Test Canon R5 et Test Canon R6 : le verdict 2 mois après

test canon R5 R6

Après une utilisation intensive de deux mois, l’heure du test des Canon R5 et R6 a enfin sonné ! Ces deux appareils m’ont suivi partout : road-trip de 3 semaines, séjour en Camargue, shooting de chevaux au galop… Ils n’ont pas été épargnés. Comme ils se ressemblent beaucoup, j’ai décidé de faire un test commun pour voir ce qui les distinguait. Ce test longue durée se présente donc également sous forme d’un comparatif, aussi bien entre le Canon R5 et R6 qu’avec les hybrides Sony. Qui aura l’avantage ? Les performances Canon sont-elles à la hauteur des boîtiers Sony ? On décortique tout ça dans ce test ! 

Les Canon R5 et R6 sont-ils mieux que Sony ? Le test longue durée en vidéo

Canon R5 vs Canon R6, qu’est-ce qui les distingue ? 

Ces deux hybrides Canon se ressemblent énormément. Ils ont tout de même quelques différences qui vous feront peut-être choisir l’un plutôt que l’autre : 

  • Le Canon R5 dispose d’un capteur haute résolution de 45 Mpx, alors que le R6 profite d’un capteur de 20 Mpx ;
  • Le R5 possède un écran à la place de la molette des modes (un détail qui ne change pas grand-chose selon moi) ;
  • Le R6 comprend un port SD Dual ;
  • Le R5 est compatible uniquement avec les cartes SD CF Express puisqu’il est capable de faire de la 8K et de la 4K 120 FPS ; 
  • L’écran du R5 est un peu plus grand, mais je ne m’en suis pas rendu compte en les utilisant ; 
  • Le viseur du R5 (5 Mpx) est plus agréable que celui du R6 (3 Mpx). 

Finalement, à part la résolution du capteur, peu de choses les distinguent. Le choix risque d’être difficile ! 

Des qualités similaires sur le Canon EOS R5 et EOS R6

L’avantage, c’est qu’ils partagent les mêmes qualités. Voici tous les petits détails que vous retrouverez chez l’un et l’autre : 

  • L’obturateur se ferme lorsque vous éteignez l’appareil. Rien de mieux pour protéger le capteur et éviter les taches qu’on trouve si souvent sur les hybrides ! 
  • L’obturateur mécanique est très silencieux. Ce bruit feutré et discret ne plaît pas toujours, mais je le trouve très pratique. 
  • L’écran tactile est aussi agréable et précis que les écrans de smartphones. Avec le tactile, Canon a vraiment de l’avance sur tous les autres constructeurs ! 
  • La présence d’un filtre anti-aliasing (AA) permet de réduire les artefacts. 
  • La colorimétrie propre à Canon, très appréciée par les utilisateurs. 

La résolution de 20 mpx du Canon R6 est-elle suffisante ? 

Rassurez-vous, c’est amplement suffisant ! Avec 20 Mpx, vous avez une excellente qualité, aussi bien pour afficher vos photos en plein écran que pour un tirage d’un mètre. J’ai d’ailleurs consacré toute une série d’article sur les différences de résolution et l’utilité de la haute définition. Je vous laisse y jeter un œil pour mieux comprendre ! 

Il n’y a qu’une seule chose que vous n’allez pas pouvoir faire avec 20 Mpx : le recadrage en post-traitement. Si vous recadrez trop votre image, le nombre de mégapixels sera insuffisant. Mis à part ça, vous allez largement pouvoir profiter des 20 Mpx du Canon EOS R6. 

Test du Canon R5 et R6 : leurs points forts

Un excellent piqué 

Je ne vais pas m’éterniser sur le piqué : il est tout simplement irréprochable. Du moment que la mise au point est bien faite, les images fourmillent de détails. Vous pourrez en juger par vous-même sur toutes les photos qui vont suivre durant ce test. Avec le Canon R5, il faut toutefois s’équiper d’un objectif performant, capable de délivrer une haute résolution. Eh oui, un capteur de 45 Mpx est exigeant ! 

Un niveau de dynamique largement amélioré par rapport aux anciens modèles 

Canon avait toujours eu un peu de retard par rapport à la dynamique. Celle-ci était un peu faible et ça pouvait poser problème. Ce n’est désormais plus le cas, aussi bien sur le Canon R5 que sur le R6. 

Prenons exemple sur ce flamand rose en train de se poser. Avant, la surexposition sur son pelage blanc aurait été difficile à récupérer. Mais cette fois, j’ai réussi à récupérer les hautes lumières sans perdre de détails sur l’image (même en diminuant l’exposition de 3 stops). 

Même chose avec les reflets brillants sur les chevaux. La dynamique suit bien, il y a toujours un piqué incroyable sur le R5 comme sur le R6. 

Sur une image à forte dynamique comme celle-ci, je vais pouvoir récupérer le rond du soleil juste en baissant l’exposition. Le pourtour du soleil n’a pas été cramé, ce qui aurait été quasiment impossible sur les anciens Canon ! 

Même en surexposant, l’image ne s’écrase pas et conserve un excellent piqué. Ce niveau de dynamique fait partie des meilleurs sur le marché. C’est similaire à ce qu’on peut retrouver sur les appareils Sony. 

Photo originale
Avec les ombres débouchées

J’ai aussi testé le niveau de dynamique en débouchant les ombres de 4 stops. Encore une fois, Canon relève le défi haut la main ! L’image ne perd pas en qualité, elle reste propre et sans grain. C’est vraiment un énorme travail de la part de Canon. 

L’un des meilleurs autofocus du marché 

Le Canon EOS R5 et EOS R6 sont de véritables machines de guerre capables de faire 12 i/s. Et en plus, ils suivent parfaitement le rythme ! Le buffer conséquent permet de faire de longues rafales, la mise au point se rafraîchit rapidement, l’AF suit bien sa cible… Que demander de plus ? 

Sur une scène aussi rapide que celle-ci (mon fils qui saute dans la piscine), il y a très peu d’appareils qui arrivent à suivre. Sans surprise, le Canon R5 et R6 y parviennent parfaitement ! Je n’ai pas eu une seule photo floue sur cette séquence d’images. Pour moi, on est vraiment au même niveau qu’un A9 II. Et pourtant, le défi est dur à relever ! 

Avec des étalons qui jouent dans l’eau, c’est la même chose. Je n’ai eu aucun blackout et l’appareil ne perd pas la visée. C’est vraiment l’idéal pour bien suivre l’action ! Que ce soit sur le R5 ou sur le R6, il n’y a vraiment aucune différence : l’autofocus est excellent. Avec des photos de nuit, vous aurez les mêmes performances. Il y aura quelques loupés, mais rien d’anormal dans ces conditions ! 

Le focus se trouve sur le cheval de gauche et non pas au centre.

Comme toujours, ce système autofocus n’est pas infaillible. L’une des seules limites que j’ai observées, c’est lorsque plusieurs sujets sont présents. L’appareil n’a pas toujours l’intelligence de faire le focus là où je voudrais qu’il le fasse. Avec mes boîtiers Sony, ça m’arrive un peu moins, je ne sais pas comment ils font ! Probablement grâce à la détection des yeux qui fonctionne sur les chevaux. Les Canon R5 et R6 ont du mal à détecter les yeux des chevaux, donc ça ne doit pas aider !
Mais rassurez-vous, c’est vraiment de l’ordre du détail. Pour moi, ce système AF est vraiment l’un des plus perfectionnés du marché.

Une autonomie satisfaisante 

Encore une bonne surprise avec la batterie ! J’ai trouvé l’autonomie amplement suffisante, aussi bien sur le R5 que sur le R6. En une journée, j’ai utilisé deux batteries maximum. C’est plus que correct et ça reste dans la moyenne du marché. Vous n’avez donc pas de souci à vous faire sur ce point ! 

Les Canon R5 et R6 ont-ils vraiment des défauts ? 

La détection des yeux des animaux qui ne fonctionne pas à tous les coups 

La détection des yeux fonctionne surtout sur les oiseaux, les chats et les chiens. Pour les autres animaux (chevaux, sangliers, cerfs…), ce n’est pas aussi efficace. Le tracking reste quant à lui performant, même pour suivre de petits oiseaux dans le ciel. Il n’est pas infaillible et perd parfois sa cible, mais aucun appareil ne fait mieux pour l’instant.

Des appareils qui surchauffent rapidement en vidéo 

Le plus gros point faible de ces appareils Canon, c’est bien la surchauffe. Je vous laisse consulter le tableau de Gerald Undone qui reprend tous les temps de surchauffe. Avec le Canon R6, vous pouvez par exemple tenir 40 minutes avant qu’il surchauffe. 

Grâce à une 4K un peu moins performante (technologie Line-Skipping), le R5 possède un mode qui ne surchauffe pas. Certains ne voient pas la différence avec une 4K standard, donc ça peut être une solution si vous faites beaucoup de vidéo ! Pour les vidéastes qui tournent pendant plusieurs heures, voire toute la journée, ces appareils ne sont probablement pas le bon choix. Ils sont plutôt orientés photo ! 

Comparaison du Canon EOS R5 et EOS R6 avec Sony 

Sony A7R IV vs Canon EOS R5 : difficile de les départager 

Cette photo de paysage a été prise au même moment et au même endroit. Les deux images sont très proches, ce n’est vraiment pas évident de les différencier. Sony conserve un léger avantage, mais rien de flagrant ! 

De plus, j’ai aussi voulu comparer la stabilisation en photo. Avec un objectif 100-500 mm sur le Canon R5 et un 100-400 mm sur le Sony A7R IV, j’ai trouvé que l’image était un peu mieux stabilisée sur le Canon. Encore une fois, la différence n’est pas vraiment significative, c’est à vous de voir selon votre usage. 

Sony A7 III vs Canon EOS R6 : une légère avance pour Sony 

Sony A7 III à gauche vs Canon EOS R6à droite

Pour les départager, il faut zoomer à 300 %. Il n’y a que comme ça qu’on peut voir une très légère différence entre les deux. L’avantage va au Sony : il a une meilleure saturation des couleurs, plus de contraste et moins de bruit. Mais Canon se défend vraiment bien, ce n’est plus aussi important qu’avec les anciens modèles. 

Sony A7R III vs Canon R5 : des performances similaires 

Ces deux appareils ont la même résolution de 45 Mpx. Leur qualité est comparable, même si le Sony garde un peu d’avance. Mais comme d’habitude, c’est visible uniquement en zoomant à 300 %. Et n’oubliez pas qu’il s’agit de photos de mires. Tous les défauts sont beaucoup plus perceptibles ! Sur le terrain, je peux vous garantir que vous ne ferez pas la différence entre les deux tant les images sont parfaites. 

Le mode vidéo : qu’est-ce que ça donne sur le Canon R5 et le R6 ? 

Autofocus et stabilisation aussi performants qu’en photo

En vidéo, l’autofocus est toujours aussi réactif et précis. La détection des yeux et des visages fonctionne elle aussi très bien, il n’y a rien à leur reprocher. Tout est fluide, l’AF parvient à suivre son sujet même si la personne se tourne, le focus se fait bien sur les yeux… C’est tout simplement parfait ! Et pour la stabilisation, c’est la même chose : la vidéo est stable et agréable à regarder. Je n’en demande pas plus ! 

Plusieurs cadences d’images 

Le Canon R5 a l’avantage d’avoir 4 cadences d’images en 4K : 120 FPS, 25 FPS, 25 FPS haute qualité, et 50 FPS. Le R6 n’a pas la possibilité de filmer en 4K 120 FPS. C’est un vrai plus pour le Canon R5 ! Ça permet d’avoir un rendu cinématographique qui est toujours agréable à regarder. Si vous voulez voir ce que ça donne, rendez-vous à partir de 16:15 sur la vidéo. 

La qualité varie légèrement d’une fréquence à une autre. À 25 FPS et 25 FPS HQ, la différence est criante sur mon écran d’ordinateur. La qualité de la vidéo sera beaucoup plus classique à 25 FPS. Avec les autres modes, j’ai été étonné de conserver autant de qualité ! Le seul défaut, c’est finalement la surchauffe de l’appareil… 

Le Canon R6 produit une qualité de 4K supérieur à la 4K standard du R5. Mais le R5 peut bien évidemment le dépasser s’il passe en 4K 25 FPS HQ. Dans ce cas-là, la qualité sera bien meilleure ! 

La présence d’un filtre AA 

Le Canon EOS R5 et R6 disposent d’un filtre anti-aliasing devant leurs capteurs. Avec ça, vous êtes tranquille contre le moiré ! Il n’y en aura pas du tout, contrairement au A7S III qui y est très sensible.

Le bilan du test Canon R5 et R6

Avec le R5 et le R6, Canon s’est mis au niveau des meilleurs constructeurs. Jusqu’à présent, Sony n’avait pas de concurrence. Ce temps est révolu, ces deux boîtiers sont désormais crédibles face aux hybrides Sony. Ils ne sont pas vraiment orientés vidéo en raison de leur surchauffe, mais ils vont faire des miracles en photo ! Tout y est : stabilisation, excellente cadence de rafale, piqué, meilleur AF du marché, aucune tâche de capteur… Un grand bravo à Canon ! 

Et vous, qu’est-ce que vous pensez de ces deux boîtiers ? Vous pouvez en discuter dans les commentaires, ou nous rejoindre sur le groupe Facebook Canon France Hybride. C’est le lieu d’échange idéal pour tous les (futurs) propriétaires Canon ! 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :