de la nuit pour avoir des photos un peu différentes. Donc, la circumpolaire, je vais vous expliquer la prise de vue. Je vais vous expliquer comment on assemble une circumpolaire si vous décidez de le faire sur l’ordinateur et pas directement sur l’appareil photo.

Donc cela, c’est un logiciel qui est gratuit et facile. Et enfin, on verra à l’assemblage d’une circumpolaire sur Photoshop, si vous avez Photoshop, d’aller voir aussi que ce n’est pas sorcier de le faire. Enfin, on va faire un dernier cas pratique où je vais vous amener avec moi pour faire une circumpolaire. On va faire la circumpolaire ensemble de a à z dans ce cas pratique-là. Donc, je n’ai pas réussi à le faire pour la voie lactée parce que j’ai attiré toute la vigne, tous les insectes de la vigne dès que j’ai essayé d’allumer une lumière, mais pour la circumpolaire, encore une fois, c’est beaucoup plus simple à réaliser qu’une voie lactée et cela donne vraiment un bon résultat, donc là par contre j’ai pu le faire.

Des fiches a apporter sur place

En plus de tout cela, je vous propose de télécharger des fiches synthétiques. Donc, j’ai préparé une fiche synthétique pour la voie lactée. C’est une fiche d’une page à imprimer et à amener sur place qui va vous résumer tout ce que vous devez faire et tout ce que vous ne devez pas oublier. Donc, il y a une fiche pour la voie lactée, mais il y a une fiche aussi pour la circumpolaire disponible sur la formation qui vous récapitule tout ce que vous devez faire sur place. C’est vraiment quelque chose qui si vous ne faites pas des voies lactées ou des circumpolaires tous les jours, vous êtes sûr avec cela de ne rien oublier.

Voilà ce que je vous propose. Donc cette formation, elle est disponible dès maintenant. Je vous mets un lien évidemment en bas de la description. Pour le reste, la seule chose que j’avais envie de préciser avant de terminer, c’est que je vois beaucoup de gens qui se basent toujours sur la règle des 500 pour calculer la vitesse d’obturation qui va bien pour la voie lactée. La règle des 500, je vous le dis, elle est périmée. Si vous avez un appareil photo moderne, il ne faut plus utiliser la règle des 500 et je vous invite à faire une recherche et à chercher plutôt aux alentours de la règle NPF.

Oubliez la règle des 500

Parce que la règle des 500, cela laisse vraiment des traînées trop prononcées et cela ne va pas vous donner de bons résultats. Alors, c’est une formation payante qui rejoint mon catalogue. Donc, c’est une formation, je crois qu’elle est disponible à 49 euros pour les non-clients et un tarif préférentiel pour les clients des formations, à 39 euros. Donc, c’est quelque chose qui est un peu moins cher que mes masterclass environ.

En tout cas voilà, c’est vraiment une expérience sympa. Ici, c’était la première voie lactée que j’avais faite, vraiment à côté de chez moi. Elle n’est pas terrible, mais elle est toujours affichée parce que quelque part, c’était la première fois que je voyais la voie lactée. Avant cela, j’ai finalement, je m’intéressais assez peu au ciel et c’est grâce à la photo que je me suis intéressé à tout cela et que j’ai finalement voyagé dans beaucoup de zones de France à la recherche des plus jolies voies lactées depuis et franchement je ne regrette pas du tout le jour où quelqu’un m’a initié à cette pratique.

La voie lactée revient dans quelques jours. La session du mois de juin, c’est dans une dizaine de jours. Donc, il est encore temps de visionner les trois heures de vidéo. Cela se fait en une après-midi et de tenter votre première voie lactée dès qu’elle revient. Je vous explique tout cela dans le petit tuto. Allez à bientôt !

3 commentaires

  1. Bonjour, Cela fait des années que je suis ce blog que je trouvais très enrichissent et j’avoue avoir regretté l’arrêt de ce dernier.

    Si le contenu de cet article est pertinent, je suis déçu par son coté « commercial » (qui n’était pas aux habitudes de ce blog ?). D’autant plus que si l’on s’en tient aux quelques informations distillées, rien ne permet de connaitre les trucs et astuces pour savoir photographier la voie Lactée. Encore une fois : déçu de la tournure du Blog !

    1. Je comprends 🙂 Il ne reste plus que le nom de l’ancien blog ! LeBlogPhoto.net tel qu’il était est mort 🙁 Je l’ai repris (et pas gratuitement, je l’ai payé!) en esperant pouvoir être rentable a terme…