nouveau guide : "La vérité sur les belles photos" (gratuit)

400mm F2.8 ou 600mm F4 : est-ce que ça vaut le coup ? Comparatif vs 150-600

comparatif 400mm F2.8 600mm F4

Table des matières

Investir dans un objectif pro type 400mm f2.8 ou 600mm f4 vaut-il vraiment le coup ? Les zooms grand public (150-600mm ou 200-600mm) ne sont-ils pas suffisants ? Il est temps de comparer ces différentes solutions ! Les infos que vous allez trouver dans cet article s’appliquent à toutes les marques : Canon, Nikon, Fujifilm, Sony… De mon côté, j’ai utilisé du matériel Sony pour comparer tous ces objectifs, mais il n’y a pas vraiment de spécificités liées à Sony. C’est parti, faisons le point ! 

Comment choisir entre un 400mm f2.8 ou un 600mm f4 ?

Quels critères permettent de choisir plutôt un 400 mm f2.8 ou un 600 mm f4 ? À quoi servent ces deux zooms ? 

400mm f2.8 pour une utilisation sportive 

En général, on recommande d’utiliser un 400 mm f2.8 pour des photos de sport en intérieur type gymnase, ou sur des circuits de moto. Avec son ouverture f2.8, il fait rentrer beaucoup de lumière et permet d’avoir un shutter plus rapide. Grâce à sa focale de 400mm, c’est aussi un objectif qui convient pour des sujets pas trop éloignés. 

600mm f4 pour de l’animalier 

L’utilisation d’un zoom 600 mm f4 est plus particulière puisqu’elle se résume à l’animalier. Si votre sujet est très éloigné de vous et que vous travaillez quasiment tout le temps en extérieur, c’est le type d’objectif parfait. Certains photographes de sport peuvent aussi l’utiliser, notamment pour couvrir la Formule 1. 

En bref, pour réussir à choisir entre les deux, il faut vous poser 2 questions : 

  1. Est-ce que j’utilise mon objectif en intérieur ou toujours en extérieur ? 
  2. À quel point je suis distant de mon sujet ? 

Ce sont vraiment ces deux points qui déterminent si vous devez plutôt partir sur un 400 ou un 600 mm. 

Quelle différence de rendu entre f2.8 et f4 ? 

Avec un cadrage identique à 400 mm f2.8 et 600 mm f4, le rendu est-il vraiment différent ? Pour moi, c’est un grand oui ! La preuve en image : 

400mm f2.8 à gauche, 600 mm f4 à droite

On voit bien que la séparation des plans est plus prononcée sur le 400 mm f2.8 que sur le 600 mm f4. C’est assez faible, mais le 400 mm f28 est tout de même avantagé dès que le sujet est proche. 

La qualité est-elle similaire par rapport à un équivalent grand public type 150-600 ? 

La question qui revient souvent, c’est de savoir si on voit vraiment la différence entre le rendu pro de ces gros objectifs (qui coûtent quand même plus de 10 000 € !) et des objectifs grand public comme le 150-600mm ou le 200-600mm. 

Objectifs pro sur la gauche (400 mm en haut, 600 mm f4 en bas), objectif 150-600mm à droite

Comme le prouvent les images, la différence est nettement visible. Le rendu n’est pas du tout le même. La séparation des plans et la profondeur de bokeh sont bien plus marquées sur les objectifs pros. Avec ces photos, on voit clairement l’avantage d’avoir ce type d’objectif ! 

Que vaut un 400 mm f2.8 avec un téléconvertisseur 1,4 x ?  

En mettant un téléconvertisseur 1,4x sur un 400mm f2.8, il se transforme en 560mm f4. On gagne en polyvalence, mais est-ce que le résultat est vraiment équivalent au 600mm f4 ?

Non pas vraiment ! Le 600 mm f4 donne une meilleure séparation des plans et un bokeh plus profond qu’avec le téléconvertisseur sur le 400 mm f2.8. 

Sans parler du piqué qui se retrouve forcément dégradé avec un téléconvertisseur. On a perdu énormément de détails en utilisant le téléconvertisseur. C’est assez flagrant sur les détails autour de l’œil. 

On peut même aller plus loin : le rendu du 150-600 sans téléconvertisseur à pleine ouverture (f/6.3) est supérieur au rendu du 400mm f2.8 avec TC 1,4x. Si vous êtes vraiment intéressé par la focale 600 mm, sachez que le 150-600 mm fera mieux qu’un 400 mm avec téléconvertisseur. 

En bref, un 400 mm f2.8 avec un téléconvertisseur n’est clairement pas comparable avec la qualité d’un 600 mm f4. 

Est-ce intéressant de mettre un doubleur sur des zooms professionnels 400 mm et 600 mm ?

Ce qui change la donne avec des objectifs professionnels comme le 400mm ou le 600mm, c’est que le doubleur devient vraiment utilisable. Et pourtant, je suis le premier à vous déconseiller les téléconvertisseurs qui gâchent souvent les photos et offrent des résolutions insuffisantes. 

Mais pas toujours ! J’ai beaucoup utilisé le doubleur sur le 600mm f4, et j’ai pris une vraie claque. 😱 À la base, la qualité de l’objectif est déjà exceptionnelle, donc on peut se permettre d’utiliser un doubleur. 

Sur cet exemple avec le guêpier, le piqué est surprenant ! Pourtant, il ne faut pas oublier que je suis à 1200 mm et que le guêpier se trouve très loin de moi (à peine perceptible par mes yeux). 

Même conclusion sur ce flamant rose, le nombre de détails autour de l’œil est bluffant ! En zoomant à 100 % alors même que j’ai un doubleur et que je suis à 1200mm, c’est dingue d’avoir autant de piqué. 

C’est la première fois que j’arrive à prendre des photos à 1200 mm et que le résultat est plus que convenable. Ce type d’objectif permet d’obtenir une excellente qualité, y compris avec des doubleurs. 

Objectifs pro (400 mm et 600 mm en haut) vs objectif 150-600 avec doubleur en bas 

Je vous montre un autre exemple, cette fois-ci sur une mire. Avec le doubleur sur un objectif grand public 150-600 mm, le rendu est horrible. Alors qu’à 400 mm et 600mm, le piqué est parfaitement utilisable. 

En associant un téléconvertisseur au 600mm f4, vous pouvez faire des choses absolument dingues en animalier ! Une vraie prouesse optique. 👏

Le rendu du bokeh est-il similaire sur des objectifs pro et grand public ? 

L’autre chose qui peut faire la différence sur des zooms professionnels, c’est le rendu du bokeh. 

Avec un 150-600 ou un 200-600, l’arrière-plan est quand même très fouilli. Alors qu’avec un 400mm f2.8 ou un 600mm f4, on arrive directement à avoir une belle séparation des plans ! Et même si le sujet est très lointain, on arrive à le faire ressortir de l’arrière-plan. 

Les inconvénients des objectifs pros type 400 mm f2.8 et 600 mm f4

Tout n’est pas toujours rose avec ces objectifs : 

  • Taille : ils sont très imposants et pèsent leurs poids (entre 1,5 kg à 1,8 kg selon les constructeurs). C’est presque impossible de les utiliser à main levée pendant plus de 15 minutes, il faut toujours avoir un monopode sur soi. 
  • Transport : pas toujours évident de transporter ces gros zooms, il faut carrément un sac entier dédié au 600mm f4. 
  • Polyvalence : impossibilité de dézoomer si besoin (j’ai déjà raté toute une séance en animalier à cause de ça). 
  • Prix : le coût des filtres polarisants est très élevé, 500 € en moyenne juste pour un filtre, ça fait mal ! 
  • Adaptation en vidéo : difficile de trouver des filtres ND adaptés, il faut des filtres très particuliers. 

Malgré tout, il n’y a qu’avec ces objectifs que vous pouvez obtenir un rendu professionnel et une si belle séparation des plans. En plus, ils vous permettent quand même de limiter la montée en ISO, et donc d’augmenter le piqué. Vous pouvez ainsi shooter avec des vitesses d’obturation plus rapides, et limiter le flou de mouvement. Si vous essayez de figer une action, ce type d’objectif augmente largement votre taux de réussite. 

Bilan de ce comparatif entre objectif pro et objectif grand public 

Pour faire simple, ces objectifs professionnels s’adressent à un public bien précis. Si vous pouvez vous permettre de les acheter et que vous gagnez votre vie grâce à la photo, foncez ! En animalier, c’est une tuerie d’utiliser un 600mm f4, vous ne pouvez pas trouver mieux. C’est impossible d’avoir ce rendu si particulier avec des zooms grand public type 150-600 mm ou 200-600 mm. 

Mais évidemment, l’avantage premier d’un 150-600 et d’un 200-600 mm, c’est la compacité ! Ils se transportent beaucoup plus facilement et coûtent beaucouuuup moins chers que les 400 mm f2.8 et 600 mm f4.

Voilà, j’espère que vous y voyez plus clair. Et vous, que pensez-vous de ces objectifs ? 

Navigation

Catégories

5 erreurs de débutants

couverture BlogPhoto

À propos

Damien BERNAL

Je m’appelle Damien BERNAL et j’ai créé ce blog pour partager ma passion avec vous.  Sony avec sa gamme Alpha a créé un univers très riche et nous allons l’explorer ensemble. Les articles sont la pour répondre à vos questions.

Partager

Tout (ou presque) ce que vous avez toujours voulu savoir sur les appareils et les objectifs Canon. 

Catégories populaires
Damien Bernal © - Tous droits réservés