Les SWITCH : Pourquoi et Quand changer de marque ? Est-ce que ça améliore les photos ?

Changement de marque SWITCH

Aujourd’hui, on aborde un sujet épineux, celui des changements de marque !

Je vous donne mon point de vue !

 

La vidéo « Q&A : Les changements de marques ! »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Quelle démarche pour justifier un Switch (changement de marque) ?

Personnellement, ce qui a titillé mon intérêt chez Canon, c’est en priorité le RF 70-200 2.8 qui arrivent avec la particularité d’être extrêmement compacte, beaucoup plus compacte que son équivalent chez Sony ou chez Nikon. Je savais, moi pour moi, qui suis chez Fuji depuis 3 ans, je suis chez Fuji à la base pour la compacité quand même. Avoir du plein format avec une promesse de compacité, ici c’est 70-200 que Canon a inventé, qui est tout nouveau. Quelque part, c’est vrai que c’est lui qui a commencé à me faire comprendre que Canon est en train de travailler, peut-être sur des choses qui pouvaient être réellement digne d’intérêt et innovants, Canon aussi fait toute une gamme maintenant de zoom f2 qui sont en train de développer, qui sont aussi pas mal innovants. Voilà, cerise sur le gâteau, ils ont annoncé un boîtier le canon R5 qui semble un peu, être une combinaison du Sony A9, du Sony A7RIII et en même temps du Sony ASIII, 3 boîtiers en un seul, c’est aussi quelque chose que je recherche, puisque c’est exactement ce que j’ai chez Fuji, c’est-à-dire un boîtier qui est bon pour quasiment tout faire et cela Canon serait le premier aujourd’hui sur le marché du plein format à arriver à délivrer cette technologie-là. C’est vrai que c’est quelque chose qui attire l’attention, on verra si les promesses sont au rendez-vous, c’est quelque chose, c’est certain que je vais tester.
Est-ce que tu penses que le Canon R5 va tuer Sony ? Non, pas du tout. D’abord, parce que Canon c’est beaucoup trop cher. Là, ils sont en train d’arriver avec plein de super objectifs, enfin c’est des objectifs qui valent encore plus cher que les objectifs qui sont chez Sony. Canon ferait presque passer Sony pour une gamme qui est plutôt bon marché. C’est pour dire que vraiment Canon, c’est très cher, ce ne sera vraiment pas à la portée de toutes les bourses. Ensuite, c’est une gamme d’objectifs qui est extrêmement réduite chez Canon et surtout il a absolument aucun constructeur tiers qui est en train de construire une gamme d’objectifs aujourd’hui, ni pour Canon, ni pour Nikon, puisque la monture RF est sous licence Canon et les autres n’y ont pas accès. Tout cela pour dire que, voilà c’est certain que Sony franchement n’a pas grand-chose à craindre, je pense, de la part de chez Canon. Malgré tout aujourd’hui, Sony avait quelque part le lead technologique, je pense que Canon est en train de récupérer son lead technologique, comme il l’avait chez les reflex. Probablement que Canon va bientôt récupérer son lead technologique sur la vidéo, sur l’autofocus, sur pas mal de choses en définitive. Finalement, c’est plutôt cela la révolution même si je pense que Sony n’a pas grand-chose à craindre de Canon. Sony est extrêmement solide, c’est un mastodonte. Aujourd’hui, ils ont une gamme qui est absolument incomparable à celle que veut produire Canon.
Je possède un X-T3 et j’aimerais compléter mon boîtier par un full frame, j’hésite entre un A7III et un Z6 de chez Nikon. Est-ce que c’est une bonne idée, est-ce que Nikon est vraiment dead ? Je lis la question, ce n’est pas moi qui ai marqué dead, mais c’est marqué comme cela, monture Sony toujours d’actualité. Je n’ai pas vraiment de réponse, j’en ai pris une, parce que c’est une question que j’ai eue 10 fois. Sincèrement, je ne vois pas cela comme cela, c’est-à-dire que je vois l’appareil réellement comme un outil, c’est-à-dire que c’est un simple outil. La question qu’on peut se poser quand on passe d’un outil A à un outil B en définitive c’est qu’est-ce que va m’apporter le nouvel outil, que l’ancien ne m’apporte pas ? Souvent, je vois des gens qui switch d’une marque à une autre, ils ne savent pas exactement, qu’est-ce qu’ils recherchent de plus, ils veulent juste que leur photo soit meilleure et ils pensent que finalement, on va arriver à faire des meilleures photos en allant à la FNAC. Ce n’est souvent pas le cas, je ne dis pas que c’est le cas de la personne qui pose la question, pas du tout. En tout cas moi, si je prends mon cas, quelle est la démarche qui a fait que j’ai commencé à me dire, c’est vrai qu’un plein format m’aiderait dans mes photos, ma démarche à moi, cela a été de me de constater qu’après quelques années chez Nikon, j’ai eu un D750 et j’ai eu un D850. J’ai quitté quand Nikon à peu près à sortir sont D850.

Plutôt focale fixe ou zoom ?

 

Après quelques années chez Nikon, je me suis mis à tout faire en Fuji, c’est vrai qu’en astrophotographie, j’ai eu l’impression que sur les 2 saisons que j’ai fait d’astrophotographie avec mes Fuji, je perdais réellement en qualité, c’est-à-dire qu’en astrophotographie, on a besoin d’une bonne montée en iso, on a besoin d’une dynamique intéressante et j’ai eu l’impression que réellement mes photos le fait de passer en APSC sur des photos de nuit, il y avait quand même une différence qui était réellement sensible entre la qualité des photos APSC et la qualité des photos plein format pour cette pratique-là. L’autre frustration personnellement que j’avais, c’était que quelque part lorsque je voulais faire, je voulais allier scène d’action qui nécessitait un autofocus performant, très performant et profondeur de champ réduite. Là aussi, j’étais un peu coincé chez Fuji et notamment j’avais envie d’utiliser ce fabuleux 56 mm 1.2 qui a chez Fuji, je n’y arrivais pas, je n’arrivais pas à obtenir des résultats satisfaisants, j’avais beaucoup trop de déchet en définitive. Quelque part, je n’étais pas capable assure un APSC de profiter de la profondeur, d’une profondeur de champ assez faible, j’étais obligé d’aller sur du f2 en APSC, quelque part, j’avais une double peine, j’étais en APSC, donc capteur plus petit et en plus je devais utiliser du f2, je n’avais pas accès à la gamme des 1.4 et des 1.2, l’autofocus n’était pas suffisant.
C’est ce point de départ là qui m’a fait dire quand même si je complétais avec un plein format dans ces situations-là, j’arriverai probablement à obtenir un meilleur résultat que ce que j’ai actuellement. Clairement, j’avais un objectif et j’avais un but, une analyse de la situation qui personnellement me paraissait assez cohérents, j’avais réellement un besoin que j’avais défini et je pense que tout le monde devrait faire cela, avant de se dire est-ce que je vais switcher etc. Réellement, il faut se poser, regardez ces photos et qu’est-ce que va apporter le nouveau matériel que l’actuelle ne peut pas apporter. J’attends avec impatience le XF 50 mm f1 de chez Fuji, parce que j’attends de lui justement que les scènes d’actions avec une petite profondeur de champ soit accessible depuis mon capteur APSC. Là encore une fois, cela va enlever finalement le besoin d’un plein format, cela va être intéressant.

 

Aimer le matériel = Aimer la photo ?

Pourrais-tu aborder des tests d’hybrides d’autres marques telles que, alors la question d’avant qui était est-ce que compléter son boîtier par un plein format par un A7III par un Z6 est une bonne idée, il n’y a pas vraiment de réponse, moi je ne connais pas votre besoin. Fondamentalement comme cela, il n’y en a pas besoin, il faut des cas très spécifiques pour justifier, de mettre un boîtier qui est très proche, surtout un A7III ou un Z6, c’est la même résolution. Je veux dire, vous ne gagnez strictement rien en terme de résolution, je ne vois pas qu’est-ce qu’un Z6 fait de mieux exactement, peut être une toute petite montée en iso ou une dynamique un tout petit peu meilleure, je ne sais pas. L’accès peut-être à d’autres objectifs, je ne sais pas, je vais m’attirer les foudres des uns et des autres. C’est juste pour moi, c’est des boîtiers qui sont très proches, il y a peu de gens qui réellement vont voir la différence. Après, cela dépend quels objectifs on met sur le plein format.
Monture Sony, toujours d’actualité ? Oui, on voit les objectifs qu’il met franchement, il n’y a pas vraiment de soucis à se faire. Nikon est vraiment dead, je ne crois pas avoir jamais dit que Nikon était dead. Ils ne sont pas forcément au top niveau de leur forme, enfin ils sont loin d’être dead comme vous le dites.
Pourrais-tu aborder des tests d’hybrides d’autres marques telles que Nikon z et Canon r ? Oui. Moi, j’aime bien. À la base, c’est vrai qu’il y a quand même une inspiration de Youtuber anglophone, c’est vrai qu’on voit des Youtuber anglophones, qui sont capables de finalement mettre la main sur tous les matériels qui sortent, faire des thèses, faire des comparatifs. Cela n’a rien à voir avec de la photo. Pour moi, on n’est plutôt dans la partie journalisme ou matériel, c’est vraiment, on va en parler juste après, mais c’est vraiment 2 choses différentes, mais l’aspect matériel est quelque chose que j’aime bien, que j’aime bien tester. Oui, clairement moi je ne m’interdis pas du tout d’aller voir ce que fait Nikon, d’aller voir ce que fait Canon, c’est quelque chose qui me plairait bien. Après, c’est quelque chose qui est extrêmement compliqué à réaliser, d’avoir accès à tous ces matériels-là, dans de bonnes conditions pour réaliser des tests. Ici, j’essaye de le faire pour Fuji et pour Sony, c’est déjà quelque chose qui est extrêmement difficile et à ma connaissance, je dois être un des seuls à le faire en France. C’est quelque chose qui est difficile, qui est très cher, qui financièrement, il faut être capable de trouver un modèle qui justifie cela. Les anglophones, ils font cela, parce qu’ils ont une grande audience. Nous ici, on a une petite audience.
Pourrais-tu te lancer sur des tests terrain ? Non sincèrement, c’est quelque chose qui ne m’attire pas plus que cela, parce que tout simplement, c’est très compliqué les tests terrain, parce qu’il faut quelqu’un qui te film, il faut quelqu’un qui vérifie le son parce qu’on est dans un environnement, qui n’est pas toujours très contrôlée en termes de son a priori, à mon petit niveau, ce n’est pas possible.

 

Est-ce que le Canon R5 va tuer Sony ?

Allez la question suivante, elle est intéressante. Pourquoi changer de marque ? Et sincèrement, c’est une question qui est vraiment sympa, j’ai envie de répondre, parce que l’herbe est toujours plus verte ailleurs, c’est vraiment la première motivation de changer de marque, de croire que cela va être différent ailleurs. Ce qu’on a ce n’est pas bien et qu’ailleurs c’est beaucoup mieux et on idéalise cela. Par exemple, si je prends mon cas, j’ai imaginé que si mes vidéos je n’arrivais pas à avoir un bokeh, une profondeur de champ suffisante avec mon APSC, peut être sûrement qu’avec un plein format, j’arriverai enfin à avoir ici tout ce fond entièrement floue et que la différence serait significative. Là, cela fait une semaine que je teste, par exemple de prendre les vidéos avec un plein format, celle-ci, ici là, devant moi, c’est un plein format, je m’aperçois que cela fait quasiment aucune différence, c’est-à-dire qu’entre la même vidéo faite en 2.8 chez Fuji ou en 2.8 chez Sony, il y a une petite différence, mais elle est hyper légère et personne ne va la remarquer, j’en suis certain. Et encore une fois j’ai pensé que l’herbe ne serait plus verte ailleurs et ce n’est pas le cas. Non, voilà tout cela pour dire que : je pense que ce qui motive les gens à changer de matériel, c’est clair, mais plus vert ailleurs. C’est souvent pour se faire plaisir en définitive, explorer d’autres constructeurs, il n’y a rien de mal en cela, mais juste il faut, ce n’est pas pour faire des photos différentes, caméras A ou caméra B, je pense que vous ferez strictement les mêmes photos qu’avant, c’est ma conviction.
Aimer le matériel et aimer la photo pour moi, c’est 2 choses différentes, il y a l’un qui n’empêche pas l’autre. Personnellement, j’aime beaucoup de matériel et j’aime beaucoup la photo, mais je pense que la bonne intelligence est d’arriver à comprendre que l’un n’impacte pas l’autre. Ce n’est pas que, parce que vous allez aimer le matériel que vous allez faire des meilleures photos, vous allez faire strictement les mêmes photos, vous saurez peut-être fait plaisir, vous aurez développé votre connaissance des différences de différentes marques peut-être, enfin vos photos, elles seront strictement les mêmes. Moi sincèrement, j’ai en tête des exemples de photographes que j’admire, qui font des photos réellement qui moi m’impacte et qui m’impressionne et pourtant sincèrement, ils ont des appareils photo, qui sont très loin d’être le dernier cri, ils ont des objectifs qui ne sont pas loin d’être du bas de gamme, d’occasion, des choses qui sont loin d’être à la pointe de la technologie et ils font des photos absolument dingues. Cela montre bien qu’il n’y a pas de lien si évident que cela, entre le matériel et la qualité des photos que vous produisez. Voilà, c’est 2 choses différentes, moi j’aime les deux, mais le lien entre le matériel et la qualité de la photo, il est dangereux je trouve, il est très dangereux. C’est pour cela qu’à la question, pourquoi changer de marque ? J’ai juste envie de répondre pour se faire plaisir, parce que pour explorer une nouvelle chose, mais il faut avoir vraiment la présence d’esprit de se dire, non ce n’est pas cela qui va réellement changer mes photos.
Plutôt focale fixe ou zoom ? Moi personnellement, j’utilise principalement des zooms, lorsque je voyage et je ne voyage pas mal. Je n’utilise pas mal de zoom tout simplement parce que je ne sais pas trop ce que je vais photographier, je ne sais pas sur quoi je vais tomber et je n’arrive pas à me dire que de la contrainte de ma focale fixe, je vais arriver à tirer d’autres photos que moi je suis vraiment dans du zoom.
Ensuite, pour des sessions photos à la maison par contre, j’aime partir avec une focale fixe, c’est-à-dire que je me dis aujourd’hui, j’ai envie de prendre un 35 mm, je vais prendre toutes mes photos de l’après-midi ou de la journée en 35 mm, cela c’est quelque chose qui me plaît. Mais quand je vais en voyage dans un terrain où je ne vais pas aller tous les jours, je ne m’impose pas cette contrainte particulière, parce que j’ai l’impression de passer à travers beaucoup trop de choses. Je prends en priorité un zoom, qui je vais pouvoir zoomer, dézoomer, faire des cadrages différents, tester des choses. Voilà, à ce moment-là, mon zoom, il est irremplaçable.
Quel est ton le contenu de ton sac photo ? Quand je pars en balade, le contenu de mon sac photo, c’est généralement l’équivalent d’un 24-105, si je suis avec Fuji, je vais prendre en priorité le 16-81 f4, si je suis chez Sony, je vais prendre en priorité le 24-105 f4. Généralement, je l’accompagne d’une petite focale fixe lumineuse, généralement un 35 ou un 50 mm, si je suis chez Fuji, en général, cela dépend un peu des cas, je prends soin le XF23 mm 1.4, je sais que je vais devoir prendre des photos en intérieur, si je sais que je vais plutôt maxi portrait, j’aime bien prendre le XF50 f2, si je suis chez Sony, je prends mon 35 mm 1.8 une des focales fixes récentes de chez Sony ou le 55 1.8. En général, voilà avec 2 objectifs, je sais que je vais arriver à réaliser énormément de choses, je n’ai pas besoin de plus. Je n’ai pas besoin de faire le tortu ninja avec mon sac tout plein de trucs. Par contre effectivement, si je pars en voyage, là par contre je fais la tortue, je mets mon sac avec absolument tous les objectifs que j’ai presque, parce que réellement je vais dans des endroits où s’il faut je ne vais pas y retourner dans les 20 prochaines années, je n’ai pas envie de regretter, ne pas avoir tel ou tel objectif ou tel ou tel filtre. Dans ce cas-là, j’ai un sac photo qui est extrêmement complet, mais ce n’est pas le cas au quotidien. Au quotidien, je préfère partir réellement léger, je pars généralement avec 2 objectifs ou alors ce petit compact ici 35 mm extrêmement légers, il me plaît aussi pas mal.
Voilà pour cette vidéo consacrée au switch, j’espère qu’elle sera était intéressant. Ici le message que j’avais envie de véhiculer, c’était que le matériel n’impacte pas la photo, on peut aimer le matériel, on peut aimer la photo, mais il ne faut pas faire le lien entre les deux, ce n’est pas le matériel qui fait la photo. Vous n’avez pas besoin de matériel super ultra technologique et dernier cri pour arriver à faire des jolies photos, faire le lien entre les 2, c’est dangereux.
Lâchez-moi, les pouces levés vers le haut, vous pouvez cliquer sur le bouton, s’abonner juste en bas de la vidéo. Moi, je vous retrouve dans la dernière partie de cette session questions, réponses dans la prochaine vidéo. Salut.

 

 

 

 

 

 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

2 comments

  1. Finalement c’est exactement ça. On achète plus par envie ou pour se faire plaisir que parce que l’on a un réel besoin d’un gain technologique incrémental / marginal. La recherche d’une expression esthétique à travers la photo étant une démarche personnelle ne nécessite par ailleurs pas forcément l’aspect technologique. Pour certains, bien, et c’est tout à fait respectable. Mais il faut admettre que nous sommes sur un plateau technologique, un peu comme l’informatique personnelle d’ailleurs. A part la miniaturisation, l’automatisation et la connectivité, difficile de voir quelles innovations majeures pourraient changer notre vécu. Mais tout le monde n’a pas envie d’un appareil photo qui ne nécessiterait presque plus d’interaction, prédirait la photo rêvée et la partagerait sur les réseaux sociaux en temps réel. Enfin j’espère. Encore que, la réalité augmentée … mais serait-ce encore de la photo ? Pour d’autres, tout sera au niveau du rendu, ou de leur perception. Quitte à se retrouver avec en bandoulière un Pentax K-3 équipé d’un zoom polyvalent et en main un vénérable Pentax Super A équipé d’un Helios 44K et garni d’une pellicule Porta 800.

  2. The Network

    Our network is here to help you sell your pictures to thousands of potential buyers that need them for websites, catalogs, books, magazines, ads, and a variety of other uses.
    https://bit.ly/3gu9ujI

%d blogueurs aiment cette page :