Le premier rideau électronique : ce que vous devez savoir

1 rideau elec

L’obturateur électronique et l’obturateur mécanique sont bien connus, mais les choses se compliquent quand un troisième obturateur entre en jeu : le premier rideau électronique. De plus en plus présent sur les hybrides, ce type d’obturateur est une alternative intéressante à l’obturateur électronique. Vous êtes perdus ? Cet article va vous aider à y voir plus clair ! 

Comprendre le fonctionnement du premier rideau électronique 

Avant tout, sachez que son nom n’est pas toujours le même selon les marques : 

  • Sony : e-Obt. à rideaux av.
  • FujifilmEF (Electronic Front)
  • Canon : 1 rideau élec
  • Nikon : Obturation électro. au 1er rideau
  • Panasonic : EFC/EF/EFCS (Electronic Front Curtain Shutter)

L’abréviation varie, mais le principe reste identique. Il s’agit tout simplement d’un mélange entre l’obturateur électronique et l’obturateur mécanique, et non pas d’une obturation électronique comme son nom pourrait le laisser entendre. 

Pour mieux comprendre comment ça marche, on va décomposer le fonctionnement de l’obturateur mécanique sur un reflex, et de l’obturateur électronique sur un hybride. Ils sont loin d’être égaux sur ce point ! 

L’obturation sur un reflex 

Sur un appareil reflex, il y a un rideau qui est fermé par défaut afin de cacher le capteur. Dès que vous prenez une photo, ce rideau avant se lève, puis c’est au tour du rideau arrière de venir cacher à nouveau le capteur pour terminer l’obturation. C’est notamment ce qui entraîne des vibrations pouvant induire une perte de netteté sur les photos. 

L’obturation sur un hybride 

Avec un hybride, c’est différent puisque la visée se fait par le capteur. Le rideau avant est donc toujours ouvert. Pour prendre une photo, il va falloir que ce rideau se baisse pour cacher le capteur (le point de départ de l’obturation), puis qu’il se relève pour découvrir le capteur et prendre la photo. Dernière étape : le rideau arrière se baisse à nouveau pour terminer l’obturation. 

Il y a donc 3 mouvements de rideau, alors qu’il n’y a en que 2 sur un reflex. C’est pour ça qu’il y a plus de vibrations sur les hybrides ! Mais c’est un problème surtout lorsque vous prenez des photos sur trépied à des vitesses très basses (entre 0,5 s 1/60). 

Retrouvez la
Masterclass Canon sur
http://masterclass-canon.com/

notice Canon
notice Canon

Qu’est-ce qui produit ces vibrations ? 

Le responsable, c’est le premier rideau avant. Le troisième rideau qui intervient sur les hybrides ne pose pas problème puisque la photo est déjà prise quand il vient agir. 

Si vous voulez réduire ces vibrations, il faut donc éliminer ce premier rideau. Vous avez deviné comment faire ? Avec le premier rideau électronique bien sûr ! Et c’est bien tout l’intérêt de ce mode d’obturation : combiner les deux obturateurs pour obtenir le meilleur des deux mondes. 

Les avantages du premier rideau électronique 

Ce mode est considéré comme étant à 95 % de l’obturation mécanique, et à 5 % de l’obturation électronique. Il possède donc 95 % des avantages de l’obturateur mécanique. Les voici : 

  • Réduction des vibrations ;
  • Meilleure réactivité au déclenchement puisqu’il n’y a pas besoin d’attendre qu’un rideau mécanique vienne cacher puis découvrir le capteur afin de prendre la photo ; 
  • Obturation plus silencieuse (les pièces mécaniques sont moins en action). 

Tous ces points forts sont minimes, mais c’est toujours bon à prendre ! 

Quelques inconvénients à prendre en compte 

Si vous avez bien suivi, le premier rideau électronique aura donc 5 % des problèmes rencontrés par l’obturateur électronique : 

  • Un peu de rolling shutter et de banding, mais seulement 5 % de ce que vous auriez obtenu avec une obturation exclusivement électronique ; 
  • Vitesse maximum de 1/2000e (au-delà, le piqué et le bokeh seront dégradés). 
Exemple à 1/4000

Mais attention, chez Sony ou Canon, la vitesse n’est pas protégée. Si vous utilisez ce mode avec des vitesses très rapides, vous allez avoir une dégradation du bokeh très subtile et vous n’allez pas vous en rendre compte. Pourtant, elle sera bien présente ! En revanche, chez Fujifilm, Panasonic ou Nikon, la vitesse est bloquée pour empêcher ce problème. 

En bref, ce n’est pas si simple. Il y a des avantages et des inconvénients pour chaque mode d’obturation, et il faut les connaître pour choisir le bon. 

Quand faut-il utiliser le premier rideau électronique ? 

Personnellement, j’utilise ce mode lorsque je shoote sur trépied. Vous pouvez également en faire votre mode d’obturation par défaut. C’est souvent le cas lorsque vous laissez le mode d’obturation en auto. Les derniers Nikon permettent par exemple d’utiliser en priorité le premier rideau électronique. Gardez simplement en tête que vous aurez un peu de rolling shutter et de banding

C’est pour cette raison que j’utilise plus souvent l’obturation mécanique. Mais si vous ne voulez pas vous embêter avec ça, vous pouvez tout à fait laisser votre appareil choisir à votre place ! 

Et vous, est-ce que vous l’utilisez ce 1er rideau électronique ? Pour être encore plus au point, n’hésitez pas à lire l’article sur les effets du premier rideau électronique sur le bokeh

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

1 comment

  1. Merci infiniment pour votre article…Je viens seulementde m’apercevoir que le premier rideau electronique était désactivé sur mes boîtiers Sony…je vais maintenant verifier mon Canon 5D mark 4….Bravo

%d blogueurs aiment cette page :