Trépieds de VOYAGE vraiment COMPACT !

Trépieds compact

Je vous présente un trépieds de voyage que j’utilise depuis plusieurs années, je n’ai jamais trouvé mieux. Mon besoin est simple : Je veux un trépieds stable, dont la rotule est solide et qui peut supporter du poids. Je veux qu’il rentre dans mon sac, même le plus compact, je veux qu’il monte aussi haut que possible … Equation difficile.

Cliquez ici pour voir son prix : Trépieds compact pour les voyages

Je vous montre le trépieds qui répond au mieux à mes attentes !

 

La vidéo « Trépieds de VOYAGE vraiment COMPACT ! »

→ Cliquez ci-dessous pour démarrer la lecture de la vidéo :

 

Le script de la vidéo « Trépieds de VOYAGE à la forme originale ! »

→ Attention, je vous aide en vidéo et le texte ci-dessous n’a pas vocation a être lu car il a été généré automatiquement. Intéressez-vous plutôt à la vidéo ci-dessus donc 🙂

 

Bonjour et bienvenue dans cette vidéo. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un trépied vraiment compact, si vous suivez la chaîne depuis le tout début, c’est un trépied que vous avez vu quasiment dans toutes les vidéos, depuis le début, c’est un trépied que, j’ai beaucoup utilisé, que je l’ai depuis 4 et 5 ans, c’est un trépied dont personne ne parle et pourtant pour moi en tout cas, c’est un des meilleurs trépieds sur le marché des trépieds compact.

Quand, on dit compact, c’est vraiment compact. Parce que, si vous avez envie de partir avec un petit trépied, vous n’avez pas beaucoup de solutions définitives, vous avez des solutions à base de Gorillapod, ça vaut ce que ça vaut. Mais en tout cas, regardez-moi ici, ce petit Gorillapod, malgré tout, il prend beaucoup de place et j’aurais du mal à le mettre dans mon petit sac, qui est ici par exemple.

Un trépieds qui rentre dans le sac

Gorillapod, ce n’est pas toujours une bonne solution, vous avez des petits trépieds de table comme ça, Manfrotto, mais mine de rien les petits trépieds de table comme ça, Manfrotto s’apprend aussi de la place, donc moi j’ai une autre solution, en plus, c’est petit trépied là, ils ont plein d’inconvénients pour moi, ils ne sont pas beaucoup flexible, ils sont n’y même pas très haut.

Enfin voilà, j’utilise personnellement, si vous le savez une autre solution, qui rentre dans le sac, cette solution-là, c’est le concept du trépied, c’est globalement de prendre l’encombrement d’un objectif moyen. Il va rentrer partout où vous êtes capable de caser un objectif, donc si vous avez un sac par exemple, dans lequel vous pouvez mettre plusieurs objectifs, il va prendre la place d’un objectif, c’est le cas par exemple.

Ce trépied-là, ici vous allez pouvoir le voir, je l’ai mis dans ce sac-là, quand j’ouvre, j’ai mon XH1 et à côté, j’ai mon trépied. Je vais l’enlever, en sorte de rien faire tomber et je vous présente mon trépied, alors, ce petit trépied bien évidemment, vous en doutez, il est replié. Mais, je vais pouvoir tout entièrement le déplier.

Trépieds de voyage

Alors, je vais me mettre en grand-angle pour vous voyez bien, voilà, donc ici en fait, c’est comme d’habitude les branches, je le déplie comme ça, voilà. En fait, comme vous pouvez voir, c’est un vrai trépied, sur colonne centrale, ici la colonne, elle est dépliée, voilà à quoi, il ressemble.

On a une platine dessus arca swiss, on a quelque chose qui est capable de faire du portrait, du vertical, vous voyez ici, j’ai une petite encoche voilà, qui me permet, si je veux de la mette comme ça, c’est quelque chose qui est extrêmement bien construit, je peux vous assurer pour l’utiliser vraiment depuis plusieurs années que j’y mets des objectifs très lourds et des boîtiers qui sont très lourds, ça tient très, très, bien, c’est vraiment du tout du métal, c’est vraiment de la bonne came, je peux le dire, j’en ai deux, j’en ai un ici qui filme lorsque je fais certaine vidéo. Je peux vous assurer que je lui confie du matériel de qualité, qui pèse son poids et qui ne m’a jamais vraiment jamais déçu, donc ceci étant dit.

On peut faire à peu près tout ce qu’on veut, évidemment ici, on est en position la plus basse, mais en fait, j’ai la possibilité ici, en tournant de déplier les jambes. Voilà. Là même au grand-angle, il ne rentre plus, il commence à faire un bon petit trépied, il est plus grand pour vous donner une échelle, il est plus grand que mon sac. Regardez, donc ici, j’ai écarté au maximum les pieds, mais en définitive, ce qui m’arrive aussi, c’est je resserre un peu les pieds, je vais gagner un tout petit, je vais perdre un tout petit peu de stabilisation, mais je vais de plus en plus haut.

Trepieds compact

Évidemment, chose que je peux faire aussi, je peux, montez la colonne centrale, pour aller le plus haut possible. J’ai maintenant un ensemble qui va assez haut, rappelez-vous, fais un trépied qui prenait la place d’un objectif dans mon sac. Si, j’ai un gros sac, j’ai forcément la place de mettre ça, mais si, j’ai un petit sac, aussi comme j’avais ici, il rentrait dans mon petit sac quand même.

Ça, c’est ce que j’aime avec mon trépied, c’est pour ça que ces trépieds-là pour moi, il est vraiment particulier, parce qu’il fait ce que personne d’autre n’arrive à faire.

Voilà, c’est après, c’est uniquement un trépied, il va être capable, d’orienter ses jambes comme vous voulez, donc, si j’ai envie de le mettre au ras le sol, mais aussi j’aurai pu replier les jambes, mais évidemment, je peux le mettre à ras le sol, ça marche aussi, je peux faire à peu près, tout ce que je veux avec ce trépied-là, ça marche vraiment extrêmement bien, je peux même faire, il m’est arrivé de faire de la macro avec ce trépied-là, je peux même, vous voyez faire replier les jambes à l’inverse comme ça, voilà.

Pour avoir par exemple, un boîtier lorsque je fais des champignons, il m’est arrivé de faire des champignons avec ce trépied-là, je repli, le boîtier est complètement, il est comme ça le boîtier. Je vais vous le mettre. Voilà.

J’espère que je ne vais pas le faire tomber en direct, mais je ne vais pas replier les jambes. Voilà, vous voyez, j’ai le boîtier, qui est en macro comme sa tête, à l’envers et tout tient très bien, j’ai confiance, c’est quelque chose qui est absolument tout ce que j’ai fait là, montez plus haut, descendre plus bas, c’est absolument impossible avec ce genre de truc Gorillapod, qui est déjà pour moi prend plus de place, parce qu’en définitive, je ne sais pas où le mettre ça.

Mais ça, je les quasiment toujours dans mon sac à dos, surtout, si je n’ai pas envie de m’encombrer avec un trépied, je prends ça.

Trépieds polyvalent

Parce que certes, je n’ai pas l’impression d’avoir un trépied, quand j’ai ça, ce n’est pas, alors ce n’est pas ultra léger, ça pèse un tout petit peu, mais ce n’est pas non plus très, très, lourd, et ça se replie, vous pouvez le voir très, très, bien et une fois replié, voilà ça prend cette place-là. La place d’un objectif, si je vous prends le 16 80 là, à côté voilà, c’est la taille d’un gros objectif.

Voilà, c’est un trépied que j’avais depuis longtemps, c’est vrai qu’on m’a toujours demandé, mais Damien, mais c’est quoi ce trépied qu’on voit dans tes vidéos, mais c’est quoi, c’est quoi, c’est quoi, c’est lui, c’est le relaye compact évidemment, je vous mets le lien dans la description, c’est un trépied dont le prix varie quand on le paye le maximum, je crois qu’on le paye dans les 75 euros, mais souvent, il est très soldé, on arrive généralement à le trouver de temps en temps dans les 40 euros, ce n’est pas donné, ce n’est pas un trépied qui est donné, c’est un trépied qui est technique pour moi parce que quand je dis technique, c’est qu’il est capable de faire beaucoup de choses.

Et surtout, il est tout en métal, il est de qualité, je peux vous assurer pour l’avoir utilisé depuis plusieurs années, qu’il ne me lâche pas qu’il ne parte pas en lambeaux, c’est vraiment de la qualité, donc c’est sûr qu’à un moment donné, il faut le payer, mais moi, j’en étais extrêmement content et je sais que je les conseillers a des dizaines et des dizaines d’amis qui en ont acheté et c’est à tous les gens qui n’aiment pas s’encombrer, se partir avec un trépied, parce que c’est grand un trépied, etc. C’est souvent à la place de prendre un objectif supplémentaire, on met ça à la place de l’objectif, ça rentre systématiquement et vous avez toujours un mini trépied avec vous.

Alors certes, vous n’allez pas avoir un trépied 1 m 40 ou 1 m 60, mais malgré tout, ça fait à peu près 1 m déplier et ce n’est plutôt pas mal. Merci d’avoir regardé cette vidéo, vous pourrez me lâcher les pouces levés vers le haut, dit moi en commentaire, est-ce que vous l’avez ou est-ce qui vous intéresse ce trépied, qu’est-ce que vous en avez en dire, si vous débarquez chez Fuji vous avez le guide de démarrage du fujiste débutant, en cliquant sur les douze conseils juste ici, et moi, je vous dis à bientôt dans une prochaine vidéo, lien en description, importe trépied. Salut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Sous la vidéo je vois seulement quelques captures d’image mais pas de texte ni de lien. (je ne comprends pas pourquoi, j’ai désactivé la protection anti cookies) Peux tu me donner les références de ce trépied. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *