Rafale H+ / H* / Hi+ / CH : Vous DEVEZ le savoir !

rafale H+ H* Hi+

Toutes les marques proposent un mode de rafale ultra rapide. Rafale Hi +, H+, H*, CH, étendu… Les termes varient, mais c’est un mode qui reste assez risqué. Alors méfiez-vous des pubs qui promettent une retranscription en direct du viseur. C’est tout simplement impossible ! Je vous explique pourquoi. 

Quelles différences entre la rafale H et la rafale Hi + ? 

Avant tout, il faut savoir que tous les hybrides sont sujets au lag ou au black-out. Le black-out, c’est le fait que le rideau mécanique coupe entre deux photos, ce qui fait perdre la vue directe. Ce phénomène apparaît en mode rafale H (« high » en anglais, pour haute vitesse). 

Pour éviter ce phénomène, on retrouve sur les hybrides une rafale encore plus rapide. Selon les constructeurs, elle existe sous plusieurs noms : 

Dans toutes les pubs ou les communiqués de presse, cette option est présentée comme un mode révolutionnaire : pas de black-out, une vue plus agréable qui n’existait pas sur les reflex, un meilleur confort… Malheureusement, c’est loin d’être la réalité. C’est vendu comme tel, mais il faut se méfier ! 

Une absence de visée directe en mode rafale étendu 

Pour vous le prouver, j’ai pris des vidéos à 240 i/s sur lesquelles on voit bien le décalage entre le viseur et la réalité. 

J’étais sur un Fujifilm, en mode CH. Et comme vous pouvez le voir, il y a un réel décalage avec ma fille. Il n’y a pas de voile noir sur l’écran, mais on a perdu la visée directe. En fait, c’est comme si vous étiez en train de voir un diaporama de photos qui viennent d’être prises. L’appareil prend la photo, la traite et l’enregistre dans la carte SD, puis l’affiche sur le viseur quand elle est prête. Tout ça prend évidemment quelques millièmes de secondes, mais la différence avec la réalité est bien visible. 

Selon l’action que vous êtes en train de photographier, il y aura un lag important entre votre sujet et vous.

Sur cet exemple, on voit bien que l’appareil photo a passé le canapé. Pourtant, on a l’impression qu’il est encore face au viseur. Si vous faites un panorama et que vous avez besoin de bouger rapidement (pour suivre un oiseau dans le ciel, un kit surf, un avion au décollage, etc.), vous allez perdre la trace de votre sujet. Votre collimateur ne sera plus du tout à l’endroit où vous imaginez qu’il est, et le cadrage ne sera pas du tout celui que vous attendiez. 

Ce phénomène n’apparaît qu’avec la rafale Hi +, H+, H*, CH ou étendu, et il n’y a aucun moyen de l’éviter. 

Un phénomène de black-out en mode rafale H 

Mode rafale H sur le Canon EOS R6 

En mode H, le viseur retranscrit la réalité au millième de seconde près. Cette fois-ci, on a bien une visée directe, mais l’écran clignote à cause du fameux black-out. Sur les hybrides, le lag est estimé à 0,01 s. C’est vraiment rien ! 

Canon a inventé un mode particulier (à ma connaissance, il n’y a pas d’autres constructeurs qui le proposent) : un mode H+ qui permet un affichage haute vitesse mais qui remplace le black-out par la dernière photo prise. C’est donc un mode dans lequel la réalité en vue directe s’entremêle avec un diaporama des dernières photos prises. Le décalage est le plus minime possible et il n’y a pas de black-out. Mais ce n’est possible que sur le Canon R6 ! 

Se méfier des arguments marketing 

Attention, l’arnaque ne s’arrête pas là. En plus de devoir choisir entre une rafale moins rapide avec black-out et une autre avec un diaporama des dernières photos, le manuel vous induit en erreur. Chez plusieurs constructeurs, on retrouve les changements suivants avec le mode H+ : 

  • Les RAW passent en 13 bits au lieu de 14 bits (ce qui fait perdre quasiment un stop de dynamique entre le mode rafale et le mode normal) ; 
  • Avec Sony, les bits changent, l’ouverture aussi et on perd la vue directe ; 
  • Chez Nikon, la mesure de la lumière est faite uniquement sur la première photo puis elle n’est pas rétablie ; 

Pour afficher un chiffre de rafale le plus haut possible, les constructeurs font des compromis au détriment d’une visée directe. Pendant mes stages photo, je vois trop de gens qui n’en sont pas conscient, et qui ne comprennent pas pourquoi ils ont du mal à photographier tel ou tel sujet. 

En bref, c’est pour toutes ces raisons que je considère le mode H+ comme une arnaque. C’est un mode qui est fait uniquement pour vous épater avec des chiffres énormes. Mais en creusant bien, on se rend compte que c’est tout l’inverse de la visée optique. Il n’y a plus de visée du tout ! Et faire une rafale sans visée, c’est beaucoup moins intéressant… 

Est-ce que vous étiez conscient de ce lag ? Dans quelles situations utilisez-vous ce mode H+ ? 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

%d blogueurs aiment cette page :