Quelles différences entre un objectif PHOTO et VIDEO ?

difference objectif photo video

Entre un objectif photo utilisé par le grand public et un objectif vidéo dédié au cinéma, il y a un gouffre ! Une autre catégorie vient aussi s’ajouter : les objectifs photo orientés vidéo. Leurs caractéristiques sont un peu différentes d’un objectif photo, mais ils peuvent faire les deux. Focus sur les différences et particularités de chacun. 

Ce qu’on attend d’un objectif photo 

Si vous faites uniquement de la photo, vos exigences seront différentes d’un vidéaste. Voici tous les éléments à prendre en compte pour ne pas être déçu de votre objectif. 

Qualité optique exemplaire 

La première chose qu’on recherche avec un objectif photo, c’est le piqué. Il faut qu’il soit homogène et qualitatif, même en zoomant à 200 % dans l’image ! Comme les capteurs d’aujourd’hui ont des résolutions de plus en plus élevées, les objectifs doivent suivre. 

Ensuite, il faut aussi que la résistance aux défauts optiques soit bonne. Moins il y a de flare, d’aberrations chromatiques ou de distorsion, mieux c’est ! 

Pour l’autofocus, c’est la même chose. Plus il est rapide, plus le photographe est heureux. Un autofocus qui fait très vite la mise au point d’une position infinie à une position macro, c’est vraiment l’idéal. D’ailleurs, la bague d’autofocus d’un objectif photo est souvent non linéaire. Pourquoi ? Pour vous garantir une mise au point manuelle qui avance rapidement.

Compacité et légèreté 

Les objectifs photo sont faits pour être transportés partout avec vous. Ils doivent être le plus compacts et le plus légers possible. Alors bien sûr, un téléobjectif sera toujours plus lourd qu’une petite focale fixe, mais ça n’a rien à voir avec le poids d’un objectif de cinéma ! 

Bague cliquable et zoom externe 

En photo, c’est plus pratique quand la bague d’ouverture est cliquable et que vous n’avez pas besoin de vérifier à chaque fois que vous changez l’ouverture. Mais en vidéo, c’est un vrai inconvénient ! 

Pour le zoom, ça n’a pas non plus d’importance si c’est un zoom externe (lorsque l’objectif s’étend). Au contraire, ça permet d’avoir un objectif plus compact à mettre dans le sac ! 

Prix abordable pour le grand public 

Le prix d’un objectif photo est beaucoup plus accessible. Comptez entre 1 000 à 3 000 € selon l’optique que vous choisissez (même moins pour certaines). Alors certes, c’est un budget, mais attendez de voir le prix d’un objectif de cinéma ! 

Ce que les objectifs orientés vidéo ont en plus 

À partir des caractéristiques des objectifs photo, certains constructeurs décident de mettre sur leurs objectifs un accent plus prononcé sur la partie vidéo. Voici ce que vous allez retrouver en plus. 

Des bagues linéaires 

Sur un objectif orienté vidéo, vous avez la possibilité de configurer la bague d’ouverture afin qu’elle soit linéaire ou non. En vidéo, c’est mieux lorsqu’elle est linéaire puisque l’autofocus est progressif. Dès que vous tournez la bague, il se déplace progressivement, toujours à la même distance. Parfois, vous pouvez aussi paramétrer à l’intérieur du boîtier la vitesse du shift de focus. Le but ? Rendre les transitions encore plus douces. Et l’idéal, c’est quand la course de la bague est la plus longue possible. 

Lorsque la bague d’ouverture peut aussi être déclickée, c’est encore mieux. Certains objectifs proposent à la fois une bague cliquable pour la photo et clickless en vidéo. 

Une absence de focus-breathing 

Le défaut optique le plus gênant en vidéo, c’est bien le focus-breathing (lorsque vous avez l’impression que la distance focale change alors que vous changez seulement la mise au point). Si le cadre bouge alors que vous cherchez à faire une transition entre le premier et l’arrière-plan, c’est vraiment pas terrible ! 

Avant d’acheter un objectif pour de la vidéo, pensez à vérifier à l’avance sa résistance au focus-breathing. Et ça tombe bien, j’en parle toujours dans mes tests d’objectifs 😉.

Un zoom interne 

Certains constructeurs proposent un zoom interne (quitte à perdre en compacité), mais la résistance au focus-breathing sera meilleure. C’est la philosophie de Nikon, qui propose des objectifs un peu plus lourds que Sony ou Canon, mais avec moins de focus-breathing et un meilleur équilibre dès que vous changez la mise au point. En vidéo, c’est clairement un avantage ! 

Bref, votre objectif a beau être fait pour de la photo, il peut aussi avoir un penchant pour la vidéo. 

Les objectifs cinéma : une catégorie bien à part 

Les objectifs dédiés au cinéma sont conçus dans une philosophie complètement différente. Déjà, ils sont faits pour être imposants, solides, et lourds ! Tout l’inverse d’un objectif photo ou vidéo. Eh oui, ils vont être maltraités à longueur de tournage et ils doivent délivrer le même niveau de performance tous les jours, pendant des années. Ce sont vraiment des objectifs créés pour les professionnels et les grosses productions. D’ailleurs, les pros se contentent souvent de les louer plutôt que de les acheter. Fin de la parenthèse, passons à tout ce qui les caractérise. 

Une absence d’autofocus 

Bien souvent, ces objectifs n’ont même pas d’autofocus. Pour faire la mise au point, il y a simplement une bague, très linéaire et la plus large possible, qui permet de faire le focus facilement et rapidement. 

Ce sont des objectifs faits pour être manipulés à plusieurs : 

  • Une personne s’occupe de l’ouverture, 
  • Une autre de la mise au point, 
  • Encore une autre du cadrage. 

Bref, une vraie logique professionnelle ! 

S’il y a un autofocus, c’est un AF mécanique avec une bague et des butées minimales et maximales. La bague est souvent en plastique, avec peu de crantage (contrairement aux objectifs photo où elle est plutôt en métal). Elle dispose aussi de mécanisme pour la mise au point. Rien à avoir avec le fonctionnement d’un focus linéaire ! 

Une transmission de la lumière toujours identique

Sur des objectifs photo et vidéo, vous allez avoir une ouverture de f/2.8, f/4. Mais en cinéma, ce sont des objectifs en T-stop qui garantissent très précisément le rendu de lumière. En photo ou en vidéo, cette transition de la lumière va complètement fluctuer d’un objectif à l’autre. 

Vous pouvez acheter 10 objectifs cinéma, vous aurez toujours le même rendu d’exposition et les mêmes couleurs (si les paramètres sont identiques bien sûr). Mais sur un objectif photo grand public, ça ne sera jamais le cas ! L’intérêt, c’est d’avoir dix caméras sur un tournage, et de pouvoir passer d’un plan à un autre sans jamais voir que la caméra change. Mission impossible sans un objectif cinéma ! 

Une bague d’ouverture déclickée 

Un objectif cinéma possède toujours une bague d’ouverture déclickée ainsi qu’une absence totale de focus-breathing. Un zoom sera également toujours parfocal. Dès que la mise au point est faite, elle reste au même endroit même si la focale change. 

Un piqué moins important que sur un objectif photo 

Le piqué n’est pas aussi primordial qu’en photo. Alors attention, ça ne veut pas dire que la qualité optique est mauvaise, bien au contraire ! C’est simplement qu’il n’y a aucun intérêt à zoomer à 200 % comme on peut le faire en photo. Pour avoir une bonne qualité de 4K, il suffit d’avoir un objectif capable de combler 12 Mpx. Et tous les objectifs d’aujourd’hui en sont largement capables ! 

Le plus important, c’est finalement le rendu de la lumière, et non pas la qualité du piqué. Les aberrations chromatiques ou le flare sont même parfois recherchés pour donner un look particulier.

Un zoom interne 

Les objectifs cinéma sont généralement conçus avec un zoom interne. C’est beaucoup plus pratique lorsqu’ils sont installés sur des stabilisateurs !

Un prix accessible seulement pour les pros 

À quoi reconnait-on vraiment un objectif cinéma ? À son prix bien sûr ! La plupart de ces objectifs coûtent au minimum 10 000 €, et certains peuvent même atteindre 100 000 €. Le budget des grosses productions n’est pas du tout le même que celui des photographes (même les professionnels). Ils sont faits pour Hollywood, pas pour des vlogs YouTube. 😉 

Et d’ailleurs, vous ne sauriez même pas quoi faire de ces objectifs. Ils répondent à des besoins particuliers que n’a pas le grand public. 

Vous savez maintenant tout ce qui sépare un objectif photo d’un objectif orienté vidéo, voire carrément d’un objectif cinéma ! Alors évidemment, tout objectif est capable de faire un peu de tout, mais ils ont tous des spécialisations. 

Et sinon, vous êtes plutôt team photo ou vidéo ? 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :