Filtre pour Ultra grand angle : enfin une solution ?

filtre ultra grand angle

Jusqu’à présent, c’était impossible d’avoir un filtre ND sur des objectifs ultra grand-angle avec une lentille bombée. Pourtant, il y a un emplacement à l’arrière des objectifs, mais aucun constructeur ne proposait de filtres adaptables. Désormais, c’est chose faite grâce à Haida ! Tous les objectifs ultra grand-angle sont concernés, zooms comme focales fixes : Sony 14mm f1.8 GM, Sony 12-24mm f2.8 GM, Sigma 14-24mm f2.8, etc. Bref, tous les objectifs qui n’acceptaient pas de filtres à l’avant. Haida s’est lancé dans ce marché, et on va voir ce que ça donne. 

Comment installer un filtre à l’arrière de son objectif ultra grand-angle ? 

C’est très simple ! Il n’y a que 2 étapes à suivre. Mais attention, il va falloir remplacer l’adaptateur d’origine. 

1 – Installer l’adaptateur 

La notice vous explique tout. Il y a même un petit tournevis fourni pour vous aider à retirer l’adaptateur. Pour se faire, il faut enlever les 3 vis. 

Une fois que c’est fait, vous pouvez remplacer l’adaptateur d’origine par l’adaptateur Haida. Ensuite, il n’y a plus qu’à revisser les 3 vis ! 

Rassurez-vous, ça ne change rien d’avoir ce nouvel adaptateur. L’objectif continue à fonctionner exactement de la même manière, sauf qu’il est maintenant compatible avec les filtres Haida. 

2 – Déposer le filtre 

Sur ces filtres en verre, il y a une petite encoche pour les tenir et venir les déposer dans l’emplacement prévu par l’adaptateur. Pensez simplement à actionner le petit loquet pour que le filtre ne tombe pas ! 

Avec ce type de filtre, impossible d’avoir des fuites de lumière. C’est exactement comme sur les filtres de capteur. 

Les avantages et inconvénients de ce type de filtre ultra grand-angle 

Les points positifs 

Ces filtres pour ultra grand-angle ont plein d’avantages : 

  • De nombreux modèles sont disponibles (1 stop, 2 stops, 3 stops et jusqu’à ND 1 000). 
  • L’autofocus fonctionne toujours aussi bien, même avec un filtre ND 1000. 
  • C’est facile de changer rapidement le filtre sans devoir exposer trop longtemps le capteur. 
  • Le prix reste correct (30 € pour l’adaptateur et 130 € pour les filtres), et la qualité est au rendez-vous. 

Les points négatifs 

Comme toujours, la solution parfaite n’existe pas ! Il y a toujours quelques inconvénients :  

  • Vous ne pouvez pas mettre de filtres polarisants ou de filtres gradués, vous êtes limités aux filtres neutres ou ND. 
  • Sur des boîtiers plus anciens, il est possible d’avoir une petite dégradation de l’autofocus avec un ND 1 000 (même si je n’ai rien vu de tel dans mes tests). 
  • Ces filtres sont loin d’être universels puisqu’il s’agit de filtres spécifiques qui varient d’un objectif à l’autre. 

Pourquoi c’est bien d’utiliser deux types de filtres ? 

Pour ma part, j’utilise aussi bien les filtres à mettre devant le capteur que ceux-là. Pourquoi ? Tout simplement parce que ça permet d’empiler plusieurs filtres, ce qui peut être utile si vous voulez faire un effet de filé en pleine lumière. Dans ce cas-là, un ND 1 000 ne sera pas suffisant. Alors autant mettre un filtre à l’avant et un autre à l’arrière ! 

Les différences avec et sans filtre ND 

Avec ce type de filtre, je n’ai vu aucune dégradation du piqué. Il n’y a que sur le ND 1 000 que j’ai pu voir une légère dégradation, mais rien d’alarmant. 

Même chose au niveau de la dérive colorimétrique. Il y a juste une dérive qui tire un peu sur le magenta, mais cela reste très léger. Pour moi, la dérive colorimétrique est quasiment inexistante. En bref, c’est du verre de qualité. Vous n’avez donc aucun souci à vous faire !

Et vous, est-ce vous connaissiez ce genre de filtres ? 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

1 comment

%d blogueurs aiment cette page :