Test Canon RF 24-105 F4 L IS USM : une plage focale indispensable

test Canon RF 24-105 F4L IS USM

Objectif emblématique dans toutes les gammes, le Canon RF 24-105 F4 L IS USM est un objectif polyvalent. Son ouverture constante doit être capable de faire de la photo de paysage mais aussi du sport, de l’animalier ou du portrait. Mission réussie ? 

Les caractéristiques du Canon RF 24-105 mm f4 

  • Type de monture : Canon RF 
  • Dimensions : 83,5 x 107,3 mm (diamètre x longueur) 
  • Poids : 700 g
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Rapport de reproduction : 0,25 x 
  • Distance de mise au point minimale : 45 cm (capable de faire de la Proxi-Macro) 
  • Diamètre du filtre : 77 mm 
  • Tropicalisation : non
  • Stabilisation : oui 
  • Pare-soleil : inclus dans la boîte 
  • Prix : 1199 €

Du côté de la construction, on retrouve comme toujours des bagues bien placées (bague de zoom, bague électronique de mise au point sans butée et bague de contrôle pour attribuer une fonction). Les boutons pour régler la stabilisation et l’AF/MF sont aussi présents. Même si cette conception est de qualité, l’objectif reste encombrant et un peu trop lourd à mon goût. 

Retrouvez la
Masterclass Canon sur
http://masterclass-canon.com/

notice Canon
notice Canon

Test de la qualité optique 

J’ai testé cet objectif aussi bien avec le Canon EOS R6 (capteur de 24 Mpx) qu’avec le R5 et son capteur de 45 Mpx. Le but était de voir s’il était capable de soutenir un grand nombre de pixels. Challenge réussi, la preuve ! 

Le type de photos que vous pouvez obtenir 

Voici quelques photos pour vous rendre compte du genre de photos qu’on peut faire. 

En intérieur avec peu de lumière, la qualité est parfaitement acceptable même en étant à ISO 800.

À ISO 1600, la qualité reste encore très bien. On ne voit même pas de bruit. Les derniers capteurs sont tellement bons que ce n’est vraiment plus un problème comme ça pouvait l’être avant. 

Évidemment, c’est un objectif qui sera bien plus à l’aise en extérieur.

Il permet de faire un joli soleil en étoile, mais sans atteindre la pureté que peut obtenir le RF 15-35 mm f2.8

Grâce à son rapport de grossissement de 0,25 x, vous avez également la possibilité de faire de la proxy macro.

Le piqué 

À 24 mm

24mm f/4
24mm f/5.6

Ce qu’on attend d’un 24-105 mm, c’est qu’il soit capable de faire du paysage, d’avoir un super piqué au centre et une homogénéité qui reste acceptable sur les côtés. 

Dès la pleine ouverture, le niveau est excellent sur le capteur de 45 Mpx du Canon R5. Le piqué s’améliore un tout petit peu en fermant d’un stop à f/5.6, mais la différence n’est pas si visible que ça. 

Sur les côtés, c’est moins facile d’être homogène à f/4. Pour autant, les résultats sont corrects (sans atteindre le niveau qu’on peut avoir sur un objectif plus haut de gamme).

À 50 mm 

On obtient le même comportement. Les 45 Mpx sont bien remplis au centre, et en fermant d’un stop le piqué s’améliore un peu. Ensuite, il diminue graduellement à partir de f/8, il devient moyen à f/11, et vraiment passable à f/16 à cause de la diffraction qui rentre en jeu. Sur les côtés, il a le même comportement qu’à 24 mm : c’est plutôt correct à f/4.

À 105 mm 

En bout de plage focale, le centre est toujours superbe. Et ça tombe bien parce que le sujet est souvent au centre à 105 mm. 

Le piqué est superbe à f/5.6 et f/4. Il commence à se dégrader à partir de f/8. Par contre, on a du mal à atteindre une certaine homogénéité. 

Quel que soit l’endroit dans l’image, il y a une légère sensation de floue et un manque de définition. Mais est-ce qu’on a vraiment besoin d’un objectif homogène à 105 mm ? Je ne crois pas ! 

L’autofocus 

Pour savoir si l’autofocus était sensible au pompage, j’ai fait un ralenti de 100 i/s. Résultats, il a très bien réagi ! Aucun flou, pas d’hésitation, la mise au point se fait rapidement et au bon endroit, la détection des visages et des yeux (animaux ou humains) fonctionne bien. Rien à dire ! 

Le moteur USM du Canon RF 24-105 mm f4 est donc capable de répondre à la rapidité exigée par un Canon R6 ou un Canon R5. 

Le bokeh

Avec cet objectif, vous obtenez un joli bokeh avec une belle séparation des plans. Vous pouvez également vous rapprocher très près du visage de votre sujet. Alors évidemment, ne vous imaginez pas avoir une grosse profondeur de champ sur un sujet en pied. Mais sur un shoot normal à l’épaule, vous allez obtenir de bons résultats ! 

La stabilisation 

Elle change tout ! Si elle n’est pas activée, on voit bien la différence (aussi bien en photo qu’en vidéo). Et même si le capteur de votre appareil n’est pas stabilisé, vous allez obtenir de bons résultats. 

Les défauts optiques 

On en vient aux petits compromis qu’il faut faire avec ce RF 24-105 mm f4 : 

  • Les aberrations chromatiques sont très présentes à contre-jour. 
  • Le niveau de flare est marqué, surtout en étant face au soleil. 
  • La distorsion est légère, mais elle est bien corrigée par le boîtier. 

Le mode vidéo 

Ce zoom Canon convient très bien pour faire des plans cinématographiques avec un rendu bien sympa ! En plus, il n’a pas de focus briefing. Quand vous faites un changement de plan, il n’y aura donc aucun changement de cadre.
Toutefois, il n’est pas parafocale (la mise au point n’est pas conservée quand vous changez la focale). Quant à l’AF, il est toujours aussi efficace qu’en mode photo. 

Comparatif avec le Sony FE 24-105

Canon à gauche, Sony à droite

La qualité de piqué est équivalente entre les deux objectifs. La seule différence, c’est que le Canon a un niveau de contraste supérieur au Sony FE 24-105 mm (qui est pourtant déjà excellent). 

À retenir sur le test du Canon RF 24-105 f4  

En bref, Canon signe ici une très belle réussite ! Le seul défaut de cet objectif, c’est qu’il est un peu lourd. Selon moi, il mériterait de faire 70 à 100 g de moins.

Mais quand on connait toutes ces qualités optiques, ça vaut le coup. Tout y est : homogénéité à 24 mm, AF qui suit la cadence d’un Canon R5 ou R6, prix intéressant… Je ne peux que vous le conseiller ! 

Et vous, est-ce que vous l’avez essayé ? 

DAMIEN BERNAL

Sur le même sujet ...

%d blogueurs aiment cette page :