Test Canon RF 100mm F2.8 L MACRO : presque parfait ?

test Canon RF 100 MACRO

Jusqu’à présent, si vous cherchiez un objectif macro pour votre hybride macro, vous ne tombiez que sur de faux macro (RF 85mm f2, RF 24-105mm f4-7.1…). Eh oui, leur rapport de grossissement n’était pas aussi intéressant que sur ce nouveau Canon RF 100mm f2.8. Disponible en monture RF, cet objectif vous offre désormais un rapport de 1:1, et même encore plus ! On en parle plus en détail dans ce test complet : piqué, photo de mire, exemple photos en macro, défauts optiques, comparaison avec ses concurrents… Vous saurez tout. 

Vue d’ensemble du Canon RF 100mm f2.8 MACRO 

Cet objectif appartient à la gamme L, l’ultra haut de gamme de chez Canon. Mais au niveau des composants, qu’est-ce que ça donne ? Rentrons un peu plus dans le détail avec sa fiche technique et sa présentation physique. 

Caractéristiques du Canon RF 100mm f2.8 L 

  • Type de monture : Canon RF 
  • Dimensions : 81,5 x 148 mm (diamètre x longueur)
  • Poids : 730 g 
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/32
  • Diaphragme : 9 lamelles
  • Construction optique : 17 éléments répartis en 13 groupes 
  • Rapport de reproduction : 1,4 x 
  • Distance de mise au point minimale : 26 cm
  • Diamètre du filtre : 67 mm 
  • Tropicalisation : oui 
  • Stabilisation : oui 
  • Pare-soleil : fourni
  • Prix : 1 594 €

Présentation physique 

En termes de construction, cet objectif est plutôt classique : 

  • Une bague verrouillable ; 
  • Une bague SA CONTROL (elle permet de contrôler les aberrations sphériques pour augmenter ou diminuer la profondeur du bokeh) ; 
  • Une bague de mise au point bien fluide, qui rend la mise au point très agréable à faire ; 
  • Une bague de commande RF sur laquelle vous pouvez attribuer une fonction ; 
  • Un bouton pour limiter la plage autofocus (de 50 cm jusqu’à l’infini) ou figer le mode macro (de 26 cm à 50 cm) ; 
  • Un bouton pour débrayer l’autofocus en mise au point manuelle automatique ;
  • Un bouton de stabilisation ON/OFF ; 
  • Une petite lentille frontale à l’avant. 

Rien de nouveau, on y retrouve tous les indispensables. 

Test des performances optiques 

Continuons avec la partie plus technique. Sachez que j’ai utilisé cet objectif au quotidien, aussi bien en mode macro qu’en mode hors macro. 

Piqué

Comme toujours avec les objectifs haut de gamme de chez Canon, les photos ont tout ce qu’il faut :

  • Du piqué et des détails à foison, 
  • Un beau contraste, 
  • Les couleurs Canon qu’on aime tant, 
  • Un bokeh très doux. 

Bref, le résultat est juste fabuleux ! Même en étant sur le Canon R5 et son capteur haute résolution de 45 Mpx, la qualité est au rendez-vous quand je zoome dans l’image. Que ce soit en intérieur ou en extérieur, le piqué est excellent. 

Macrophotographie

Contrairement à d’autres objectifs qui sont exceptionnels en mode hors macro, mais qui deviennent moyen en mode macro, ici ce n’est pas du tout le cas ! En fait, vous ne pouvez tout simplement pas avoir une meilleure définition tant elle est parfaite. Un grand wow, je ne peux rien dire de plus 🤩

Photos de mire

Tout ce qu’on a vu plus haut est confirmé avec les photos de mire. Dès la pleine ouverture, le piqué est presque maximal. Il s’améliore ensuite très légèrement au centre en fermant à f/4. Mais sur les côtés, il est quasiment déjà homogène dès f/2.8. Finalement, ce qui s’améliore le plus à f/4, c’est le vignettage. 

Sur une mire macro avec un rapport de grossissement de 1:1, le piqué est toujours aussi fabuleux dès la pleine ouverture. En fermant à f4, il y a peu d’améliorations, c’est une très bonne nouvelle ! 

Quelle que soit l’utilisation que vous ferez de cet objectif (grossissement à 1:4, 1:1 ou mode classique), la qualité du piqué sera donc toujours présente. Et ça, ce n’est pas facile à faire pour un objectif macro.

Autofocus 

Pour l’autofocus, c’est la même chose : ce n’est habituellement pas le point fort des objectifs macro. Mais ici, vous n’avez aucun souci à vous faire ! Je l’ai testé dans plusieurs situations, et il a toujours répondu présent. Toutes les photos sont nettes, même sur des sujets qui bougent très vite. 

Alors évidemment, quand vous faites de la macro, je vous conseille toujours d’utiliser la mise au point manuelle. En mise au point automatique, les algorithmes AF ont plus de mal en condition de macro. Mais l’avantage, c’est que ce petit souci pourra être rapidement corrigé via une mise à jour. 

Focus-breathing

Ce qu’on attend d’un objectif macro, c’est souvent sa capacité à réduire le focus-breathing. Il est vrai que ce n’est pas évident, surtout avec des objectifs macro qui y sont beaucoup plus sensibles. 

Et même sur ce Canon 100mm, il n’y a pas de miracle. Il reste assez sensible au focus-breathing. Dès que vous faites la mise au point, la taille de votre sujet va grossir et diminuer. En vidéo, c’est assez gênant. Mais dans tous les cas, c’est rare d’utiliser un objectif macro pour une utilisation dédiée à la vidéo (justement à cause de ce phénomène de focus-breathing). 

En photo, ça peut être dérangeant si vous voulez faire du focus stacking (pour avoir un papillon 100 % net par exemple). Pour faire ça, vous avez une option géniale sur le Canon R5 et R6 : le focus bracketing. Il est inclus directement dans l’appareil et vous permet de faire une rafale de photo en faisant varier légèrement la mise au point entre chaque photo. Le but ? Fusionner toutes ces photos pour ne garder que la portion nette de chacune de ces photos. Mais le problème, c’est qu’avec le focus-breathing, votre sujet va changer légèrement de place et il y aura quelques artefacts au moment du fusionnage. Rien de dramatique, mais il faut le savoir si vous aimez faire du focus stacking. 

Bokeh 

En comparant avec n’importe quel objectif du macro, c’est toujours ce Canon RF 100mm qui dispose du meilleur bokeh. D’une douceur inouïe, c’est pile ce qu’on attend d’un objectif macro. 

Défauts optiques

Bonne nouvelle, il y en a très peu ! Ils sont souvent bien gérés : 

  • Aberrations chromatiques : impossible d’en trouver, même sur des sujets à contre-jour. Un sans faute (et c’est rare pour un objectif macro) ! 
  • Flare : sa résistance au flare n’est pas exceptionnelle, surtout en étant face au soleil (même avec un pare-soleil). Ce problème ne disparaît pas vraiment selon les ouvertures que vous utilisez. 
  • Distorsion : aucune, c’est quasiment parfait. 
  • Vignettage : assez sensible à ce phénomène, vous en trouverez beaucoup à f/2.8. Mais il s’améliore à f/4 et disparaît complètement à f/5.6. 

Stabilisation 

Le tag IS prouve que nous sommes bien sur un objectif stabilisé de 5 stops. Mais attention, la stabilisation de 5 stops est limitée à un usage hors macro. En macro (avec un rapport de grossissement de 1:1), vous avez 2 stops de stabilisation, et 1 seul à 1:4. Rien que ça, c’est déjà un exploit ! Aucun constructeur ne propose mieux.

Et comme toujours avec Canon, la stabilisation marche bien. Ils n’ont plus rien à prouver ! Une stabilisation de 8 stops sur un Canon R5 ou R6, c’est fabuleux. Ça ne bouge plus d’un poil ! Pour moi, c’est vraiment ce qui se fait de mieux sur le marché. 

Le point fort du Canon RF 100mm MACRO : son rapport de grossissement 

La grosse nouveauté de cet objectif Canon (et c’est probablement ce qui fait de lui l’un des meilleurs objectifs macro) : son agrandissement maximum de 1:4. Habituellement, tous les objectifs macro du marché proposent un agrandissement de 1:1. Avec ce Canon 100mm, vous avez presque 40 % de plus, c’est assez impressionnant ! 

Je vous montre un exemple d’une photo que vous pouvez faire avec le RF 85mm f2.8 macro (rapport 1:1), et le Canon RF 100mm avec son rapport de 1:4. 

Photo que vous pouvez faire avec le RF 85mm f2.8 
Macro 1x avec le RF 100mm f2.8

Les détails que vous gagnez dans l’image sont incroyables ! C’est un rapport de grossissement qui permet d’accéder à plein de sujets auxquels vous n’auriez pas accès en temps normal. Je valide à 100 %. Et en plus, contrairement aux autres objectifs macro qui n’ont pas d’autofocus, vous avez un AF qui vous permet d’utiliser la détection des yeux et visages, en complément de l’agrandissement de 1:4. Une vraie réussite ! 

À quoi sert la bague SA CONTROL ? 

Avec bague SA CONTROL
Sans la bague SA CONTROL

Lorsque vous activez la bague SA CONTROL, votre photo est beaucoup plus floue, comme si elle sortait tout droit d’un rêve. L’ambiance est plus douce, apaisée. C’est un choix artistique à faire en fonction des sujets. Pour moi, c’est l’un des seuls usages intéressants qu’on peut faire avec cette bague. 

Sujet neutre (haut gauche) SA – (droite), SA + (bas gauche)

À l’inverse, lorsque vous mettez cette bague sur le plus, le résultat va être beaucoup plus dur. Il y a beaucoup plus de contraste et la séparation des plans est moins présente. 

Mais rassurez-vous, si cette bague ne vous plaît pas, vous pouvez tout à fait la laisser sur 0. Votre objectif fonctionnera normalement, sans modifier vos photos. 

Comparaison avec le RF 70-200mm f2.8 et le 85mm f2


100mm en vert, 70-200mm en orange, 85mm en rouge

Au centre, le Canon 100 mm a un petit avantage, mais c’est clairement sur les côtés qu’il est meilleur. C’est celui qui est le plus homogène et qui gère le mieux les aberrations chromatiques. En revanche, c’est aussi celui qui a le plus de vignettage. 

Concernant le bokeh, le Canon RF 100mm est bien plus contrasté que le RF 85mm f2 (il n’appartient pas à la gamme L, donc rien d’anormal). Mais globalement, les résultats sont équivalents. En bref, c’est du super boulot pour un objectif qui s’utilise essentiellement en portrait. 

À retenir sur le test du Canon RF 100mm f2.8 MACRO 

Inutile de se mentir : cet objectif est le meilleur objectif macro que j’ai pu tester ! Avec un rapport de grossissement de 1:4, une qualité exceptionnelle et un bokeh d’une grande douceur, il n’en fallait pas plus pour me séduire. Finalement, il n’y a que quelques petits détails à améliorer : 

  • La résistance au flare lorsque le soleil est en face ; 
  • L’autofocus en utilisation macro (possible grâce à une mise à jour). 

À part ça, je ne connais aucun objectif macro qui propose ce type de qualité ! Ce RF 100mm f2.8 risque de rapidement devenir un best-seller. Alors si vous aimez la macro, foncez 😉 

Vous êtes à deux doigts de craquer ? Pour l’acheter, pensez à utiliser mon lien affilié (le prix reste le même mais vous soutenez mon travail, une vraie bonne action !).

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :